MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 LE RECITAL NEGATIONNISTE DE PETRE GRENOUILLAU AU MUSEE DE LA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

06122006
MessageLE RECITAL NEGATIONNISTE DE PETRE GRENOUILLAU AU MUSEE DE LA

LE RECITAL NEGATIONNISTE DE PETRE GRENOUILLAU AU MUSEE DE LA GLOIRE COLONIALE

http://alert2neg.over-blog.com/article-4800027.html

Il ne pouvait y avoir sur le marché du NEGATIONNISME un meilleur spécimen que "l'historien" Olivier Petre Grenouillau pour vulgariser la thèse contestable et farfelue des rois Nègres et des marchands Arabes comme rouages fondamentaux de la Traite Négrière Transatlantique. Les esprits non avertis, qui auront le malheur de visiter prochainement le musée de la colonisation, pardon celui de l'exposition des trophées coloniaux, en auront pour leurs frais et ressortiront soit choqués par les bonnes révélations du père Grenouillau, soit rassurés sur la mission civilisatrice des conquistadores Européens. Une chose est sûre, il y en aura pour tout le monde, c'est dire la "générosité" de l'homme intronisé par des idéologues et médias aux ordres. Inviter un homme aussi contesté et controversé comme spécialiste de l’histoire coloniale, principalement de la Traite Négrière Transatlantique, est particulièrement abjecte et constitue une attaque, une de plus, contre les descendants des anciennes colonies et tous ceux issus de la déportation de millions d’Africains dans les Amériques et l’Océan Indien ( Guadeloupe,Martinique,Guyane et Réunion). Nous pensions en avoir terminé avec la polémique sur la loi du 23 février 2005, laquelle vantait honteusement les massacres des indigènes par les "civilisateurs blancs" au temps des colonies, nous voici contraints de ne pas baisser la garde en ces temps ou l'apologie des crimes de la colonisation tendent à être valorisés par les puissances coloniales.

Les Noirs vont-ils nous réduire en esclavage?

La présence d’un « historien » sulfureux pour aborder une question aussi douloureuse, qu’il n'analyse que sous l’angle utilitariste et idéologique des « bienfaits de la colonisation », est inconcevable, plus encore, dans un musée censé symboliser, d'après ses concepteurs, la reconnaissance pleine des cultures dites « premières » et leur histoire réelle. Comment peut-on reconnaître une Histoire tout en la falsifiant ? Impossible n’est pas Français, dirons nous! Alors que la République , même s’il s’agit là d’une démarche purement électoraliste de quelques parlementaires à l’égard de la communauté arménienne, prévoit désormais des poursuites pénales pour sanctionner toute négation du génocide arménien, comment accepter que les Africains et Afro descendants n'aient pas, eux aussi, droit aux mêmes égards de la République ? Comment comprendre qu'il ne soit, dorénavant, plus autorisé de « revenir » en France sur la thèse du "génocide arménien" perpétré en 1915 par les troupes de l’empire Ottoman, alors que nos institutions poussent, en même temps, à la profanation de la mémoire des victimes de la Colonisation occidentale en Afrique? Comment expliquer qu'un négationniste convaincu, à l’instar de Grenouillau, continue de propager librement ses postures "intellectuelles" nauséabondes ?

Les bons Noirs pour Alain

Faut-il considérer l'invitation d'un "intellectuel" aussi infréquentable comme un acte de malveillance, voire l'expression du triomphe des thèses défendues par des nostalgiques de l'empire colonial Français? Comment ne pas y voir la démonstration flagrante que le musée dédié à la gloire coloniale , derrière les bonnes intentions affichées, n'est ni plus ni moins que le prolongement contemporain d'une vision racialiste, celle là qui inspira le monstrueux CODE NOIR 1685? Il faut bien croire que, malgré toutes les déclarations d'intention des concepteurs du musée colonial Branly, les réflexes idéologiques construits pendant 4 siècles ont la vie dure.

Enfin, la présence de "l'universitaire" comme intervenant sur l'Histoire de la Colonisation ( voir programme ci-dessous) est insupportable parce ce qu'elle constitue une provocation irresponsable synonyme d'apologie manifeste de Crime contre l'Humanité. C'est d'autant plus grave que "l'intellectuel" de Lorient, ville ayant construit sa fortune industrielle et sa réputation grâce à la participation active de ses négociants et armateurs à l'économie Négrière, est sous le coup d’une condamnation pour diffamation publique raciale et apologie de crime contre l’humanité, car il est poursuivi par des associations suite à ses propos outranciers (voir plainte du MNH et COFFAD, ci-dessous ) contre la loi Taubira , loi française votée le 10 mai 2001 qui reconnaît comme crimes contre l’humanité, la traite négrière transatlantique et l’esclavage des Noirs. Puisque la profanation est autorisée, semble t-il, serait-il possible qu'en France un Robert Faurisson, célèbre historien négationniste et maître de conférences,lui aussi, soit invité comme intervenant dans un débat institutionnel portant sur la deuxième guerre mondiale, tout en sachant qu’il est très souvent poursuivi pour contestation de l’existence des camps d’extermination nazis ? Inimaginable !

Comment expliquer cette différence dans le traitement de la négation de Crimes contre l'Humanité reconnus pourtant par des lois mémorielles? N'est-ce pas la preuve d'un déni d'Humanité qui ne veut pas dire son nom mais se révèle à travers l'impunité dont bénéficie "l'intellectuel" sulfureux? Pourquoi tant de complaisance de l’Etat à l’égard d’un délinquant universitaire que rien ne semble arrêter, et qui s'est permis le luxe de déclarer dans une interview au Journal du Dimanche du 12 juin :"qu’il n’y avait aucun caractère génocidaire aux razzias, à la déportation de millions d’Africains et à leur mise en l’esclavage, au motif que le but des Occidentaux était de préserver la main-d’oeuvre servile, non de la tuer" ? Il va s'en dire qu'il ne pouvait y avoir qu'un procès, comme l'ont fait immédiatement les associations MNH et COFFAD, pour sanctionner autant de mépris et sonner la fin de la récréation.Nous imaginons, comme vous d'ailleurs, qu'aucun historien responsable ne peut franchir le mur de l'indécence en prétendant de pareilles inepties, par exemple, sur l'occupation Allemande et la collaboration du régime de Vichy. Lorsque l'on sait que certains Hommes politiques doivent s'expliquer devant les tribunaux pour avoir parlé des « aspects positifs » du régime vichyste, sous-tendant que " l’occupation allemande en France n'était pas mauvaise pour tout le monde",l'on ne peut que condamner le "deux poids, deux mesures" qui offre une tribune institutionnelle à un imposteur. Que l’on ne s’y méprenne pas, sous l’apparente banalité d’un séminaire sur l’histoire de la colonisation, nous avons droit à une véritable opération de diversion visant à tromper grossièrement tous ceux qui se rendront au récital négationniste et négrophobe du « professeur » Grenouillau. Parce qu'il y va de l'honneur et de la dignité d'un peuple bafoué par des siècles de colonisation, parce que les ficelles de la manipulation sont grossières et les commanditaires démasqués, nous condamnons sans aucune réserve le spectacle de la"vedette Américaine" du révisionnisme rampant, et demandons son retrait immédiat du programme dédié à l'Histoire Coloniale.





ACTIONS JUDICIAIRES:PLAINTE DU MNH ET DU COFFAD CONTRE OLIVIER PETRE-GRENOUILLAU

Olivier PETRE-GRENOUILLEAU est devenu le nouveau penseur de l'idéologie négrophobe et négationniste qui a cours chez l'élite médiatico-sioniste.

En juin 2005, le Sénat le récompense pour son livre "Les Traites négrières", paru en 2004 aux éditions Gallimard.
Le Jury de ce prix ne se doutait-il pas qu'il apportait là une formidable caution morale et politique aux thèses négationnistes de M. PETRE-GRENOUILLEAU ?

Aujourd'hui, l'historien de l'Université de Lorient, spécialiste de l'histoire de l'esclavage et grand ami des sionistes notoires, est poursuivi en justice par le MNH et le COFFAD pour diffamation publique raciale et Apologie de crime contre l'humanité.

www.association-mnh.org

* Septembre 2006 – avril 2007



Ce cycle permet à des spécialistes de l’histoire de la colonisation, venus de toute l’Europe, de faire le point sur les derniers états de la recherche, et de mener une réflexion sur le concept d’empire colonial au regard des pays suivants : le Portugal, La France, l’Espagne, la Grande-Bretagne, la Hollande, le Danemark, la Belgique, l’Allemagne, la Russie, l’Italie, la Turquie et le Japon.



Cette histoire mondiale de la colonisation et de la décolonisation couvre une longue période, du XVe siècle au XXe siècle.



La programmation de ces conférences a été confiée à l’historien Marc Michel, professeur à l’université d’Aix-en-Provence.



* Calendrier



Mercredi 13 septembre à 18h30



Prologue



Mamadou Diouf



Durée : 1h51



mardi 10 octobre 2006, 18h30



Histoire de la colonisation française



Marc Michel



jeudi 12 octobre 2006, 18h30



Histoire de la colonisation française



Daniel Rivet



mardi 17 octobre 2006, 18h30



Histoire de la colonisation portugaise



Luis Filipe Thomaz



jeudi 19 octobre 2006, 18h30



Histoire de la colonisation



Carmen Bernand



jeudi 16 novembre 2006, 18h30



Politiques de la Papauté



Claude Prudhomme



jeudi 30 novembre 2006, 18h30



Histoire de la colonisation hollandaise



Henrik Wesseling



jeudi 7 décembre 2006, 18h30



La traite transatlantique



Olivier Pétér-Grenouilleau



jeudi 18 janvier 2007, 18h30



Histoire de la colonisation anglaise



John Darwin



jeudi 25 janvier 2007, 18h30



Empire et nations en Russie



Marie-Pierre Rey



jeudi 1er février 2007, 18h30



Histoire de la colonisation belge



Elikia M’Bokolo



jeudi 8 mars 2007, 18h30



Histoire de la colonisation allemande



Andreas Eckert



jeudi 15 mars 2007, 18h30



Histoire de la colonisation italienne



Giorgio Rochat



jeudi 22 mars 2007, 18h30



L’idée d’empire chez les Ottomans



Gilles Veinstein



jeudi 5 avril 2007, 18h30



Histoire de la colonisation japonaise



Pierre Souyri



Contacts:

1) conferences @quaibranly.fr

2) contact@quaibranly.fr

3) support@quaibranly.fr



4) amisdumusee@quaibranly.fr



Contact presse et communication:



Nathalie Mercier



Conseiller pour la communication du musée



Tel: 01 56 61 70 20



Courriel : nathalie.mercier@quaibranly.fr



Anne-Sylvie Capitani



Adjointe au conseiller pour la communication



Tel. : 01 56 61 52 64



Courriel : anne-sylvie.capitani@quaibranly.fr



Muriel Sassen



Attachée de presse



Tel: 01 56 61 52 87



Courriel : muriel.sassen@quaibranly



Stéphane MARTIN, Président du musée du quai Branly

37 quai Branly-portail Debilly (75007)

T : 01 56 61 70 00 F : 01 56 61 70 01

www.quaibranly.fr/index.php?id=1020







MUSEE DE LA DEPORTATION DE GOREE

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» UN SITE MUSEE CAMIONS
» MEP musee ephemere poirier
» TOUR DES TEMPLIERS MUSEE ARCHEOLOGIQUE ST RAPHAËL
» Musee Rosengart
» VISITE D'UN MUSEE EN VENDEE
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

LE RECITAL NEGATIONNISTE DE PETRE GRENOUILLAU AU MUSEE DE LA :: Commentaires

Le MNH et le COFFAD ont retiré leur plainte. En
effet, la traite négrière occidentale, un crime contre l'humanité,
n'était pas un génocide. C'était un commerce qui se réalisait sur trois
continents. En Afrique, les négriers blancs achetaient les esclaves à
des négriers noirs. Ces derniers vendaient leurs captifs fort chères.
à l’instar de Grenouillau, continue de propager librement ses postures "intellectuelles" nauséabondes ?






-------------------------


tiffany
rings
/tiffany jewellery/tiffany bracelets/ed hardy schuhe
Merci pour tout ce travail que cela représente et pour tout le plaisir que j’y trouve
voyance gratuite amour
 

LE RECITAL NEGATIONNISTE DE PETRE GRENOUILLAU AU MUSEE DE LA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: HISTOIRE-HISTORY :: TRAITE NEGRIERE-
Sauter vers: