MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Furl  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 FRANCE-ETATS-UNIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

25102007
MessageFRANCE-ETATS-UNIS

October 21, 2007




Un autre 1995





En toute sincérité, je n'ai aucun souvenir marquant
des grèves de 1995. Rétrospectivement, j'ai appris qu'il s'agissait
d'un épisode traumatique pour la classe politique émergente (François
Fillon, Philippe Douste-Blazy, Jean-Pierre Raffarin, “jeunes”
politiques d'alors), qui en a retenu qu'il vaut mieux réformer en
pantoufles.

En revanche, je me souviens très nettement de l'ex-Yougoslavie.
Le journal télévisé a initié ma génération à des pratiques que les
générations suivantes n'ont connu que par les jeux vidéo. Les snipers
de Sarajevo qui abattent les civils revenant du marché, par exemple. La
réouverture successive des aéroports sous contrôle militaire.
L'évacuation des populations réfugiées. Les Casques Bleus.

1995 reste pour moi l'année du massacre de Srebrenica, de l'intervention armée des forces du Traité Atlantique-Nord à moins de 1500 km des frontières françaises, et des accords de Dayton.
Quelques années auparavant, je me souviens de l'exode des Kurdes et de
la Somalie. Quelques années plus tard, l'événement qui a déclenché ma
conscience politique : la seconde invasion de la Tchétchénie.
Vladimir Poutine promet la liquidation des rebelles jusque dans leurs
chiottes, et y parvient ; le bilan civil des Nations Unies se situe aux
alentours du tiers de million, soit une centaine de “onze septembre”.

En France, un brave type affublé d'un pommier remplaçait ma figure politique tutélaire.










Posted by toast in International | Permalink
|
Comments (2)

|
TrackBack (0)














October 03, 2007




Investir en France ?





Le Financial Times publiait ce matin un dossier bienvenue sur l'attractivité de la France pour les investisseurs internationaux : Business Locations in France.

Globalement, le message de ce dossier est simple :

Sarkozy c'est mieux, il redonne confiance aux investisseurs, il est
sur la bonne voie avec les réformes qu'il met en place - réformes dont
les plus importantes sont la réforme du travail (contrat unique, code
du travail, 35 heures) et la baisse des charges pour les entreprises ;
de plus, la qualité de vie est haute en France dans certaines régions,
et les équipement et infrastructures sont au top la plupart du temps.

Ce dossier du Financial Times ressemble de très près à une brochure de l'agence gouvernementale Invest in France, qui est d'ailleurs plusieurs fois citée dans ce dossier supplément. On ne va pas s'en plaindre.










Posted by Jules in Actualité, France, International, Politique | Permalink
|
Comments (2)

|
TrackBack (0)

















La France 31ème au classement des pays "Business friendly" par la Banque mondiale





La
France se retrouve des pays comme l'Estonie, la Géorgie, et la Belgique
selon une récente étude de la Banque mondiale intitulée Doing Business 2008.

Au classement des pays "Business fridenly", la France se
situe donc bien loin, à la 31 ème place. Juste derrière, à la 32 ème
place, on trouve la Slovaquie. Notre voisin l'Allemagne est à la 20 ème
place. Le Royaume Uni est à la 6 ème place.

Voir l'intégralité du classement.

Je n'ai pas encore trouvé de réactions en France (dans les médias,
des politiques, du gouvernement) après l'annonce de ce classement.
Y-en-a-t-il eu, des réactions en France ?










Posted by Jules in Actualité, Déclinisme, France, International | Permalink
|
Comments (Cool

|
TrackBack (0)














October 02, 2007




Un nouveau Think Tank pour l'Europe





Un nouveau think tank européen est né.

Il s'appelle le European Council on Foreign Relations (ECFR). Il est principalement soutenu par le Soros Foundations Network.

Mark Leonard, brillant enfant prodigue des Relations Internationales, est Executive Director de l'ECFR.

Parmi les membres fondateurs, on trouve, pêle-mêle :
Des
anciens Premier ministres, ministre et parlemantaires, des présidents,
des commissaires européens, des intellectuels de l'UE et des candidats
à l'UE - parmi lesquels Martti Ahtisaari,Giuliano Amato, Emma Bonino,
Jean-Luc Dehaene, Joschka Fischer, Timothy
Garton Ash, Bronislaw Geremek, Mart Laar, Chris Patten, Dominique
Strauss-Kahn, le producteur Brian Eno, l'architecte Rem
Koolhaas, et l'auteur Elif Shafak.
Ce think tank
s'est donné pour principal objectif de travailler au développement
d'une politique étrangère européenne plus cohérente et vigoureuse.
L'ECFR soutient aussi l'entrée de la Turquie et des pays balkaniques
dans l'UE.

L' European Council on Foreign Relations devrait donc rejoindre le club des think tank tels que le German Council on Foreign Relations, Chatham House et le Foreign Policy Centre ?

Pour en savoir plus : www.ecfr.eu










Posted by Jules in Actualité, Europe, International | Permalink
|
Comments (0)

|
TrackBack (0)














September 24, 2007

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

FRANCE-ETATS-UNIS :: Commentaires

Re: FRANCE-ETATS-UNIS
Message le Jeu 25 Oct - 20:57 par mihou
Le retour du leadership français passe par les Etats-Unis






C'est ce qu'explique en substance cet article de John Vinocur dans le International Herald Tribune : Politicus : France seeks a path to return to leadership.

C'est évident, mais il n'est pas inutile de le dire clairement :
France's rekindling of its strategic relationship with America is part
of a highly self-interested and completely respectable attempt to
re-establish its status as the pre-eminent player in Europe.


La relance de la la relation stratégique française avec les
Etats-Unis est aussi le résultat d'une tentative intéressée et
complètement respectable de ré-établir le statut de la France comme un
acteur prééminent en Europe.
Le label
d'antagoniste permanent des Etats-Unis obtenu de haute lutte ces
dernières années par Chirac et de Villepin n'aura été finalement qu'un
handicap à l'exercice de l'influence internationale de la France.

La France s'apprête également à s'émanciper de la geste gaullienne de la guerre froide en s'apprêtant à ré-intégrer la structure de commandement intégré de l'OTAN.
Certes, Nicolas Sarkozy a posé ses conditions, histoire de souligner
qu'il entend conserver une certaine "indépendance". Les conditions sont
les suivantes :

1. L'avancée d'une Europe de la Défense indépendante

2. Des places réservées pour la France "au plus haut niveau" dans les instances de direction de l'OTAN
Ces conditions ont une chance d'être prises en compte étant donné l'actuelle côte de popularité dont bénéficie le nouveau Président français outre Atlantique.

Finalement, le principe de réalité impose à la France de jouer le jeu. Si la France souhaite récupérer une place de nation influente en Europe et dans le monde, il lui faut commencer par jouer le jeu. C'est ce qu'a évidemment compris Nicolas Sarkozy, en bon Président pragmatique.

"Jouer le jeu", c'est accepter un certain nombre de prémisses (par
exemple, que la puissance et l'influence s'exercent, qu'elles ne se
décrètent pas ; que la vraie puissance est celle qui permet d'établir
les règles du jeu ; entre l'opposition systématique aux Etats-Unis et
le plaidoyer pour un monde multipolaire, il faut définitivement choisir son camp).

On notera que "jouer le jeu"
était le thème de l'Université du MEDEF cette année... On pouvait y
voir la volonté d'embrasser le monde tel qu'il est, et pas tel que
certains en France l'ont rêvé... Jouer le jeu du libéralisme, de la
mondialisation.

Aujourd'hui, pour remettre la France au rang des nations qui comptent réellement,
il fallait donc commencer par jouer le jeu - aux règles non écrites -
de la puissance. Le premier pion à avancer était donc bien celui du
réchauffement des reations franco-américaines. Le retour du leadership
français passe en effet par le rapprochement avec les Etats-Unis.

* * *
Compléments de lecture :
USS Enterprise, Rafale, et rapprochement Franco-US
Le Washington Post in love with Sarkozy
Révolution française (en cours)
Sarkozy, a Frenchman in a hurry, Maps his path (NY Times)










Posted by Jules in Actualité, France, International, Politique, USA | Permalink
|
Comments (5)

|
TrackBack (0)

















Irak et NHS





Deux articles pour accompagner l'espresso matinal :


  1. Déjà, cette reprise de dépêche AFP par le Times
    qui vous donne l'essentiel des mémoires d'Alan Greenspan. L'ancien
    directeur de la Federal Reserve (probablement l'acteur économique
    mondial le plus important avec le board of governors de
    l'OPEP) réétablit la nature profonde de la guerre d'Irak, qui ne
    faisait plus mystère pour grand monde (rappel : quand votre secrétaire aux armées devient dépressif, c'est généralement mauvais signe). Ne ratez pas les 882 commentaires anglo-américains hauts en couleurs.
  2. Ensuite, ces témoignages de médecins britanniques sur Sicko. La
    teneur des propos doit attirer l'attention sur l'attachement des
    Britanniques à l'universalisme de leur système, que nous ne partageons
    en France que depuis quelques années. Il y a une différence
    fondamentale entre les deux continents à ce niveau, ce qui devrait
    laisser perplexe les lecteurs de Tocqueville : si Alexis devait effectuer son voyage vers les Lumières aujourd'hui, il le ferait probablement dans l'autre sens.


Ah, et puis pour rigoler, il y a L'Hebdo des socialistes de
cette semaine qui titre : "Retraites : La réforme des socialistes". Ils
n'ont pas dû remarquer que le titre pouvait se lire de plusieurs
manières.










Posted by toast in International | Permalink
|
Comments (0)

|
TrackBack (0)
















Re: FRANCE-ETATS-UNIS
Message le Jeu 25 Oct - 20:58 par mihou
September 20, 2007









Révolution française (en cours)











L'éditorialiste américain Roger Cohen évoque, dans le New York Times d'aujourd'hui, ce qu'il présente comme une nouvelle Révolution française en cours : The French Revolution.



Nicolas Sarkozy, qu'il présente comme le leader européen le plus

dynamique, a selon lui déjà détruit 10 tabous (pas 9, pas 11, 10 !). En

voici la liste :




  • Le tabou américain : il est désormais possible pour un dirigeant politique français d'admirer publiquement les Etats-Unis. (in-your-face style)






  • Le tabou agricole : plus besoin de "tâter le cul de
    vaches" pour essayer d'être crédible devant le peuple. La seule vache
    que connaît Sarkozy, nous dit Roger Cohen, est sur un emballage de
    fromage.






  • Le tabou de l'argent : jadis, pour diriger la France, il
    fallait être un "homme de culture" (le Japon pour Chirac, les citations
    littéraires de Mitterrand). Sarkozy est plus à l'aise avec Johnny
    Hallyday à la maison qu'avec Jean-Paul Sartre.






  • Le tabou de la politique arabe : Sarkozy affiche son soutien à Israël et se montre ferme face à l'Iran (même si l'Iran n'est pas un pays arabe).






  • Le tabou russe : les précédents dirigeants français
    n'avaient jamais vraiment tranché entre le soutien aux Etats-Unis et le
    soutien au Russes. Nicolas Sarkozy choisit les Etats-Unis contre
    l'autoritarisme russe.






  • Le tabou du travail : au pays du "Je pense, donc je suis", Sarkozy a imposé "Je travaille, donc je suis".






  • Le tabou de l'extrême droite : Identité nationale, immigration illégale, discrimination positive, Nicolas Sarkozy a osé.






  • Le tabou de l'OTAN : où l'on parle de rejoindre le commandement intégré de l'OTAN.






  • Le tabou de l'élitisme : les énarques ne sont plus sur-représentés au gouvernement.





Pour Roger Cohen, cette vague de destruction de tabous est positive,

car elle rompt avec l'hypocrisie française du passé, elle renouvelle

les relations franco-américaines, et ouvre la voie à la rupture avec le

chômage chronique.



L'éditorialiste précise aussi qu'il est "inquiet" par la rhétorique "anti-immigration" et les déclarations un peu dangereuses sur l'Iran.



Enfin, il modère sa sarkolâtrie en concluant qu'il attend de voir se

transformer cette révolution dans le vocabulaire en révolution dans

l'action.





















Posted by Jules in Actualité, France, International, Media | Permalink

|

Comments (6)



|

TrackBack (0)





September 17, 2007







Sarkozy a-t-il tenté de vendre des armes nucléaires françaises à Merkel ?






D'après le blog de Foreign Policy, un article du Der Spiegel
révèle que Nicolas Sarkozy aurait récemment tenté de "vendre" des armes
nucléaires à l'Allemagne. Enfin, ce n'est pas complètement clair. Il
aurait proposé à l'Allemagne de considérer "une participation politique à l'arsenal nucléaire français". Enfin, voici la réaction allemande, selon le Der Spiegel :
"Both the chancellor and her foreign minister were speechless. The idea
of possessing nuclear weapons is taboo in Germany. Sarzoky's
predecessor Jacques Chirac cautiously brought up the issue 12 years
ago, but he quickly realized it was pointless to pursue it."

"Le
chancelier et son ministre des Affaires étrangères sont restés tous
deux sans voix. L'idée de posséder des armes nucléaires est tabou en
Allemagne. Jaques Chirac avait tenté d'aborder le sujet avec précaution
il y a douze ans, mais il avait vite compr
is qu'il était vain de poursuivre la chose."
Si cette information est avérée, on pourra s'étonner de la gênante proximité de cet épisode avec la récente sortie iranienne de notre ministre des Affaires étrangères.

Il est en effet assez délicat politiquement de hausser le ton contre
le nucléaire iranien et de proposer dans le même temps de "vendre" des
armes nucléaires à un pays signataire du Traité de non-Prolifération nucléaire (TNP).

D'ailleurs, la France, elle aussi signataire du TNP, contreviendrait dans ce cas à l'article premier :
Tout État doté d’armes nucléaires qui est
Partie au Traité s’engage à ne transférer à qui que ce soit, ni
directement ni indirectement, des armes nucléaires ou autres
dispositifs nucléaires explosifs, ou le contrôle de telles armes ou de
tels dispositifs explosifs ; et à n’aider, n’encourager ni inciter
d’aucune façon un État non doté d’armes nucléaires, quel qu’il soit, à
fabriquer ou acquérir de quelque autre manière des armes nucléaires ou
autres dispositifs nucléaires explosifs, ou le contrôle de telles armes
ou de tels dispositifs explosifs.
Alors, que dit l'Elysée de cette information ? Qu'en disent les médias français ? Pas grand chose à cette heure.










Posted by Jules in Actualité, Europe, France, International, Politique | Permalink
|
Comments (6)

|
TrackBack (0)


















September 14, 2007







Global Power Barometer





Je viens de découvrir le Global Power Barometer du Washington Post.

What is it ? :
The Global Power Barometer (GPB) provides a
relative measure how well various nations, ideologies and political
movements are exercising their power to move global opinion and events
in the directions they desire.

Le
Global Power Barometer offre une mesure relative de la puissance
exercée par diverses nations, idéologies et mouvements politiques pour
faire évoluer l'opinion et les évènements à l'échelle globale dans le
sens qu'ils désirent.
Un excellent outil de veille, en somme.

Allez donc faire un tour sur ce site qui vaut vraiment la peine.











Posted by Jules in Actualité, International, USA | Permalink
|
Comments (9)

|
TrackBack (0)


















September 08, 2007







Téléphone arabe





J'ai
fait une découverte fondamentale cette semaine, en discussion avec un
collègue. J'ai appris à traduire l'expression "téléphone arabe" en
anglais. Bien sûr, ce n'est certainement pas aussi facile que "Arabic
phone"...

Non, le téléphone arabe, en anglais c'est "Chinese whispers" (murmures chinois).

Les passés coloniaux respectifs français et britannique ont
certainement quelque chose à voir avec cette différence pour exprimer
une même idée.

Voilà, vous saurez quelle nouvelle expression placée dans votre prochaine conversation en anglais.
















Posted by Jules in International | Permalink
|
Comments (1)

|
TrackBack (0)
Re: FRANCE-ETATS-UNIS
Message le Jeu 25 Oct - 21:00 par mihou
August 29, 2007








Les expats vont-il rentrer à la maison ?





Brice Couturier me demandait lundi dans l'émission Du grain à moudre,
si maintenant que Nicolas Sarkozy est aux commandes j'allais rentrer en
France. Je lui ai répondu que ce n'était pas en quatre mois de Nicolas
Sarkozy que la France avait rattrapé les conséquences de 25 ans
d'immobilisme. Qu'il faudrait attendre un peu avant de voir de grands
changements en France. Et puis, d'un point de vue personnel, je n'ai
pas du tout envie de rentrer pour le moment. Je reste très attiré par
la dimension internationale et globale de Londres, et rentrer en
France, à Paris, serait un peu comme retourner vivre dans une province
endormie. Ce n'est pas ce que je cherche aujourd'hui.

Enfin, l'International Herald Tribune publie un article aujourd'hui à propos des Français de Londres qui rentrent - London's hungry French expats consider return home amid excitement over Sarkozy :
There are an estimated 400,000 French people in Britain, most of
them in the capital — leading some commentators to quip that London is
now France's sixth biggest city.


Arnaud Vaissié, president of the French Chamber of Commerce in
Britain, said some French expats, particularly young executives in
finance, were interested in going back to France following Sarkozy's
election.


He said many French people here would love to return to Paris — if only the system was opened up to reward talent and energy.
Le "talent" et "l'energie",
n'est-ce pas justement ce que Nicolas Sarkozy essaie de promouvoir - à
l'excès - actuellement à travers son intense activité et ses choix
d'hommes et femmes au gouvernement (ouverture à gauche, femmes,
minorités ethniques) ?

Même si tout cela est très positif, il est certainement trop tôt pour "rentrer".










Posted by Jules in Actualité, France, International | Permalink
|
Comments (6)

|
TrackBack (0)



















August 22, 2007








Kouchner en Irak





La rupture. La présidence de Nicolas Sarkozy s’inscrit dans cette
vision d’une présidence en rupture de la politique menée par Jacques
Chirac. Nous avons pu le voir avec la politique économique du
gouvernement Fillon, mais aussi dans le choix des vacances d’été du
président. Et quel est le principal sujet sur lequel Sarkozy peut
prouver qu’il veut faire les choses d’une manière bien différente à
celle de Chirac ? L’Irak !




Continue reading "Kouchner en Irak" »









Posted by Oliv in Actualité, France, International, USA | Permalink
|
Comments (2)

|
TrackBack (0)



















August 04, 2007








France et tourisme international







Quelques chiffres de saison intéressants trouvés dans Paris Match (lecture estivale
oblige) :




- France : 78
millions
de touristes enregistrés en 2006 = 34 milliards d’euros engrangés en 2006


- Espagne : 58,5
millions
de touristes en 2006 = 45
milliards d’euros
en 2006.




Un déséquilibre étrange. Parmi les explications que l’on
peut avancer :




- La France est une
terre de tourisme, mais aussi un pays par lequel beaucoup de touristes
transitent pour se rendre dans le Sud de l’Europe. Par exemple, une famille de
Hollandais traverse la France en voiture pour se rendre en Espagne. Elle s’arrête
à mi-chemin une nuit dans un Formule 1 et repart au petit matin pour sa
destination finale en Espagne. Cette famille sera comptabilisée comme
« touriste » en France alors qu’elle dépensera l’essentiel de son
budget vacances en Espagne.




- Autre explication avancée par l’article de Paris Match : « L’Espagne, via
son organisme Turespaña investit 147 millions d’euros par an pour se
vendre dans le monde. A elle seule l’Andalousie dépense plus davantage que la
France ». La France consacre un budget deux fois inférieur à l’Espagne (32 millions versé par l’Etat + 30 millions
distribués par les collectivités locales
) à la promotion de ses lieux de
tourisme.




Le secrétariat d’Etat à la consommation et au tourisme vient
d’être rattaché à Bercy. Luc Chatel, le secrétaire d’Etat au tourisme a
d’ailleurs récemment souligné que les bons résultats de l’Espagne devaient
interpeller la France et pourquoi pas « inspirer une politique
volontariste de communication
».


Il serait temps, en effet, de ne plus se
contenter de vivre sur une rente qui devient peau de chagrin. Il s’agit
d’investir dans le renouvellement et l’approfondissement de l’image de
la
France dans le monde. Le tourisme est un marché mondial soumis à la
concurrence
mondiale. La France doit pouvoir se battre pour conserver sa place de
première
destination touristique mondiale. Et cette bataille commence par une
nouvelle
communication. Elle doit aussi être accompagnée, dans certains cas, par
une remise à jour et/ou remise à niveau des pratiques professionnelles
des acteurs du tourisme qui ont parfois oublié la notion même de
"service" et ont tendance à se comporter comme des "rentiers" (cf. la
Côte d'Azur).















Posted by Jules in Actualité, Déclinisme, France, International | Permalink
|
Comments (17)

|
TrackBack (0)



















July 30, 2007








Funambule





Sarkozy se qualifie volontiers de pragmatique. Force est de constater que sa politique africaine est en tout cas détonnante.

D'abord, il y a une volonté de rupture avec la Françafrique. Sarkozy
redefinit les rapports entre la France et ses anciennes colonies. Son
discours de Dakar a pu sembler une insulte aux Africains. On ne parlera
pas ici de l'éternel débat sur la colonisation, mais bien des raisons
du sous-développement africain. Ici en l'occurence, on a un peu
l'impression que les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire.
Lorsque Sarkozy parle de corruption et de clientèlisme, et qu'il assène
que "la France ne peut pas vouloir à la place de la jeunesse
d'Afrique", il faut lui reconnaitre un certain courage, loin des
discours lénifiants de ses prédécesseurs.

Beaucoup de raisons expliquent l'échec africain, et il est
intéressant de souligner que Sarkozy n'évoque pas la responsabilité des
puissances occidentales, dont la France, dans le maintien de régimes
peu fréquentables. Un peu comme pour la colonisation, Sarkozy se penche
finalement vers l'avenir et se garde bien de critiquer un passé parfois
peu reluisant. Pour rompre avec la Françafrique, il suffit de changer
le discours, et non de faire une autocritique. On ne peut parler de
pragmatisme ici, la vision du développement de l'Afrique est finalement
cohérente avec l'idéologie sarkozyenne de la volonté, de l'effort et de
l'individualisme.

Sur la Libye en revanche, Sarkozy fait preuve de pragmatisme.
Derrière le coup de publicité de la libération des infirmières
bulgares, il y a un regard critique sur ce qu'est devenue la Libye, qui
a clairement pris un virage positif depuis 2003. La pratique de l'Islam
en Libye n'a jamais été un réel sujet d'inquiétude, et ce dans une
région où les Islamistes gagnent du terrain. L'Egypte et le Soudan
instables, c'est avec un peu de cynisme que les Etats-Unis, puis la
France, rendent un peu plus respectable la dictature libyenne. Ceci
n'enlève bien sûr pas les violations répétées des droits de l'homme,
mais le calcul est vite fait.

Au final, Sarkozy, à l'étranger comme à l'intérieur, réussit
parfaitement à apparaitre cohérent, tout en se laissant des marges de
manoeuvres. La communication en tout cas fonctionne. Reste à savoir si
les coups médiatiques précéderont de véritables réformes.










Posted by Seb in International | Permalink
|
Comments (0)

|
TrackBack (0)
Re: FRANCE-ETATS-UNIS
Message le Jeu 25 Oct - 21:00 par mihou
July 28, 2007








USS Enterprise, Rafale, et rapprochement Franco-US








Voilà un de ces évènements apparemment anodins, mais qui contient en fait un certain nombre de signes politiques forts :
Deux Rafale M de la Marine française ont apponté
sur l’USS Enterprise puis ont été catapultés le 23 juillet. C’est la
première fois que l’appareil multirôle de combat se pose sur un
porte-avion américain.



Pour l’occasion, de nombreux diplomates et représentants des deux
armées étaient présents à bord, dont Craig Stapleton, ambassadeur des
États-Unis en France, l’amiral Alain Oudot de Dainville, chef
d’état-major de la Marine, et Serge Dassault, le constructeur du
Rafale.



Cet événement fait du Rafale le premier chasseur français à pouvoir profiter des installations d’un porte-avion américain.

(source) (plus de photos ici ou là)
Pourquoi cet exercice a-t-il lieu aujourd'hui ? Réponse de J-D Merchet de Libération :
La Marine nationale ne cache pas que "l'idée est d'ouvrir la voie à un
entraînement des pilotes français sur les porte-avions américains,
lorsque l'occasion se présente". Faute d'un second porte-avions, et
durant la période d'immobilisation du Charles-de-Gaulle, jusqu'au début
2009, les pilotes ne disposent plus de plate-formes pour s'entraîner à
l'appontage, une manoeuvre toujours très délicate.
Il
fallait donc demander aux américains de nous "dépanner". Et le
gouvernement de Nicolas Sarkozy n'a pas hésité à le faire. Un pas de
plus dans le rapprochement franco-américain stratégique. C'est une nouvelle ère qui s'ouvre.










Posted by Jules in Actualité, France, International, USA | Permalink
|
Comments (0)

|
TrackBack (0)



















July 24, 2007








French connections (à l'Internet)





Mon ami Le huron - qui n'a jusqu'ici commis qu'une seule huronnerie sur ce blog - m'a gentiment envoyé le lien ce matin de cet éditorial de Paul Krugman dans le New York Times : The French connections.

De quoi s'agit-il ?

Paul Krugman souligne le faible développement et le coût encore
élevé de l'Internet haut-débit aux Etats-Unis par rapport à certains
pays comme le Japon ou... la France.

Il en vient même jusqu'à faire l'éloge des "bureaucrates français" qui ont réussi à mettre en place des régulations "judicieuses" pour promouvoir la compétition sur le marché des fournisseurs d'accès à Internet :
"the real French bureaucrats used judicious regulation to promote
competition. As a result, French consumers get to choose from a variety
of service providers who offer reasonably priced Internet access that’s
much faster than anything I can get, and comes with free voice calls,
TV and Wi-Fi."
Véridique.






La conclusion de l'édito de Paul Krugman est intéressante, car elle est juste :

"It’s too
early to say how much harm the broadband lag will do to the U.S.
economy as a whole. But it’s interesting to learn that health care
isn’t the only area in which the French, who can take a pragmatic
approach because they aren’t prisoners of free-market ideology, simply
do things better."
En effet, qui pourrait reprocher aux Français d'être prisonniers de "l'idéologie du marché" ?
A l'inverse, on est peut-être encore un peu trop prisonnier de
l'idéologie de "l'Etat peut et doit tout faire", idéologie qui peut
aussi avoir des effets positifs, comme le souligne aujourd'hui Paul
Krugman dans le New York Times.

[Tableau : The bureaucrats of medicine, par Perez]










Posted by Jules in Actualité, France, International, Rapport d'Etonnement, USA | Permalink
|
Comments (4)

|
TrackBack (0)



















July 10, 2007








Limite des civilisations





Ça n'a pas grand chose à voir avec “La France vue par des expatriés” mais c'est probablement l'information du jour : l'armée pakistanaise a pris d'assaut la mosquée rouge d'Islamabad.
Les autorités ont dû conclure qu'essayer de négocier sur des bases
logiques avec des personnes arrivant à se justifier l'utilisation
d'enfants en guise de boucliers humains était peine perdue.

L'événement devrait hélas vous rappeler la prise d'assaut de l'école de Beslan par l'armée russe, (date corrigée,
merci au premier commentaire !) en septembre 2004. Les motifs n'étaient
néanmoins pas identiques : Beslan était une crise d'indépendance
territoriale (les faits se déroulaient en Ossétie du Nord et opposait
Russes et Tchétchènes), Islamabad est basé sur un conflit religieux
entre le président pro-américain Musharraf
et les forces religieuses extrémistes les plus rétrogrades du pays
(courants salafistes spécialisés dans les autodafés et les campagnes de
moralisation).










Posted by toast in International | Permalink
|
Comments (3)

|
TrackBack (0)



















July 09, 2007








(Ré)Eduquer le Parisien





Je découvre dans le Times, cette brillante initiative qui avait lieu aujourd'hui à Paris :
La première journée du tourisme à Paris
En quoi cela consistait-il ? :
L'objectif de cette journée est de sensibiliser les parisiens à
l'importance du tourisme dans leur ville et de favoriser les
rencontres avec les visiteurs.
Traduction :
"apprendre
aux Parisiens à être un peu plus accueillants avec les touristes, à
moins les mépriser, et à faciliter leur séjour en faisant l'effort de
parler un peu Anglais"
.
Comme en France on adore les choses officielles et formelles, on a même droit à une "Charte du Parisien et du Visiteur" (ici en PDF). Extrait :






Re: FRANCE-ETATS-UNIS
Message le Jeu 25 Oct - 21:01 par mihou
Ambassadeur de mon pays, je partage ma culture


Les engagements du Parisien :


  • Je prends le temps de renseigner le visiteur. Pour lui
    répondre, je mets à profit ma connaissance de sa langue.
  • J’indique au visiteur ce que j’apprécie à Paris.
  • Je suis fier de ma ville, première destination touristique
    au monde.

Ha

Ha Ha ! Je me marre... Il y a quelqu'un à l'Office de Tourisme de Paris

qui a fini par comprendre l'enjeu de l'accueil quand on est une

capitale mondiale qui attire des millions de touristes chaque année.

Enfin, il n'est jamais trop tard pour se débarrasser des mauvaises

habitudes...



Pour finir, j'ai trouvé amusant le premier commentaire d'un lecteur sous l'article du Times qui parle de cette heureuse initiative administrative de rééducation du Parisien :
"I am french and lived for the last 17 years in foreign countries
everytime i go back to France for business or private i am shocked by the french bad attitude specialy in Paris.
"
Encore un expatrié qui se plaint du service quand il rentre au pays ! Je vous jure, ce commentaire n'est pas de moi.





















Posted by Jules in Actualité, France, International | Permalink

|

Comments (13)



|

TrackBack (0)


July 06, 2007











Sarkozy : un gaulliste vieux jeu camouflé ?





C'est la question que pose ce matin en Une de son édition Europe le International Herald Tribune :
Is Sarkozy an old-style Gaullist in disguise ?
L'attitude de Nicolas Sarkozy vis-à-vis des institutions européennes est questionnée par l'article.

On retiendra la pique lancée par le nouveau Chancelier de l'Echiquier, Alistair Darling :
the new chancellor of the Exchequer in Britain, Alistair Darling,
lashed out at Sarkozy's goal of nurturing national industrial
champions, a policy known as economic patriotism. "Economic patriotism
is protectionism, there is no other name for it," Darling told The
Financial Times.
Traduction :
Alistair
Darling dénonce le "patriotisme économique" prôné par Nicolas Sarkozy
comme n'étant rien d'autre que du protectionnisme.










Posted by Jules in Actualité, France, International | Permalink
|
Comments (Cool

|
TrackBack (0)






















July 04, 2007











Les universités françaises dans la mondialisation





Il y a quelques jours, j'ai vu passer cet article dans la presse française, à propos de la réforme des universités en France.

Ce paragraphe résume à lui tout seul l'inadaptation de notre système universitaire dans la mondialisation :
"Les rémunérations des seniors sur les campus américains et japonais sont au minimum trois fois plus élevées que les nôtres", assure Alain Boudou, président de l'université de sciences et de technologie Bordeaux-I. "Nous
voulions recruter un Britannique. C'est impossible. A 35 ans, sa
rémunération avoisinait déjà les 130 000 euros par an. On ne peut pas
suivre. Princeton nous les pique en les payant quatre fois plus"
, renchérit Anita Bersellini, présidente de l'université Paris-XI"
Ce
n'est certainement pas le premier article sur le sujet, mais il en
faudrait encore beaucoup des articles - informatifs - de ce type pour
convaincre ceux qui sont encore réticents à une modernisation de notre
système universitaire.

A lire, donc, Les Facs bricolent pour recruter.










Posted by Jules in Actualité, Déclinisme, France, International, USA | Permalink
|
Comments (6)

|
TrackBack (0)






















July 03, 2007











"Voyages d'études"





J'aime beaucoup cette petite phrase de François Fillon, extraite de son discours de politique générale :
"la flexisécurité, qui a fait ses preuves en Europe du Nord, ne doit pas rester un sujet de voyages d'études"
(Source : Le Monde)
Il est vrai que l'on ne compte plus les "voyages d'études"
effectués ces dernières années en Europe du Nord, par les acteurs
politiques (gauche, centre, et droite confondus). C'est un peu comme
nos "commissions" à la française qui ne servent surtout pas à
résoudre un problème, mais plutôt à le noyer dans les ténèbres de la
bureaucratie...


D'après vous, qui de la gauche ou de la droite a effectué le plus de "voyages d'études" en Europe du Nord ces dernières années ? Je penche pour les socialistes et feu l'UDF de Bayrou.











Posted by Jules in Actualité, France, International | Permalink
|
Comments (5)

|
TrackBack (0)






















June 30, 2007











C.O.B.R.A





L'actualité récente liée a la menace terroriste au Royaume Uni
fait émerger des acronymes inédits pour une oreille française. Ces
jours-ci, c'est donc COBRA qui revient systématiquement dans les médias.

COBRA est l'acronyme de : Cabinet Office Briefing Room A". C'est à dire le comité en charge des situations de crise nationale. Avec un tel nom, on s'imagine que Jack Bauer ne devrait pas être très loin...










Posted by Jules in Actualité, International, United Kingdom | Permalink
|
Comments (0)

|
TrackBack (0)






















June 26, 2007











Qu'a donné la concurrence à l'Europe ? - Demandez aux Européens de l'Est





Nicolas Sarkozy, lors de la conférence de presse finale à l'occasion du Conseil européen le 23 juin :
"en tant qu'idéologie, que dogme, qu'a donné la concurrence à l'Europe ?
Elle a donné de moins en moins de gens qui votent aux élections
européennes, de moins en moins de gens qui croient à l'Europe."
La réponse de l'éditorial du Financial Times :
“Competition as an ideology, as a dogma: what has it done for Europe?”
asked France’s new president, Nicolas Sarkozy, at last week’s European
Union summit. It is a good question, perhaps best answered by the
citizens of Estonia or the Czech Republic, new EU member states with
painful memories of what an economy without free competition looks like.
Traduction grossière : "qu'à
donné la concurrence à l'Europe ? Allez donc demander aux citoyens
d'Estonie ou de la république Tchèque, nouveaux membres de l'UE avec
une mémoire douloureuse de ce qu'est une économie sans libre
concurrence"
.

La suite de l'édito est aussi intéressante, tant elle montre à quel
point Nicolas Sarkozy n'est pas un vrai libéral comme certains peuvent
le dénoncer en France, mais un dangereux interventionniste.

On notera le titre de l'édito, plutôt sec :


Competition has served Europe well; Sarkozy has not











Posted by Jules in Actualité, Europe, France, International | Permalink
|
Comments (7)

|
TrackBack (0)
Re: FRANCE-ETATS-UNIS
Message le Jeu 25 Oct - 21:02 par mihou
June 10, 2007












A poil à Londres / A poil à Paris = pas le même résultat





A
Londres, il y a exactement un an en juin dernier, j'avais assisté à une
manifestation de cyclistes à poil en plein coeur du centre, sur Oxford
Street. Des écolos qui protestaient contre la dépendance énergétique au
pétrole. C'était sympa, une manifestation bon enfant, des gens tout nu
qui faisaient du vélo. Un peu comme un carnaval sixties. J'avais posté un billet sur ce blog, une vidéo sur Daylimotion, et des photos sur Flickr.

Comme on peut voir sur cette photo, la manifestation était encadrée
(tout est encadré en Angleterre...) par des sympathiques flics jaune
fluos à vélo:






J'apprends que des cyclistes ont tenté de mener le même genre de
manifestation, hier, dans les rues de Paris. Voilà le résultat :
09/06/07 : Des cyclo-nudistes dans Paris !
Certains
cyclistes n'ont pas froid aux yeux ! Et ils ont trouvé un moyen
original pour protester contre la pollution des voitures et des motos !
Une manifestation cyclo-nudiste ! Elle s'est tenue samedi après-midi
dans les rues de Paris. Un peu plus d'une centaine de personnes ont
défilé en vélo avec un slogan : "l'indécence, c'est l'essence".
La police a arrêté cinq personnes pour "exhibition sexuelle".
Sur cette vidéo
(vers la fin de la séquence) postée sur Rue89, on voit même des
policiers attraper assez violemment des cyclistes à poil pour les
rhabiller, et leur mettre un PV ensuite, j'imagine. Plutôt décevant
cette attitude.

J'ai crû comprendre que cette manifestation de cyclistes à poil
n'avait pas été autorisée par la préfecture de Paris. Quand bien
même, une attitude "tolérante" de la part des autorités aurait fait
meilleure figure.










Posted by Jules in Actualité, Déclinisme, France, International | Permalink
|
Comments (1)

|
TrackBack (0)























June 09, 2007












Obama, Kennedy & Sarkozy







Le blog Politique (French politics from an American perspective)
effectue un rapprochement plutôt inédit entre le candidat à la primaire
démocrate Barack Obama, John Kennedy, et Nicolas Sarkozy dans une note
à propos de l'idéalisme pragmatique (Eng).

Il qualifie Nicolas Sarkozy et son équipe comme tenants de cet idéalisme pragmatique :
"we get a pragmatic idealist, an administration that has a slightly
Wilsonian bent in its view of the world, but one that will be willing
to compromise to get the job done."
Vision du monde et de la politique qu'il rapproche de celle d'Obama et Kennedy :
This pragmatic idealism, combined with a common youth, makes the
Obama/Kennedy world view not so different than that of Sarkozy's team.
C'est une comparaison qui mérite d'être étudiée plus en détail. Attendons de voir les résultats de la primaire démocrate aux US.

* * *

Plus je regarde la vie politique française avec les yeux d'un
expatrié, et avec le prisme de la presse britannique, la presse
internationale, les blogs en anglais qui parlent de la France,
et autres médias internationaux, plus je découvre des angles différents
d'analyse qui bousculent l'univers de références franco-françaises dans
lequel j'ai été éduqué à l'université - et dans lequel nous baignons
trop souvent.

Du fresh thinking en somme, qui nous sort des analyses poussiéreuses du CEVIPOF, des leçons de l'indéboulonnable Alain Duhamel, et autres éléphants de l'analyse politique en France.










Posted by Jules in Actualité, France, International, Présidentielle 2007, USA | Permalink
|
Comments (4)

|
TrackBack (0)























June 05, 2007












Le logo des J.O de Londres serait-il Sarkozyste ?





En voilà une vraie question que tout le monde se pose.






Enfin, cette question je me la pose en lisant les commentaires d'Helvetica, à propos de ce nouveau logo :
Bravo London! J’aime infiniment ce logo parce qu’il nous propose de
rester jeune et dynamique et plein d’une vie jamais assez éternelle.
Cette observation me parait assez liée à la thématique essentielle qui nous passionne depuis quelques jours : le jogging et ce que cela implique quant à la personnalité de celui qui pratique ce sport...

Le sarkozysme aurait-il quelque chose à voir avec les valeurs des
Jeux Olympiques mises en avant par Londres pour 2012 ? Je pense que oui.










Posted by Jules in Actualité, International, United Kingdom | Permalink
|
Comments (10)

|
TrackBack (0)
Re: FRANCE-ETATS-UNIS
Message le Jeu 25 Oct - 21:02 par mihou
June 03, 2007













Retrouvailles franco-américaines - nous y sommes






Les signes de réchauffement des relations franco-américaines, depuis
l'élection de Nicolas Sarkozy et la mise en place de la nouvelle équipe
gouvernementale, sont de plus en plus nombreux et explicites.

Le FT avait raison lorsqu'il avançait, pendant l'élection, que "les reste du monde vote Nicolas Sarkozy".

La secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, estimait récemment que l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence française ouvrait "une période excitante pour la France".

Cette fois, c'est l'ancien président de la FED, Alan Greenspan, qui s'est exprimé au sujet de l'atlantisme de Nicolas Sarkozy (via Politique) :
Regarding the future, Greenspan said he was particularly encouraged
about the outlook for Europe due to recent and upcoming changes in
political leadership in France, Germany and Britain.


Of France’s
newly elected president, Nicolas Sarkozy, Greenspan said, “He struck me
as very smart, very French and, I thought, pro-American.” Greenspan
said he had known Sarkozy from his tenure as French finance minister.
“Pro-American in the sense that I think he admires the American economy
and what we’ve accomplished,” Greenspan added about Sarkozy.


He
also said he saw Sarkozy, German Chancellor Angela Merkel and Britain’s
finance minister, Gordon Brown, who is due to take over from Prime
Minister Tony Blair on June 27, in a similar light. “I think we’re
going to find the three of them hold a very great deal in common, which
is going to mold a new Europe that is going to move in a more vibrant
way,” Greenspan said.
C'est exactement ce que disait Tony Blair il y a peu, au sujet du trio Sarkozy-Merkel-Brown :
Le Premier ministre [Blair] a dit que l'élection de
Nicolas Sarkozy à la présidence française et Angela Merkel comme
chancelière allemande signifiait que toutes les possibilités étaient
aujourd'hui réunies pour parvenir au changement économique dans l'Union
Européenne.
Le correspondant du Times à Paris relève, dans un billet consacré à la lune de miel franco-américaine, la nouvelle francophilie affichée par le Wall Street Journal, qui depuis la crise irakienne n'a jamais lésiné sur le French bashing et l'opposition frontale à la politique étrangère de Jacques Chirac :
But look at this from yesterday's Wall Street Journal,
the most consistently anti-French of serious US media since Jacques
Chirac picked a fight with Bush before the Iraq invasion. At long last the United States has a friend in the Elysée Palace, said the Journal. Mr
Sarkozy's arrival is an opportunity not to be squandered or
trivialized. It could herald a major shift in U.S.-French relations and
reinvigorate the broader
trans-Atlantic alliance.
Il
faut comprendre à quel point la carte Kouchner joue finalement un rôle
fondamental dans cette nouvelle volonté française de rapprochement avec
les Etats-Unis. C'est ce que The Economist appelait récemment "l'effet Kouchner" (The Kouchner effect). C'est aussi ce dont je parlais hier sur ce blog.

Qui aurait pensé il y a six mois de cela que Bernard Kouchner
deviendrait une pièce maîtresse de la présidence Sarkozy, dans sa
stratégie de rapprochement franco-américain ?

Quel journaliste, éditorialiste, analyste, avait vu cela venir ?
C'est exactement ce genre de développement inédit qui rend la politique
passionnante. J'ai personnellement hâte de voir comment notre
politique étrangère va évoluer dans les prochaines mois.










Posted by Jules in Actualité, France, International, Présidentielle 2007, USA | Permalink
|
Comments (1)

|
TrackBack (0)
























June 02, 2007













Kouchner devrait redonner un rôle diplomatique de premier plan à la France






Vu dans le courrier des lecteurs du Financial Times : Kouchner will put France back in the diplomatic spotlight.

D'après l'auteur du courrier, ce sont les trois initiative
susivantes qui devraient remettre la France au coeur du jeu
diplomatique international :

1. L'Iraq : Kouchner
entend que la France participe de manière constructive à l'élaboration
d'une solution au bourbier iraquien actuel. La France devrait proposer
une division du pays en trois parties, en fonction des trois
principales communautés ethniques et religieuses.

2. Le Darfour : Kouchner ne perd pas de temps pour ré-affirmer le concept de "devoir d'ingérence humanitaire". Le plan français pour le Darfour est d'ailleurs en train d'émerger. La Légion Etrangère bientôt au Soudan ?

3. Le Cambodge : voilà un pays que
la France avait sans doute oublié depuis plusieurs années. Il
semblerait que le Cambodge revienne au coeur de la stratégie française
en Asie. Kouchner, semble-t-il, connaît très bien le pays, la famille
royale, et les principaux leaders de l'opposition. Affaire à suivre.
L'auteur
du courrier précise que Kouchner admire les Américains et est proche de
leur valeurs, mais qu'en aucun cas il ne sera le caniche (poodle) de
ces derniers...










Posted by Jules in Actualité, France, International | Permalink
|
Comments (9)

|
TrackBack (0)
























May 28, 2007













Franchise américaine





Un
ami américain, francophone et francophile, posé à Paris pour quelques
mois, découvre la France à l'ère nouvelle du Sarkozysme.

Voici sa réaction suite à l'annonce de François Fillon de mise en place des franchises médicales de 10 euros
par an à partir de 2008 :
"Quand j'ai lu la proposition de creer des "franchises" j'ai tout de suite pensé
que c'était une mauvaise idée (la prévention médicale ne doit en aucun cas être
empechée. Si un homme arrive a etre diagnostiqué avant, cela coute à l'Etat bcp
moins après).

Et puis, j'ai vu la somme miniscule (10 euros !) et franchement
je ne pouvais pas m'empecher de rire !!! J'ai une
"bonne" assurance aux USA, et
mes
"franchises" sont a $900 par an. Pour ma compagne, si elle sort de son systeme de
HMO, elle doit payer $3000 avant de se faire rembourser... Vive la Republique,
Vive la France."
On a toujours besoin d'un étranger chez soi...










Posted by Jules in Actualité, France, International, Présidentielle 2007 | Permalink
|
Comments (Cool

|
TrackBack (0)
Re: FRANCE-ETATS-UNIS
Message le Jeu 25 Oct - 21:03 par mihou
May 20, 2007














Ces étrangers qui nous regardent





La
vie politique française ne passionne pas seulement les Français. Il
arrive qu'elle passionne aussi certains étrangers, courageux, et
souvent anglophones.

Il est, à mon sens, fondamental de savoir changer d'angle
régulièrement lorsqu'on s'intéresse à un objet comme la vie politique
française. Il faut s'obliger - de temps en temps - à sortir du "jus"
franco-français. Il faut se forcer à regarder la vie politique
française à travers des points de vus étrangers qui n'ont pas été
nourris au biberon des références historico-politiques françaises. Il
faut se sortir des lieux communs.

J'inaugure donc une nouvelle liste de liens dans le blogroll de What's next intitulée French Politics. Ce sont des blogs en anglais par des anglophones sur la politique française :



  • French politics from an American perspective



  • Amerloque



  • Paris Calling



  • French Journal



  • Amerloque



  • Frog smoke



  • Charles Bremner (Times)



  • Polly vous français
N'hésitez pas à nous en faire découvrir d'autres blogs d'étrangers qui parlent de politique française.











Posted by Jules in Actualité, France, International, Weblogs | Permalink
|
Comments (1)

|
TrackBack (0)

























May 07, 2007














Les deux visages de Sarkozy (The Independent)










Les médias britanniques ne manquent pas de ressources et rivalisent souvent d'idées et d'audaces pour leurs unes. Celle de The Independent aujourd'hui vaut le coup d'oeil.










Posted by Jules in Actualité, France, International, Media, Présidentielle 2007 | Permalink
|
Comments (0)

|
TrackBack (0)




























Le "reste du monde" est plutôt content















Le "reste du monde" qui apparemment votait Nicolas Sarkozy, semble accueillir favorablement le nouveau Président français :
Il s'agit du changement politique le plus important depuis une
génération" pour la France qui "a voté massivement pour le changement",
estime le Times (centre-droit) qui invite les Français à soutenir la
version "gauloise du Tchatchérisme".



La victoire de M. Sarkozy
est cependant saluée par Wall Street Journal qui estime qu'"il peut
écrire l'histoire et dessiner un nouveau rôle de la France dans le
monde en rejoignant les attentes de changement de ses compatriotes".



Le quotidien italien La Repubblica (gauche) titre sur "La droite
pragmatique", et note "l'arrivée au pouvoir d'une nouvelle génération
débarrassée des vieux schémas".























Posted by Jules in Actualité, France, International, Présidentielle 2007 | Permalink
|
Comments (0)

|
TrackBa

w-next.typepad.com/.../international/index.html.
Re: FRANCE-ETATS-UNIS
Message Aujourd'hui à 10:52 par Contenu sponsorisé
 

FRANCE-ETATS-UNIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: