MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Furl  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 KIDNAPPING HUMANITAIRE: FIASCO ET AFFAIRE D'ETAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

06112007
MessageKIDNAPPING HUMANITAIRE: FIASCO ET AFFAIRE D'ETAT

Mercredi 07 Novembre 2007

KIDNAPPING HUMANITAIRE: FIASCO ET AFFAIRE D'ETAT




"J'irai chercher tous ceux qui restent, quoi qu'ils aient fait". Car "le rôle du chef de l'Etat est de prendre en charge tous les Français".
C'est
la phrase choc lançée par Nicolas Sarkozy en marge de sa visite aux
marins pêcheurs en Bretagne. Le locataire de l'Elysée est décidé à
protéger les criminels "humanitaires"
qui ont pris l'Afrique pour un terrain de chasse au point de razzier
103 enfants destinés au marché européen. La diplomatie française, qui a
brillé par son absence dans la récente libération de deux jeunes
Françaises,emprisonnées injustement pour aide au séjour d'étrangers en
Angleterre, se réveille soudainement.
Pourquoi un tel deux poids,
deux mesures ? Qu'est ce qui justifie cette frénésie présidentielle ?
Dans plusieurs rédactions, il se dit de plus en plus que l'opération de
kidnapping menée sous couvert "d'humanitaire"
impliquerait plus qu'on ne croit le gouvernement Sarkozy. Ceci
expliquerait, pendant près d'une semaine, le silence embarrassé de
Nicolas Sarkozy et son ministre des Affaires Etrangères, Bernard
Kouchner, spécialiste du "droit d'ingérence".Faut-il
en conclure que l'affaire tchadienne aux relents négriers est un
mélange explosif d'intérêts privés et politiques ? C'est ce que l'on
peut penser jour après jour, alors que les indiscrétions se multiplient
et que les langues se délient.

Aujourd'hui, l'on découvre de stupéfiantes ramifications, ce qui ne colle plus tellement avec la thèse de "pieds nickelés" facilement mise en avant par les médias et Hommes politiques. Or, si les "zozos de l'humanitaire",
terme employé par le seigneur de guerre, Bernard Kouchner, ont réussi à
se retrouver au Tchad, c'est parce qu'ils étaient couverts par le
gouvernement Français. C'est ce qu'a révélé l'hebdomadaire satirique Le
Canard Enchaîné, numéro du 31 oct dernier, où l'on pouvait lire que les
"bénévoles" de "l'Arche de Zoé"
serait accueilli au retour de leur épopée "négrière" par des
journalistes sur un aérodrome dans la Marne ( 51). A qui veut-on mentir
sur le caractère supposé "spontané"
de ces aventuriers ? Le locataire de l'Elysée n'était-il pas aux toutes
premières loges pour être le mieux et le plus tôt informé des dessous
de la " lamentable équipée",
expression qu'il a utilisé pour ne pas condamner des faits pourtant
criminels ? Il est plus que permis de douter de sa sincérité.

Enfin,
ce qui aggrave encore la situation, c'est l'instrumentalisation
politicienne que fait Nicolas Sarkozy de l'échec d'une opération "humanitaire"
qui devait lui rapporter quelques points dans les baromètres de
popularité, ces outils qu'il consomme au quotidien pour manipuler
les Français. En jouant sur le registre émotionnel puisqu'il promet de "sauver" au péril de sa "vie" des "bénévoles" entre les mains de "méchants sauvages" en
Afrique, il pense échapper aux questions sur ses responsabilités dans
une affaire qui nuit à l'image de la France. Or, cette fuite en avant
ne sera pas possible, ce qu'il devrait déjà savoir. Parler d'extrader
des délinquants en s'appuyant sur une convention judiciaire liant les
deux pays relève de l'escroquerie intellectuelle. Autant dire que les
espoirs des familles des "aventuriers" seront très vite déçus.
On rappellera que le Tchad est indépendant et souverain, donc doit juger les criminels inculpés.( écoutez interview ci-dessous)
Surtout, pour en revenir à la fameuse convention, dont les avocats
et médias parlent tant, il ne peut être question de substituer la
justice française à celle du Tchad.Pour l'avocat de l'Etat tchadien,
l'extradition vers la France des six "humanitaires" est tout simplement "impossible" au vu de la convention judiciaire de 1976 liant les deux pays. Une analyse de texte faite dans une "mise au point" après les propos du président français : "Un
des articles de la convention, l'article 49-C, indique que
'l'extradition est refusée quand une infraction est commise en tout ou
en partie sur le territoire de l'Etat requis', en l'espèce le Tchad
", a-t-il expliqué.
Par conséquent, les autorités françaises devront mieux comprendre l'article 49
,
ce qui leur évitera de raconter des bêtises. Et pour reprendre le
message très clair envoyé aux médias français par le ministre tchadien
de la Justice, Albert Pahimi Padacké, sur France Info : "Ce n'est pas le président Sarkozy qui décidera !"
Au moins ainsi, le peuple français pourra mieux s'interroger sur la "politique-spectacle" de l'homme élu depuis le 6 mai dernier en France.

A2N



Dailymotion blogged video
Sarkozy déclare la guerre au Tchad: témoignage d'un député tchadien par heru

http://www.alert2neg.com/article-7233159.html

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» [Hassan, Yaël] Quand les enfants Finaly devinrent une affaire d'État
» La mystérieuse affaire de Styles
» Appel solennel a la nation au jeune d'Olive Lembe: l'Etat est-il devenu religieux?
» pour le mal de gorge et etat grippal
» Accès secrétariat d'Etat
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

KIDNAPPING HUMANITAIRE: FIASCO ET AFFAIRE D'ETAT :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

KIDNAPPING HUMANITAIRE: FIASCO ET AFFAIRE D'ETAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: