MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Furl  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 UBUESQUE HYPOCRISIE JUDICIAIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

22112007
MessageUBUESQUE HYPOCRISIE JUDICIAIRE

UBUESQUE HYPOCRISIE JUDICIAIRE
Chronique hebdomadaire de Philippe Randa



(Cette chronique est en ligne sur le site www.philipperanda.com)


Une fois dans ma vie, j’ai failli fauter politiquement. C’était en 1981. La première élection présidentielle à laquelle Jacques Chirac
était candidat. J’étais prêt à glisser un bulletin de vote à son nom,
mais les Dieux, dans leur infinie bienveillance, n’ont pas permis que
je sois géographiquement présent à mon bureau de vote d’alors. Cette
élection ne fit certes pas « passer la France de l’obscurité à la
lumière », mais nous débarrassa au moins de Valéry Giscard d’Estaing et
retarda l’accession à l’Élysée de son ex-Premier ministre.
Non, je n’ai pas la moindre sympathie pour Jacques Chirac
qui ridiculisa la fonction présidentielle, exception faite de son refus
d’engager notre pays dans la sanglante croisade yankee au Moyen-Orient.
Les exceptions sont faites pour confirmer les règles, on le sait bien.
Seulement, quoi que l’on pense de l’homme et de son action, il fut le
président élu de notre pays, un septennat et un quinquennat durant. Sa
mise en examen pour « détournement de fonds publics » dans l’affaire
des emplois fictifs de la mairie de Paris, est non seulement ridicule
et inutile, mais surtout ubuesque.
Ridicule parce que les faits remontent à près de trente ans ; loin de
prouver que la Justice est équitable, elle démontre au contraire ses
terribles disfonctionnements.
Inutile parce qu’entre cette mise en examen et le procès à venir, il s’écoulera probablement plusieurs années encore. Jacques Chirac
ne sera peut-être plus de ce monde et plus personne n’y comprendra plus
quoi que ce soit. Par ailleurs, de quelle sanction l’intéressé
pourra-t-il être frappé : la prison avec sursis ? À son âge, on le voit
mal récidiver dans un quelconque délit…
Une amende ? Quel que soit son montant, elle ne sera de toute façon
qu’une plaisanterie par rapport au patrimoine officiel du couple
Chirac… Quant à son éventuel patrimoine officieux, tout commentaire est
superflu.
Reste une condamnation de principe… Elle n’impressionnera en rien
l’intéressé qui en a vu d’autres, sera considérée comme une mesquine
persécution politique par ses partisans et l’opposition ne pourra même
pas l’utiliser, Nicolas Sarkozy ayant réussi le tour de force de faire oublier qu’il fut, un temps, le « fils spirituel » d’un si indélicat personnage.
Mais surtout, cette mise en examen est ubuesque vis-à-vis de tous les
délinquants, petits ou grands, occasionnels ou professionnels, et
notamment de toute cette « jeunesse en déshérence » de certaines
banlieues. On la dit en mal de repères. Cette mise en examen ne va rien
arranger.
Entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2002, toute la classe politique s’est faite complice de Jacques Chirac, appelant et contribuant à faire réélire ce « voleur » qu’elle dénonçait comme tel, pour faire barrage à Jean-Marie Le Pen. Sur le banc des accusés, l’ex-Maire de Paris sera seul ; sur celui de l’hypocrisie politique, c’est à peine si on le repère.
82 % d’électeurs vont désormais avoir quelques difficultés à soutenir
le regard d’un voleur de scooter – fut-il l’engin pétaradant du fils
d’un prétendant à la Fonction suprême –, après avoir en toute
connaissance de cause plébiscité un Édile qui les avait allègrement
détroussé de sommes sans commune mesure.



INVITATION SYNTHÈSE NATIONALE-PRIMATICE

Pour fêter l’annonce du changement de rythme de parution de la revue
Synthèse nationale (elle devient bimestrielle à partir du prochain
numéro), un « Pot de fin d’année » est organisé :
Jeudi 22 novembre
(à partir de 18h.00 jusqu’à 21h.00)
dans les locaux de la librairie Primatice,
10, rue Primatice à Paris
(XIIIe arrondissement - Métro Place d’Italie)


Roland Hélie, Directeur de Synthèse nationale, l’équipe de la rédaction et Philippe Randa, directeur de Primatice et chroniqueur à Synthèse nationale, serons très heureux de vous retrouver à cette occasion.



© Philippe Randa est écrivain et éditeur (www.dualpha.com). Ses chroniques sont libres de reproduction à la seule condition que soit indiquée leurs origines, c’est-à-dire le site www.philipperanda.com.

Visitez le site www.philipperanda.com : chaque semaine, la tribune libre d’un invité… Tout savoir sur Peter et Philippe Randa (leurs entretiens, leurs livres…)

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» Le duel judiciaire
» Ubuesque... le comique en moins !
» [Collection] Police Judiciaire (Fournier)
» (Coll) Chronique judiciaire( Asteria)
» Diplomatie et hypocrisie
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

UBUESQUE HYPOCRISIE JUDICIAIRE :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

UBUESQUE HYPOCRISIE JUDICIAIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: