MONDE-HISTOIRE-CULTURE GÉNÉRALE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GÉNÉRALE

Vues Du Monde : ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GÉNÉRALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIÈRES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VÉRITÉ.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social reddit  Marque-page social google      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GÉNÉRALE sur votre site de social bookmarking
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides
Le Deal du moment : -43%
SanDisk microSDXC Ultra 256 Go + Adaptateur SD – ...
Voir le deal
34.99 €

 

 Que fait la Banque pour combattre la corruption ?

Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
mihou

Nombre de messages : 8092
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

Que fait la Banque pour combattre la corruption ? Empty
03082006
MessageQue fait la Banque pour combattre la corruption ?

Fraude et corruption
Que fait la Banque pour combattre la corruption ?


Qu’arrive-t-il aux entreprises ou aux personnes dont il est établi qu’elles se livrent à la fraude et à la corruption dans les

projets financés par la Banque ?
Comment puis-je rapporter des allégations de fraudes ou de corruption liées à des projets financés par la Banque

mondiale ou son Groupe ?
Quel est le volume des pertes financières dues à la corruption?
Les entreprises et les particuliers devraient-ils signaler les escroqueries à l’investissement qui utilisent

abusivement le nom de la Banque mondiale ?

Que fait la Banque mondiale pour combattre la corruption ?

La corruption est pour la Banque mondiale le principal obstacle au développement socio-économique. Elle sape les efforts de

développement en faussant le principe de l’Etat de droit et en affaiblissant les fondements institutionnels sur lesquels repose

la croissance. La politique anti-corruption de la Banque s’articule autour de quatre axes : apporter de l'aide aux pays qui en

demandent pour lutter contre la corruption ; faire des efforts anti-corruption un élément-clé de l'analyse et des décisions

de prêt pour un pays ; contribuer aux efforts internationaux de lutte contre la corruption ; et s'efforcer de prévenir la

fraude et la corruption dans les projets financés par la Banque.

Des centaines d’activités liées à la gouvernance et à la lutte contre la corruption sont actuellement menées au sein de la

Banque mondiale. Ces activités mettent l’accent sur la conduite du personnel, la réduction de la corruption dans les projets

financés par la Banque mondiale et l’aide aux pays pour leur permettre d’améliorer le service public et de combattre la

corruption. Par le biais du département de la lutte contre la pauvreté et de la gestion économique, de l’Institut de la Banque

mondiale, du département juridique et du département des Opérations régionales, la Banque aide les gouvernements et les

entreprises à accepter un droit de regard qui ne pourra qu’accroître la confiance dans les opérations de la Banque et leur

crédité, à , renforcer l’obligation de rendre compte et à mettre en place des programmes anti-corruption. Le Département

Ethique institutionnelle (a) fournit des conseils au personnel de la Banque sur les questions déontologiques. En outre, une

équipe d’enquêteurs a été mise sur pied au sein du département de déontologie institutionnelle pour identifier les personnes

qui s’adonnent à des tractations frauduleuses et malhonnêtes dans les projets bénéficiant d’un financement de la Banque

mondiale ou celles qui violent les règles de la Banque en matière de passation de marchés ou de consultance.

Qu’arrive-t-il aux entreprises ou aux personnes dont il est établi qu’elles se livrent à la fraude et à la corruption dans les

projets financés par la Banque ?

Les entreprises ou les personnes qui se livrent à la fraude ou à la corruption sont sanctionnées. Le comité des sanctions de la

Banque mondiale peut imposer diverses peines en fonction de la nature de l’infraction. Il peut, dans une lettre de

réprimande, préciser les actions que le coupable se doit d’entreprendre pour éviter des indélicatesses à l’avenir. Il peut

également exclure les personnes morales et physiques qui violent les règles de la Banque en matière de passation de marchés

ou de consultance de toute participation à des projets soutenus par la Banque et cela de façon temporaire ou permanente. De

plus, la Banque publie, sur son site Web, une liste reprenant le nom des personnes physiques ou morales dont il est établi

qu'elles ont violé ses règles en matière de passation de marchés ou de consultance, ainsi que les sanctions qui ont été prises.

La Banque mondiale est la seule organisation internationale à rendre publique la liste des noms des sociétés qui ont été

sanctionnées pour s'être livrées à des fraudes ou à la corruption. A ce jour, plus de 300 entreprises et particuliers ont été

retirées des listes de fournisseurs (a) de la Banque. Enfin, si le comité des sanctions confirme les allégations de fraude ou

de corruption, la Banque peut saisir les instances judiciaires nationales. Au 30 juin 2004, 26 cas de fraude et de corruption

ont été déférés aux pays membres et des verdicts de condamnation au criminel ont été rendus dans 25 des cas.

Pour plus d’informations sur ce sujet, consulter la nouvelle version de l’Annual Report on Investigagtions and Sanctions of

Staff Misconduct and Fraud and Corruption in World Bank-Financed Projects (1.5mb pdf).

Comment puis-je rapporter des allégations de fraudes ou de corruption liées à des projets financés par la Banque mondiale

ou son Groupe ?

Le Département de Déontologie institutionnelle (INT) de la Banque mène des enquêtes sur les allégations de fraudes ou de

corruption concernant le personnel de la Banque mondiale et les projets qu'elle finance. Pour contacter ce département, le

personnel de la Banque et le public peuvent :

* Soumettre leurs plaintes en ligne à investigations hotline@worldbank.org.
* Cliquer sur le lien pour accéder au formulaire de plainte en ligne de la page web de l’INT.
* Utiliser le numéro gratuit* mis en place par la Banque (1-800-831-0463) si vous appelez des Etats-Unis ou passer par

un opérateur AT&T international pour accéder à ce numéro* si vous êtes à l’extérieur des Etats-Unis.
* Si la nature de l’information parait particulièrement délicate, envoyer la dite information à l'adresse suivante :

PMB 3767
13950 Ballantyne Corporate Place
Charlotte, NC, 28277
USA.

*Le numéro gratuit dont la gestion a été confiée à un fournisseur extérieur, fonctionne 24 heures sur 24, sept jours sur 7, et

offre des services de traduction en plusieurs langues. Les appels anonymes sont acceptés. Veuillez être le plus précis

possible en ayant des réponses complètes aux questions qui, quoi, quand et où. Dites-nous également comment vous joindre au

cas où les enquêteurs auraient besoin de plus amples renseignements.

Voir la page consacrée au Département de déontologie institutionnelle sur le site de la Banque Mondiale pour plus

d'informations.

Quel est le volume des pertes financières dues à la corruption?

La corruption est une gangrène et aucun pays, qu’il soit riche ou pauvre, n’en est exempt ni aucune institution multilatérale de

développement. Des cas de fraude et de corruption se sont sans aucun doute produits dans les projets financés par la

Banque mondiale, cependant, il serait quasiment impossible de déterminer l’ampleur des pertes financières dues à la

corruption, ce phénomène n’ayant jamais été mesuré à l’échelle mondiale ou dans chaque pays, en raison des difficultés et

des coûts substantiels liés à la collecte de données quantitatives sur le sujet.

Quel que soit les montants engloutis dans la corruption, l’on ne saurait se satisfaire même d’un petit pourcentage au regard

des conditions épouvantables dans lesquelles vit la majorité de la population mondiale. La corruption torpille les politiques et

les programmes de lutte contre la pauvreté ; il est donc impératif de s’attaquer énergiquement à la fraude et à la corruption

pour mener à bien notre mission commune qui consiste à faire reculer la pauvreté.

Les entreprises et les particuliers devraient-ils signaler les escroqueries à l’investissement qui utilisent abusivement le nom de

la Banque mondiale ?

Le Groupe de la Banque mondiale a publié plusieurs avertissements (a) à propos d'escroqueries à l'investissement, connues

sous le nom d' « escroquerie à la demande d'acompte », qui ont utilisé abusivement le nom de la Banque mondiale ou portent

faussement à croire que leurs auteurs sont affiliés au Groupe de la Banque mondiale. Dans plusieurs de ces cas, des

individus se sont faits passer pour des auditeurs de la Banque mondiale ou des membres de la « Délégation régionale ouest

africaine de la Banque mondiale », et ont contacté par fax des créanciers de plusieurs gouvernements ouest africains en

faisant croire qu'ils étaient mandatés par ces gouvernements pour recouvrer d'anciennes dettes. Souvent des papiers à

en-tête ressemblant à ceux du Groupe de la Banque mondiale ont été utilisés pour ces fax. Dans certains cas, les escrocs ont

utilisé, pour asseoir leur crédibilité, le nom de membres du personnel actuellement en service au sein du Groupe de la Banque

mondiale.

L'« escroquerie à la demande d'acompte »comporte des sollicitations qui encouragent les victimes potentielles à fournir des

informations personnelles comme des signatures ou des renseignements sur les comptes bancaires, et à payer certaines

sommes souvent décrites comme « frais de traitement de dossier ». En échange, la victime potentielle reçoit des promesses

d'argent que la personne qui sollicite les paiements n'a pas l'intention de payer. Bon nombre de ces escroqueries proviennent

du Nigeria et sont connus sous le nom d'« escroqueries nigérianes » ou de« lettres 419 », d'après le paragraphe du droit

pénal nigérian qui traite de ce type de fraudes. La police estime que des milliers de ces invitations à payer frauduleuses

(dont seule une très petite fraction implique l'utilisation du nom du Groupe de la Banque mondiale) sont envoyées par fax ou

par courriel chaque semaine et sont adressées à des personnes physiques ou morales partout dans le monde.

Le Groupe de la Banque mondiale dénonce de tels comportements et met en garde le public contre ces sollicitations et autres

méfaits semblables qui portent faussement à croire que leurs auteurs sont affiliés au Groupe de la Banque mondiale. Les

questions concernant une allégation d'implication dans une transaction particulière, d'une quelconque composante du Groupe

de la Banque mondiale peuvent être directement adressées à Damian Milverton des Relations extérieures.

Liens utiles:

Banque mondiale

* Département de déontologie institutionnelle
* Liste des sociétés retirées de la liste des fournisseurs
* Fiche thématique sur la corruption
* Gouvernance
* Stratégie anti-corruption

Internet

* Transparency International

Mise à jour : juin 2005
http://web.worldbank.org/WBSITE/EXTERNAL/ACCUEILEXTN/EXTFAQSFRENCH/0,,contentMDK:20398775~isCURL:Y~

menuPK:943301~pagePK:98400~piPK:98424~theSitePK:727344,00.html

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
https://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]
» Accès au forum Hentaï et caché!!!
Partager cet article sur : redditgoogle

Que fait la Banque pour combattre la corruption ? :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Que fait la Banque pour combattre la corruption ?

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GÉNÉRALE :: POLITIQUE/POLITICS :: LUTTE CONTRE LA CORRUPTION/FIGHT AGAINST CORRUPTION-
Sauter vers: