MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Furl  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Mort de Sœur Emmanuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

20102008
MessageMort de Sœur Emmanuelle

Mort de Sœur Emmanuelle


Article publié le
20/10/2008
Dernière mise à jour le
20/10/2008 à 17:02 TUSœur
Emmanuelle, qui a dédié sa vie aux plus pauvres, est décédée dans la
nuit de dimanche à lundi à l'âge de 99 ans. De son vrai nom Madeleine
Cinquin, elle s'est éteinte « dans son sommeil » dans la nuit
de dimanche à lundi, en France, dans la maison de retraite de Callian
(Var). La religieuse a partagé pendant plus de 20 ans la vie des
chiffonniers du Caire et a mené une lutte acharnée contre la pauvreté
et l'exclusion. Le tout avec un franc-parler et une vitalité qui lui
ont valu une immense popularité.



Un jeune pèlerin embrasse Soeur Emmanuelle à Lourdes, en août 2004.
(Photo: AFP)
Comme
l’Abbé Pierre, elle portait une blouse grise et des tennis usées. Avec
son béret et ses godillots, Sœur Emmanuelle incarnait un style au
service d’un engagement. Pourtant, derrière cette image immuable, que
de chemin parcouru, entre la jeunesse en Belgique, les bidonvilles du
Caire et la retraite en France…Une personnalité aux multiples facettesEn
fait, Sœur Emmanuelle a vécu quatre vies : l’adolescence bourgeoise à
Bruxelles, ville de sa naissance, puis elle a passé quarante années en
tant que professeur de lettres et de philosophie, en Turquie, en
Tunisie et Egypte (de 1932 à 1970), avant de connaître les bidonvilles
du Caire aux côtés des chiffonniers. Elle rentre en France, où elle va
mener une vie de retraitée active, en 1993, à l’âge de 85 ans. Sœur Emmanuelle raconte ses 22 ans passés au Caire



« J’ai passé des années extraordinaires. Les
années les plus merveilleuses, dans un bidonville au milieu des rats,
des ordures, des cochons, des saletés. Mais, dans l’amour qu’on ne
trouve plus dans le monde. »





20/10/2008 par Geneviève Delrue




Une action bâtie sur la prière C’est
à l’âge de 22 ans que la jolie jeune fille, passionnée, qui rêvait
d’absolu, a dit « oui » à Dieu, en entrant dans la Congrégation des
sœurs de Notre-Dame de Sion. Comme l’Abbé Pierre, Sœur
Emmanuelle a bâti son action sur la prière. Comme lui, c’est l’amour du
prochain qui la conduisait à Dieu. Elle avait cette
inconditionnelle gaieté, son optimisme et une philosophie du bonheur à
la portée de chacun. Et c’est aussi pour cela, à côté de son engagement
auprès des plus pauvres, qu’elle était tant aimée des Français.
Les intouchables sont devenus des êtres humains
par notre correspondant au Caire, Alexandre Bucchianti J'ai
rencontré Soeur Emmanuelle pour la première fois en 1972, à l'occasion
d'un séminaire catholique à Alexandrie. Un séminaire qui distillais
l'ennui pour le jeune révolté que j'étais. Quelle n'a pas été ma
surprise quand une bonne soeur a soutenu ma diatribe contre les riches
qui se donnent bonne conscience en parlant des pauvres. C'était Soeur
Emmanuelle ! Moi qui pensais connaître les gens défavorisés grâce à mon
enfance dans un quartier populaire, je n'étais qu'un amateur. Les
personnes les plus nécessiteuses que j'avais connu semblaient riches à
côté de la vie que menait la soeur des chiffonniers. Elle vivait comme
eux dans un minuscule taudis au milieu d'amas de poubelles puantes.
Elle savait de quoi elle parlait et pour parler, elle parlait. Car
c'était une « grande gueule » qui n'hésitait pas à s'en prendre aux
riches et aux puissants. Au fil du temps, ses conditions de vie se sont
légèrement améliorées, tout comme celle des chiffonniers. Mais au-delà
du côté matériel, Soeur Emmanuelle a surtout réussi à donner aux
chiffonniers leur dignité. Les intouchables ont fini par être
considérés comme des êtres humains.
Soeur Emmanuelle et ses premiers souvenirs difficiles



« Ce qui me tord le coeur, c'est l'enfant meurtri, jamais je ne pourrai l'accepter...»




20/10/2008





Soeur Emmanuelle et la nature humaine



« Tout homme est choisi et aimé par Dieu, quelle que soit sa situation.»




20/10/2008




A 85 ans c'est la retraite, Soeur Emmanuelle rentre en France



« Moi, je suis d’un tempérament, je ne regrette
rien dans la vie. Je trouve qu’il faut vivre à la minute présente et
jouir de ce que Dieu me donne maintenant. »





20/10/2008 par Geneviève Delrue

http://www.rfi.fr/actufr/articles/106/article_73733.asp

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» [Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent
» Undertaker serait mort !!!!
» Dieu de la mort : 03/2008
» ou est la faux de La mort DOS ?
» Kinshasa, Mort de Taty de JB mpiana
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Mort de Sœur Emmanuelle :: Commentaires

Re: Mort de Sœur Emmanuelle
Message le Mar 21 Oct - 10:16 par mihou

YALAH, SOEUR EMMANUELLE !












Une grande pourfendeuse de la misère s'en est allée, à la veille de ses 100 ans.
Soeur Emmanuelle est restée fidèle à elle même,c'est à dire surprenante
et malicieuse, y compris dans le choix du jour de sa mort. Sur la
pointe des pieds et avec la discrétion qui l'a toujours caractérisé,
l'avocate des pauvres et des sans voix s'est éclipsée, réalisant son
dernier voeux "La mort, c'est le plus beau jour de la vie".
Alors que les spécialistes de l'émotion, notamment les politiques au
pouvoir
, rendent un hommage appuyé à la religieuse "oeucuménique", tout le contraire de la vision du Pape Benoît XVI, on soulignera que cette disparition ne
pouvait pas mieux tomber.
D'abord,
parce qu'elle évitera une instrumentalisation politique du centenaire
de la naissance de soeur Emmanuelle, ce qui aurait couvert les
conséquences désastreuses de la politique anti-sociale, réactionnaire
et raciste, du gouvernement "Sarkozy".
Ensuite, parce que la religieuse, qui a combattu la misère, la marginalisation et les
autres travers d'une société capitaliste à la dérive
,
ne pouvait pas décemment faire la fête quand les puissants volent au
secours des voyous de la finance, en mettant à leur disposition de
sommes indécentes, afin qu'ils poursuivent leurs crimes financiers qui
affament la planète et détruisent des emplois par millions.
Dans sa dernière
interview-testament, réalisée cinq jours avant sa disparition, soeur Emmanuelle parlait de la vie et de la mort à bâtons rompus,
confiant s'être "arrangée avec la Sainte Vierge". Personne ne peut douter qu'elle n'a pensé, en poussant son dernier soupir, à la férocité des fondamentalistes des
marchés financiers

qui ont ruiné l'économie mondiale, ce qui devrait plonger la France
dans un chaos indescriptible. Yallah !, Yallah, soeur Emmanuelle !

A2N



http://www.alert2neg.com/article-23946390.html
 

Mort de Sœur Emmanuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: