MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 LA BATAILLE DE L’ATLANTIQUE

Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

11112009
MessageLA BATAILLE DE L’ATLANTIQUE

LA BATAILLE DE L’ATLANTIQUE



Vidéo

INA : U-boote : torpillage d'un pétrolier, 1942











La
survie de la Grande-Bretagne, désormais seule face à l’Allemagne, se
joue dans l’Atlantique. La guerre se déchaîne entre les U-Boot et les
convois alliés chargés de matériel militaire.


La guerre se joue sur l’océan

Dépendante de l’aide américaine, l’Angleterre surveille avec
inquiétude les routes maritimes quadrillées par les sous-marins
allemands, les U-Boot qui, à la fin de l’année 1939, ont coulé près de 750 000 tonnes de navires marchands alliés. La marine du Reich, la Kriegsmarine,
a construit des bases sous-marines dans les ports français de Brest,
Saint-Nazaire, Lorient, Bordeaux et y stationne ses submersibles prêts
à appareiller pour la chasse aux navires alliés. Après la perte de ses
puissants cuirassés tels que le Graf von Spee et le Bismarck,
la marine allemande de surface se trouve affaiblie, ses gros navires
restant désormais à l’abri dans les fjords norvégiens. Seuls bâtiments
en état de combattre, les sous-marins deviennent alors l’instrument de
la maîtrise des mers.

Les « meutes des loups gris » maîtres de l’Atlantique

Avril 1941 : en un mois la Luftwaffe, flotte aérienne allemande et les U-Boot, surnommés les « loups gris », coulent près de 600 000 tonnes de navires alliés. Après que la Luftwaffe
a été envoyée combattre sur le front de l’Est, seuls restent dans
l’Atlantique les bombardiers à long rayon d’action. Ces derniers
repèrent les navires alliés et transmettent leurs coordonnées aux
sous-marins qui interviennent alors en meutes, réalisant de véritables
carnages parmi les convois. L’entrée en guerre des Etats-Unis ne
modifie en rien la situation, la flotte américaine restant pour le
moment cantonnée dans le Pacifique. Les sous-marins allemands
continuent leurs attaques et coulent près de 6,5 millions de tonnes de
navires en 1942. La situation devient critique pour les convois
alliés ; les transports de matériel militaire à destination de la
Grande–Bretagne sont alors sur le point de s’arrêter.

La vie à bord des cigares d’acier

La vie à bord des sous-marins se déroule dans une sorte de cigare
d’acier exigu ; cinquante hommes d’équipage y trouvent difficilement
place au milieu des équipements militaires de toute sorte. Mangeant,
dormant, travaillant dans quelques mètres carrés, les sous-mariniers
restent parfois plusieurs semaines sans voir la lumière du jour. Même
si le sous-marin est obligé de remonter à la surface tous les trois
jours pour renouveler l’air ambiant, l’équipage n’est pas autorisé à
sortir. Seuls les hommes de veille profitent de ce moment pour scruter
l’horizon à l’aide de jumelles. C’est à cet instant précis que les U-Boot
deviennent des proies faciles à repérer et à attaquer. Annoncé à
l’intérieur du submersible par haut-parleurs, le combat est
particulièrement éprouvant pour les marins. Jusqu’en 1942, beaucoup
d’attaques se font en surface, les bâtiments étant équipés d’un canon,
mais la riposte des navires alliés provoque de nombreuses voies d’eau
et oblige le sous-marin à entreprendre une plongée profonde souvent
dangereuse.

L’étrange machine Enigma

Ressemblant à une machine à écrire, Enigma permet aux
allemands de coder les messages transmis entre l’état-major et les
troupes en action sur le terrain. Les armées du Reich sont toutes
équipées d’Enigma qui, avec un nombre infini de combinaisons,
demeure indéchiffrable. Les Polonais, d’abord, les services secrets
britanniques, ensuite, se sont lancés dans le décryptage des messages
allemands. En juillet 1941, les Anglais s’emparent des livres contenant
les codes utilisés par des navires ennemis pour transmettre des
bulletins météorologiques. Dès 1942, les Alliés, qui ont mis au travail
leurs meilleurs savants, réussissent à percer le secret d’Egnima ; les voilà en mesure de déterminer la position des U-Boot dans l’Atlantique.

1943 : les Alliés reprennent l’avantage

Au printemps de 1943, les Alliés réorganisent leurs convois en
augmentant le nombre de navires escorteurs. De nouveaux radars sont
installés à bord et des avions à long rayon d’action prennent part aux
combats. Le nombre de bateaux détruits diminue significativement, et la
quantité de sous-marins allemands coulés augmente. A la fin de la
bataille de l’Atlantique, les Alliés ont perdu 45 000 marins, parmi
lesquels on compte 30 000 Britanniques. Malgré ces lourdes pertes et la
menace permanente des U-Boot, les Anglo-Américains sortent bel et bien vainqueurs de cette longue bataille sur les océans.

Atlas de la Seconde Guerre mondiale, Isabelle Bournier et Marc Pottier, Casterman, 2006

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» Royal Navy – Matelot – Bataille de l'Atlantique – 1941
» [Rapport de bataille-1500pts] U'zhul vs Gotrek
» Nouveaut tapis de bataille Citadel
» Petit rapport de bataille entre amis Mordor VS Numenor (SDA)
» CEREMONIE GENERAL BATAILLE, COL DU BONHOMME, les photos
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

LA BATAILLE DE L’ATLANTIQUE :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

LA BATAILLE DE L’ATLANTIQUE

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: HISTOIRE-HISTORY :: LES GRANDES DATES DE L'HISTOIRE-MEMORABLE DATES OF HISTORY-
Sauter vers: