MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Shirley Franklin, première femme maire d'Atlanta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

15112007
MessageShirley Franklin, première femme maire d'Atlanta

Shirley Franklin, première femme maire d'Atlanta







Grioo.com revient sur l'histoire de Shirley Franklin, actuelle maire de
la ville d'Atlanta qu'elle dirige depuis 2002. Elle la première femme
afro-américaine à diriger une ville d'importance dans le Sud des
Etats-Unis



Par Patricia Turnier


































Shirley Franklin



























Madame Shirley Clarke Franklin est née le 10 mai 1945 en Pennsylvanie
plus précisément à Philadelphie. Elle est la fille d’Eugene Haywood
Clarke et Ruth Lyons White. Madame Franklin a fréquenté durant sa
jeunesse une école secondaire de filles qui lui a inculqué le sentiment
de pouvoir accomplir tout ce qu’elle voulait dans la vie. A l’époque,
elle n’envisageait pas du tout la politique.



Son rêve d’enfance consistait à devenir une ballerine. Elle n’avait
jamais pris une position de leadership en tant que présidente de
l’association étudiante par exemple. Une fois l’école secondaire
terminée, elle a entrepris des études à l’Université Howard (une
université afro-américaine réputée ndlr) où elle était active au sein
du mouvement des droits civiques.



De cette façon, elle participa à la marche de Washington avec sa mère
le 28 août 1963. Elle décrocha une maîtrise en sociologie (bachelor) à
la faculté des Arts de Howard en 1968, avant d'obtenir en 1969 un
master en sociologie à l’Université de Pennsylvanie. Madame Franklin a
travaillé au US Department of Labor
pour ensuite enseigner les sciences politiques au Collège Talladega en
Alabama. Quelques années plus tard, Shirley Franklin s’est mariée à
David McCoy Franklin le 5 février 1972 et ils se sont installés à
Atlanta. Le couple a eu trois fils (Kai Ayanna, Cabral Holsey et Kali
Jamilia) et le mariage prit fin en 1986.




























© businessweek

























Madame Franklin a commencé à s’intéresser à la politique active en 1973
quand son mari oeuvra en tant que personne-clé dans la campagne et
l’élection du premier maire afro-américain d’Atlanta et du Sud des
États-Unis, Maynard Jackson. En 1978, Shirley Franklin s’est jointe à
l’équipe de monsieur Jackson en tant que commissaire aux affaires
culturelles d’Atlanta. Lorsque Andrew Young est devenu maire quelques
années plus tard, madame Franklin prit le poste de city manager. Cette position fit de Shirley Franklin la première femme au pays à occuper cette fonction dans la sphère gouvernementale.



Elle se chargeait de la gestion du budget de la ville qui s’élevait à
un milliard de dollars et elle se préoccupait d’environ 8000 employés.
Pendant la période où madame Franklin était titulaire du poste de city manager,
elle a supervisé le développement de l’aéroport d’Atlanta (avec un
budget de 5.4 milliards de dollars), d’une nouvelle mairie et
d’édifices pour les tribunaux. Lorsque Jackson est revenu dans les
années 90 pour effectuer son troisième mandat en tant que maire,
Franklin a été désignée en tant que cadre-exécutif au niveau de la
gestion opérationnelle de 1990 à 1991. En 1991, Shirley Franklin était
titulaire d’un poste de haut niveau au sein de l'ACOG (Atlanta Committee for the Olympic Games, Inc.) en vue de la concrétisation future des jeux olympiques d’Atlanta.



Plus précisément, elle était vice-présidente senior pour les relations
externes. Elle représentait une personne clé pour l’installation du
parc Olympique à l’occasion du centenaire de l’événement. Elle était
aussi une personne ressource pour les syndicats, les groupes défendant
les droits civiques, les environnementalistes, etc. En 1997, elle a
créé une firme, Shirley Clarke Franklin et Associés, qui offrait du
conseil à la communauté ainsi que des services concernant les affaires
publiques et de planification. En 1998, elle a joué un rôle de premier
plan au niveau des affaires environnementales de la ville d’Atlanta.
Quelques années plus tard, madame Franklin a repris la vie politique en
faisant partie d’une petite équipe composée de trois personnes
s’occupant du nouveau gouvernement élu.























































En 1999, Shirley Franklin s’est jointe au Georgia Regional Transportation Authority
(GRTA) en tant que vice-présidente. Elle a occupé ce poste jusqu’à sa
campagne électorale pour la mairie d’Atlanta. Durant les années où
madame Franklin a rempli diverses fonctions administratives et
gouvernementales (avant 2002), elle était très active au sein des
organisations culturelles et civiques.



Elle a siégé dans plus de 30 conseils et comités : l’Orchestre symphonique d’Atlanta, The United Way Spelman College,
la Coalition urbaine nationale, etc. L’activisme, l’engagement, la
solide expérience en gestion, l’excellente éthique de travail de cette
femme ne sont pas passés inaperçus. Ainsi, on lui a décerné divers prix
: en 1996, prix de la femme de l’année de la part du YWCA, en 2002, un
doctorat honorifique en droit de l’Université Howard, etc.



Le 7 janvier 2002, madame Franklin est passée à la postérité après près
de 25 années d’expérience dans le secteur public. Elle est devenue la première
femme maire de la ville d’Atlanta (la quatrième afro-américaine dans
cette importante agglomération depuis 1974) et la première femme
afro-américaine à occuper cette position dans une grande ville
sud-américaine. Il s’agissait de sa première campagne électorale pour
le poste de maire. La campagne a duré deux ans et fut la plus coûteuse
(trois millions de dollars).




























© timeinc.net

























Shirley Franklin est le 58e maire d’Atlanta. Lors de son inauguration, Mme le maire démocrate a prononcé ses mots : «
Je représente fièrement toutes les femmes qui ont travaillé dans la
sphère politique, qui ont travaillé durement à la cuisine, qui se sont
battues pour leurs droits et ont défié la société ».
Cette femme a
été perçue lors de son arrivée au pouvoir comme une bouffée d’air
frais. Atlanta est reconnue comme une ville jeune, énergique où l’on
retrouve des femmes fortes et indépendantes (en sus, il importe
d’ajouter que cette agglomération est perçue comme la Mecque des
Afro-américains).



Le magazine Black enterprise a cité en 2005 Atlanta comme
la ville où il fait le mieux vivre dans le domaine du travail, du
plaisir, des loisirs pour les afro-américains. Madame Franklin incarne
toutes ces qualités. En outre, elle a su charmer les citoyens d’Atlanta
par son sens de l’humour. Il importe pour elle de ne pas se prendre
trop au sérieux et d’être capable de rire de sa personne ce qui fait
preuve d’humilité. Ceci lui permet de garder un équilibre également
entre sa vie personnelle et professionnelle. Un électeur a mentionné
dans le Christian Science Monitor que Mme le maire saura être
un excellent exemple pour le Sud des États-Unis et ailleurs dans le
monde. Madame Franklin est reconnue pour être disponible, ouverte
d’esprit et être en mesure de mettre ses interlocuteurs à leur aise.













_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» [Madame Campan] Mémoires de Madame Campan : première femme de chambre de Marie-Antoinette
» Zora Neale HURSTON (Etats-Unis)
» mandela vient de mourir
» Première femme pilote de Rafale
» Joyeux Anniversaire Mr le Maire
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Shirley Franklin, première femme maire d'Atlanta :: Commentaires












© womenlookingahead.com

























En 2002, elle avait donné la primauté à la réparation du système d’égout d’Atlanta qui ne respectait pas la loi sur le Federal Clean Water. Elle a créé le programme Clean Water Atlanta qui connut un grand succès. Dans cette perspective, cette dame a été désignée par le magazine Time
en 2005 comme étant parmi l’un des cinq meilleurs maires en fonction
aux États-Unis. En octobre 2005, elle figurait sur la liste des
meilleurs leaders du US News & World Report.



Shirley Franklin est également appréciée pour le développement
économique d’Atlanta que ce soit au niveau national ou sur le plan
international. Elle a par exemple mené des missions diplomatiques et
économiques en Chine (à Beijing avec la compagnie aérienne Delta) ainsi
que des activités commerciales avec la ville de New-York.

Mme le maire a été aisément réélue le 8 novembre 2005 pour avoir pu
notamment régler un déficit colossal auquel Atlanta avait à faire face.



Ainsi, madame Franklin a accompli l’exploit de transformer 82 millions$
de déficit (1) en 18 millions$ d’excédent budgétaire. Shirley Clarke
Franklin a procédé à une cinquantaine de coupures de postes au sein de
son équipe tout en réduisant son propre salaire de 40 000$ (son revenu
est donc passé de 141 000$ à 101 000$). Elle a également éliminé 277
emplois, 605 postes vacants et elle a augmenté les taxes foncières. Ces
décisions étaient difficiles à prendre pour madame Franklin mais elles
s’avéraient nécessaires afin de rééquilibrer le budget.























































Shirley Franklin a procédé à la vérification des comptes au niveau de
la technologie utilisée, les ressources humaines, l’instauration d’un
code d’éthique chez les fonctionnaires, l’augmentation des impôts
locaux, etc. Madame Franklin a aussi engagé des bénévoles qui devaient
créer des nouvelles politiques favorisant des logements abordables pour
les citadins d’Atlanta, etc.



Sa réélection à la mairie avait récolté plus de 90% des votes
grâce à un solide appui de la part de la population et des entreprises.
On prévoit qu’elle pourrait éventuellement être une excellente
candidate au poste de gouverneur de Géorgie notamment en raison de ses
qualités de négociatrice et médiatrice. Shirley Clarke Franklin est
appréciée autant des Républicains que des Démocrates de tous les âges
et toutes origines confondues.



Le 26 juin 2006, madame Franklin a joué un rôle crucial afin d’éviter
que les documents du Dr Martin Luther King soient mis aux enchères.
L’entente à cet effet a été conclue le 23 juin 2006 pour une valeur de
32 millions de dollars. Les travaux du Dr King ont donc été donnés à
son alma mater, le Collège Morehouse qui a fait l’acquisition des
documents (2). «
Je n’ai jamais imaginé que j’aurais pu contribuer au legs du dr King
d’une manière aussi significative. Je demeure très humble pour avoir
été en mesure de faire quelque chose afin de poursuivre cet héritage»
a-t-elle déclaré de manière émouvante avec des larmes aux yeux.























































Pour madame Franklin, le combat contre les agressions sexuelles
(particulièrement chez les enfants) représente une cause qui lui tient
à cœur. Elle en a été victime durant son enfance. Elle a révélé ce
malencontreux événement en novembre 2006 au cours d'une conférence de
presse devant une audience stupéfaite.



Elle en a parlé dans le cadre de la campagne Dear John qui
consiste à mener de solides actions afin de mettre fin à l’exploitation
sexuelle chez les jeunes filles mineures d’Atlanta tout en renforçant
la législation à cet effet (3). Shirley Franklin est également
préoccupée par la pauvreté dans son agglomération (20% de la population
d'Atlanta est affectée par l'indigence).



Madame Franklin souhaite éradiquer la problématique des sans-abri
durant les dix prochaines années en créant 30 000 nouveaux emplois,
etc. Lorsque son mandat prendra fin en 2010, cette femme tient à ce
qu’Atlanta ait une bonne santé financière afin d’assurer des soins
efficients en terme de santé, d’éducation supérieure (accompagnée de
stages dans les entreprises par exemple) d'une excellente logistique,
etc. Il importe pour Shirley Fanklin de faire preuve de vision en
pensant à long terme et en prenant des décisions qui seront bénéfiques
dans le futur.



Notes



(1) Le maire précédent, Bill Campbell avait révélé un déficit
de moins de 30 millions, soit 52 millions $ et il est d’ailleurs
maintenant en prison pour corruption financière et détérioration
environnementale (à cet effet, la ville recevait des amendes qui
s’élevaient à 20 000$ par jour).



La mairie fut également sous investigation via le FBI et cette enquête
a mené à une mise en accusation auprès de dix employés de la mairie. La
confiance auprès des divers partenaires de la ville a dû être regagnée
et ceci fut accompli par madame Franklin.




(2) Une douzaine d’individus et quelques sociétés ont également été impliquées pour garder les travaux du dr King à Atlanta



(3) Atlanta
détient le plus faible taux de meurtre depuis cinquante ans. L’ADP (The
Atlanta Police Department) a reçu une accréditation de la part de la
Commission on accreditation for Law enforcement agencies.
L’agglomération a également développé un programme offrant d’excellents
services aux citadins via les casernes de pompiers.



Grâce au travail efficace de Mme Fraklin, la ville a aussi reçu un
certificat soulignant l’excellent accomplissement pour les rapports
financiers de la part du Government finance officers association en
2004.




Contacter l'auteur pturnier@hotmail.com









Éducation et Occupations



- Baccalauréat en sociologie de l’Université Howard en 1968

- Maîtrise en sociologie de l’Université de Pennsylvanie en 1969





- Commissaire aux affaires culturelles pour la ville d’Atlanta 1978-1982

- Officier supérieur administratif 1982-1990

- Cadre-exécutif pour la gestion opérationnelle, 1990-1991

- Conseillère politique senior, vice-présidente senior pour les relations externes aux Olympiques 1991-1997

- Directrice générale pour le gouvernement au niveau local pour les
relations entre les communautés et les programmes en matière d’équité
(avant 1998)

- Fondatrice de Shirley Clarke Franklin & Associates, 1997-1998

- Vice-présidente du Georgia Regional Transportation Authority, 1999-2000

- Mairesse d’Atlanta depuis 2002





Parutions dans les magazines :



Time magazine en 2005 a nommé madame Franklin l’une des cinq meilleures mairesses de 2005

US News & World report en octobre 2005 a couronné Shirley Franklin « America’s Best Leaders »4.

Esquire en 2005 a reconnu madame Franklin comme étant parmi les meilleurs et les plus intelligents politiciens

American City and County magazine en 2005 a couronné Shirley Franklin en tant que le meilleur leader municipal de l’année

Governing magazine a sacré Shirley Franklin en 2004 comme Représentante gouvernementale de l’année



Madame Franklin a également apparu dans les publications suivantes : The
Wall Street Journal, Fortune magazine, Black Enterprise, Ebony,
Business to business magazine, etc. Le World Mayor internet organization
a nommé madame Franklin parmi les dix meilleurs maires du monde.



Récompenses :



- En 1983, prix d’une ancienne étudiante distinguée du National Association for equal opportunity higher education

- En 1987, prix du leadership du NAACP d’Atlanta

- En 1995, Legacy Award, de Big Brothers – Big Sisters du Atlanta Métro

- En 1996, prix de la Femme de l’année du YWCA

- En 2002, Doctorat honorifique en droit décerné par l’Université Howard

- En 2002, prix Woman of achievement award, du YWCA

- En 2005, prix John F. Kennedy profile in courage award, de la fondation de la librairie John F. Kennedy

- En 2006, prix Southern Institute for business and professional ethics’ ethics avocate award



Memberships :



Orchestre symphonique d’Atlanta, 1977-1981

Fondation d’Atlanta, 1980

Conseil des Arts de la Géorgie, 1979-1982

Conseil d’administration du Caucus politique des femmes de la Géorgie, 1982-1984

Expansion Arts Panel

National Endowment for the Arts, 1980-1982

Coalition urbaine nationale, Washington DC 1980-1983

Atlanta Life insurance company

Conseil d’administration du Collège Spelman

East Lake Community Foundation

Charles Drew Charter School

École Paideia

The National Black Arts Festival

National Forum of Black Public Administrators

Delta Sigma Theta Sorority, Inc.

The mayors against illegal guns coalition









Références :



http://www.nndb.com

http://www.citymayors.com

http://www.ndol.org

http://www.basango.com

http://www.blackcollegeview.com

http://www.usnew.com

http://en.wikipedia.or/wiki/Shirley_Franklin

http://www.atlantaga.gov/Mayor/Meet.aspx

http://www.npr.org

http://www.jfklibrary.org

http://www.gatech.edu

http://www.dvercity.com

http://www.upenn.edu

http://apps.atlantaga.gov : dans ce site, on y retrouve un excellent
résumé de l’ensemble des accomplissements de la mairesse depuis son
premier mandat

http://www.atlantaintownpaper.com

http://www.answers.com

http://www.kacom.com



Magazine Ebony, juillet 1996

The Atlanta Journal-Constitution, 4 janvier 2002, 17 avril 2002, 18 avril 2002

Christian Science Monitor, 16 janvier 2002

Jet, 26 novembre 2001, p. 4, 28 janvier 2002, p. 4

Magazine Essence, avril 2007

http://www.grioo.com/info12144.html#
 

Shirley Franklin, première femme maire d'Atlanta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: EDUCATION :: REVEIL ET CONSCIENTISATION-ENLIGHTMENT-
Sauter vers: