MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Les historiens européens et la traite négrière 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

02062005
MessageLes historiens européens et la traite négrière 3

AFRICAMAAT : Que va-t-il alors se passer avec l’arrivée des blancs ?

JPO : Il faut savoir que la découverte de l’Amérique par les blancs, l’extermination des Indiens et l’incompétence des blancs à cultiver les terres de leurs nouveaux territoires ont conduit leurs rois à prendre unilatéralement la décision d’aller capturer des Nègres en Afrique pour faire le boulot à leur place. Donc, cette décision a été prise par les rois européens et le Vatican seuls ! Ce qui s’est passé après ne nous concerne déjà plus, puisque la décision avait déjà été prise de toute façon. D’ailleurs aucun indien ne discute encore pour savoir qui a vendu qui, compte tenu du fait qu’ils y sont presque tous restés. Donc ayant acquis par le génocide généralisé des Indiens de nouvelles terres en Amérique, les Européens ont changé de stratégie. Cela aurait pu être aussi le contraire, à savoir génocide des Nègres et déportation massive des Indiens en Afrique. On voit bien ici que tout cela relève de la cuisine exclusivement européenne.

Bon, mais on constate que certains historiens qui salissent les Nègres au début, connaissent bien la vérité. C’est une stratégie bien connue en communication. Mme Crété avoue par exemple que : "Pour se défendre ou reconquérir leur liberté, les peuples assujettis ou en voie de l’être, devaient acquérir des fusils et de la poudre. L’Afrique de l’Ouest fut entraînée dans une course aux armements qui aboutit à un accroissement du trafic des esclaves. Les Africains étaient pris dans un engrenage infernal : pour obtenir des fusils, il fallait des esclaves ; pour se procurer des esclaves, il fallait des fusils. Au XVIII siècle, les guerres tribales mirent la région à feu et à sang".

Comment faut-il comprendre cela ? A l’époque, nos ancêtres avaient enclenché le processus qui devaient aboutir à la formation des Etats africains. Là-dessus, arrivent les Européens qui proposent des armes aux royaumes fraîchement assujettis en leur proposant en échange de captifs provenant du camp adverse, une aide logistique essentiellement en armes à feux et autre poudre à canon. Le royaume déjà vainqueur est mis à mal par les anciens vaincus, équipés cette fois en armes de destruction massive d’origine européenne. Constatant alors sa défaite annoncée, l’ancien roi vainqueur va voir les Européens pour clarifier la situation. Le rapport de force est en sa défaveur et les choix qui lui restent sont minces. Soit il accepte sa défaite et la déportation de tout son royaume, soit il se défend.... avec des armes européennes pour rétablir le rapport de force. Contraint et forcé, il accepte et voilà maintenant qu’en échange d’armes à feu, les deux camps livrent des captifs aux européens qui tirent toutes les ficelles.

Notons enfin, qu’à l’époque la notions de "frère" dans la communauté noire, n’existait pas ! Elle est une résultante de l’esclavage et de la colonisation.

AFRICAMAAT : Transposons tout cela à l’Europe pour mieux comprendre.

JPO : Ok, imaginez que nous sommes à l’époque de la conquête de la Gaule par les romains. Vercingétorix sait que sa défaite est annoncée tandis que les romains chantent déjà victoire. Arrivent alors les guerriers du Dahomey avec des mitraillettes qui disent à Vercingétorix : "Aide nous a détruire l’empire romain, en échange on te donne des mitraillettes et tes captifs romains tu nous les remets. On va les expédier en Afrique pour cultiver l’igname". Il n’y a pas une seule chance pour que Vercingétorix disent non, on est d’accord ! Bon, 2 semaines après la bataille, les Dahoméens vont voir Jules César et lui disent : "Bon, tu vois que tu vas perdre ton royaume, c’est évident ! Si tu veux sauver les tiens, on te fait une proposition. On te livre nos mitraillettes et en échange, tu nous livres tes captifs gaulois". Pensez-vous que César dira non ? Impossible ! Résultat, les Dahoméens gagnent sur les deux tableaux car ils ont mis en place un rapport de force de part leur équipement militaire plus sophistiqué que les Européens. Résultat : L’Europe est à feu et à sang à cause des Dahoméens qui y introduisent toutes sortes d’armes à feu.

Imaginez la suite maintenant, Vercingétorix a gagné. Mais les Dahoméens veulent toujours des captifs, n’est ce pas ? Ne vont-ils pas alors lui suggérer de livrer de nouvelles guerres à d’autres royaumes européens pour faire de nouveaux captifs ? Bon, vous avez compris maintenant ! !

AFRICAMAAT : Vous voulez dire que toute l’histoire de l’esclavage repose sur ce principe ?

JPO : Même Mme Crété le confirme : "La prolifération des armes à feu facilita l’incorporation forcée des petits Etats dans les grands. L’expansion territoriale par la force devint le moyen par excellence d’accaparer le pouvoir économique de l’ordre nouveau". Pour se rendre compte de l’importance de ce phénomène, il vous suffit d’analyser la courbe exponentielle de la production d’armes à feu en Europe à cette époque. Pour le Golfe du Bénin par exemple, J. B. Inikori avance le chiffre de 283 000 armes à feux introduites entre 1750 et 1807. Selon Richardson, c’est près de 180 000 fusils qui furent introduits par an durant les années 1730 sur la côte des esclaves. Pour beaucoup, ces estimations sont encore en dessous de la vérité.

Mais je voudrais encore vous donner cet autre exemple. M. Poncet alors Gouverneur de Gorée en mai 1764, a averti le ministre des Colonies français de ses intentions qui visaient à entraîner le Damel Madior et le Buurba Dyolof, deux royaumes africains, dans une guerre intestinale farouche, afin d’affaiblir les deux souverains pour qu’ils ne soient pas en mesure de s’opposer à la pénétration française (Cf. Becker (Charles) et Martin (Victor), Kayor et Baol : royaumes sénégalais et traite des esclaves au XVIIIème siècle, Revue française d’histoire d’outre-mer, tome LXII, 1975).

Que dit alors M. Poncet, je vous laisse apprécier : "Kayor appartient à Damel dont je suis sûr, nous sommes entièrement liés d’intérêts... Pour celui d’Yoloff dont le roy se nomme Bourba-Yolof, je ne sçai s’il me fera quelques difficultés, mais s’il ne veut pas s’arranger avec moy, je luy ferai faire la guerre par Damel. Les Roys de Cayore et de Yoloff sont ennemis dès l’instant qu’ils sont Roys, Bourbayoloff ayant intérêt de l’affoiblir. Je leur ferai assez bien sentir leur intérêt et je donnerai à Damel des Présents de poudre et de balles afin de l’engager à attaquer Bourbayoloff, je pourrois même lui fournir un détachement et du canon de campagne".

Vous voyez le subterfuge ?

AFRICAMAAT : Je dois reconnaître que vos arguments sont consistants. Je jette l’éponge vous avez gagné par KO !

JPO : Naturellement dans mon ouvrage, je donne encore plus de détails. Je reste convaincu que cette affaire a été montée de toute pièce par les Européens pour arracher des captifs à l’Afrique. Aujourd’hui, les historiens occidentaux sont tous amnésiques car la question des réparations les inquiètent. Mais qu’ils sachent qu’il va falloir dédommager l’Afrique et les descendants des esclaves. On ne lâchera pas l’affaire ! Car bien mal acquis... vous connaissez la suite. Ceci dit, jusqu’à aujourd’hui, c’est la même stratégie qui est utilisée pour affaiblir des populations dans certaines régions du globe.

AFRICAMAAT : Un dernier mot pour nos internautes ?

JPO : On pourrait dire de la même façon que les Nègres détruisent les Nègres aujourd’hui dans les ghettos américains en vendant de la drogue aux leurs. Mais cela serait simpliste car la drogue ne pousse pas dans le ghetto. Elle ne pousse pas non plus aux USA. Donc les véritables questions sont : Pourquoi les Nègres en sont réduits à cela ? Qui fait pression sur eux au point de les acculer à cela ? Qui achemine la drogue aux USA puis dans le ghetto ? Qui tire profit de ce trafic ? Où va l’argent ? Que font les services chargés de veiller à la sécurité des citoyens ? Pourquoi y-a-t-il plus d’armes à feux dans les ghettos noirs que dans n’importe quel autre endroit aux USA ? Qui achemine les armes ? etc...

Voilà pourquoi, nous devons en urgence réapprendre à nous aimer et à aimer nos ancêtres pour mieux comprendre les pièges qu’on leur a autrefois tendu et que l’on nous tend encore aujourd’hui !

Leur histoire est pour nous une source d’enseignement qui n’a pas de prix. Pour cela, bâtissons-nous une carapace indestructible à l’épreuve de toutes les tentatives de falsifications de nos soi-disant amis ! Le débat est ouvert !

Reconstitution de la guerre à armes inégales menée par les Anglais contre les Ashantis.

Merci à tous...

AFRICAMAAT : Merci pour ces éclaircissements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» échange de monnai européenne !!
» Police Européenne
» Cygne européen
» Quelles sont les plus belles européennes ?
» hot-rod européen.
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Les historiens européens et la traite négrière 3 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Les historiens européens et la traite négrière 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: HISTOIRE-HISTORY :: TRAITE NEGRIERE-
Sauter vers: