MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Le négationniste Pétré-Grenouilleau est de retour, par JR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zapimax
membre mordu du forum
avatar

Nombre de messages : 654
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 14/06/2005

12092005
MessageLe négationniste Pétré-Grenouilleau est de retour, par JR

Le négationniste Pétré-Grenouilleau est de retour...
Mode déconnecté Mode déconnecté
Envoyer un e-mail Envoyer un e-mail
Et oui, toutes les meilleures choses ont une fin, et la rentrée
marque aussi celle des enfoirés du genre de celui auquel appartient
Olivier Pétré-Grenouilleau, historien blanc, des blancs, pour les
blancs et contre tous les autres.

Cet être fait sa rentrée en publiant un article suintant la haine
islamophobe et négrophobe dans le mensuel L'Histoire, dont j'ai reçu
un échantillon chez moi alors que je n'avais rien demandé. Vous allez
rire : ils voudraient que je m'abonne à leur canard... Et pour ce
faire, ils n'ont rien trouvé de mieux que de me mettre l'eau à la
bouche avec un article de la piteuse grenouille... Le moins que l'on
puisse dire, c'est que la science du marketing a encore des progrès à
faire.

Dans cet article, intitulé "Esclaves blancs, maîtres musulmans",
le "professeur à l'université de Bretagne-Sud" (comme c'est indiqué
sous son nom), excusez du peu, nous parle d'un livre déjà vieux de 2
ans, écrit par Robert C. Davis, "Christian Slaves, Muslim Masters.
White Slavery in the Mediterranean, the Barbary Coast and Italy,
1500 - 1800".

Déjà, dans le chapeau de l'article, la volonté du maître est affichée
clairement : "On l'ignore totalement : au XVIè siècle, les esclaves
blancs razziés par les musulmans furent plus nombreux que les
Africains déportés aux Amériques."
Au moins les choses sont claires : tout en minimisant la traite
négrière, le piètre grenouilleau veut faire croire à des blancs bien
plus victimes que quiconque, tout en passant la patate chaude de
peuple le plus esclavagiste du monde aux musulmans.

Nous apprenons ainsi grâce aux travaux de ce Robert C. Davis que
l'Italie est un des pays les plus touchés par l'esclavage. Oui, vous
ne rêvez pas ! "Car l'Italie, "oeil de la chrétienté", fut sans aucun
doute, entre le XVIè et le XVIIIè siècle, la région la plus touchée
par les raids des Barbaresques, ou Africains du Nord."

Après tout, le pape qui a autorisé, encouragé et même forcé à réduire
en esclavage un maximum de noirs deux siècles auparavant, était
italien. Si ce que prétendent ces historiens est vrai, c'est ce qui
s'appellerait un retour de bâton, ou de boomerang.

L'ethnocentrique pseudo-historien breton continue et nous explique
que selon Robert C. Davis "il y avait donc annuellement plus
d'esclaves blancs razziés que d'Africains déportés aux Amériques",
dans ce style d'opposition des souffrances dans lequel il est devenu
maître.
Mieux, il inverse complètement le sens du Code Noir, pour en faire
une amélioration de la condition des esclaves noirs, ce qui
personnellement ne me surprend pas de sa part, mais me crée encore
malgré moi des relents de vômissements intenses.

"D'abord un peu mieux traités, afin qu'ils s'acclimatent
correctement, ils étaient ensuite orientés vers des activités
variées, allant du travail dans les orangeraies de Tunis au service
domestique. Néanmoins, la plupart se voyaient confier des tâches
particulièrement dures : galères, extraction et convoyage de pierres,
construction, etc. Et aucun "code blanc" (à l'imitation du fameux
code noir appliqué dans les Antilles françaises), même symbolique, ne
venait limiter le pouvoir du maître sur son esclave "infidèle".
Certains captifs jouissent cependant d'un certain degré de liberté."

La propagande est donc toujours en marche, pour ceux qui en auraient
douté ou qui l'auraient oublié, et nous souhaitons encore une fois
tous bonne chance et bon courage à Patrick Karam et à son association
qui intente un procès à cet historien de pacotille, dont le but n'est
pas de relater les faits mais de les tordre suffisamment pour qu'ils
conviennent à l'idéologie dominante.

JR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com

 Sujets similaires

-
» Les films sur la guerre du Vietnam
» Séries télévisées cauchemardesques (Chair de poule, ...)
» affiches de films version minimaliste
» Retour des geysers de Frontierland (décembre 2016)
» [AIDE] Mon HD2 est-il briqué ?
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Le négationniste Pétré-Grenouilleau est de retour, par JR :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Le négationniste Pétré-Grenouilleau est de retour, par JR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: HISTOIRE-HISTORY :: TRAITE NEGRIERE-
Sauter vers: