MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Juin 40 : massacres de tirailleurs sénégalais

Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

28092007
MessageJuin 40 : massacres de tirailleurs sénégalais

Juin 40 : massacres de tirailleurs sénégalais.
C’est rare qu’on parle des tirailleurs sénégalais
systématiquement massacrés pendant l’offensive allemande de
1940. Un récent livre de Raffael Scheck - s’il n’est pas exempt
de ces travers agaçants qu’on retrouve chez beaucoup d'universitaires
dont l'écriture est à peu près à la littérature ce que la
gynécologie est à l'amour- a au moins l'avantage de revenir
sur cette question peu connue en France et qui mériterait
d’être approfondie (voir aussi les études de Peter Martin
en langue allemande sur la négrophobie nazie).

En juin 1940, au cours de l’offensive, et donc dans les jours
qui précédèrent la désormais célèbre visite d’Adolf à Napoléon
aux Invalides, plusieurs milliers de soldats coloniaux furent
assassinés dans des conditions révoltantes par les troupes
du Reich. Beaucoup de Sénégalais s’étaient battus avec vaillance,
sans ignorer, apparemment, ce qui les attendait s’ils étaient
pris vivants. Ceux qui prenaient le risque de se rendre étaient
séparés de leurs camarades ou de leurs officiers européens
et souvent exécutés sommairement. Les raisons de ces exactions
sont clairement liées à la propagande raciste de Goebbels.
Pour beaucoup de soldats allemands, et pas seulement les plus
« nazifiés », les Africains n’étaient que des bêtes sauvages
et leur utilisation par les Français « blancs » était une
violation des lois de la guerre autant qu’une trahison de
la « race » blanche. En fait, ces préjugés étaient souvent
partagés par le haut commandement français et par une partie
de la population. J’ai le souvenir d’avoir entendu dans mon
enfance des femmes de combattants rappeler de quelle manière
on les rassurait entre septembre 39 et juin 40 sur le sort
de leurs maris mobilisés. « Ils ne craignent rien, disait-on,
on a mis les nègres en première ligne». Au-delà de cette rumeur,
il y avait sûrement un fond de vérité.

Sur le thème des combattants subsahariens engagés dans les
opérations, on se reportera utilement au film honnête de Pierre
Javaux, Les enfants du pays (2005) où malheureusement
l’excellent Michel Serrault, peut-être mal dirigé en l’occurrence,
ne semble pas au mieux de sa forme, trop soucieux qu’il est,
semble-t-il, de jouer son propre personnage. L’idée du film
est assez simple : en 1940, quelques tirailleurs se retrouvent
isolés de leur unité dans un village en lisière de la frontière
belge, au moment de l’offensive. Il ne reste que trois habitants
: un vieil homme et ses deux petits enfants qui ne partagent
pas ses préjugés. Pierre Javaux semble avoir ignoré le sort
généralement réservé aux tirailleurs capturés. Si tel n’avait
pas été le cas, il aurait sûrement tiré parti de cet élément
pour enrichir le dénouement, par ailleurs intéressant, de
son histoire. A propos de cinéma, je recommande l'excellent
film de John Ford Sergent Rutledge (1960) récemment
réapparu sur les écrans parisiens sous un titre français (involontairement
?) raciste Le sergent noir ! Il ya des gens décidément
indécrottables. Dommage, car ce titre imbécile va exactement
à l'encontre du propos du film.


http://www.claude-ribbe.com/blog.htm

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» mai et juin 40, massacres des Tirailleurs Sénégalais
» "Une saison noire" de Raffael Scheck
» une saison noire(les massacres de tirailleurs sénégalais1940
» Alors c'est quoi les cadeaux du père Noël ? mmm ?
» Tirailleur Sénégalais
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Juin 40 : massacres de tirailleurs sénégalais :: Commentaires

bonjour
ja'i commandé le livre de R.Check j'attends enfin qu'un historien Allemand livre objectivement sa vison de cette campagne de France occultée de nos mémoires. exit donc les Africains qui sont morts ils n'étaientpas de la "chair à canon" comme on a trop souvent tendance à le croire plat facile à servir lieu commun, encore faut il regarder les chiffres en face la mortalité des "Noirs" et des "Blancs" n'était pas supérieures l'une à l'autre ils servaient le mêmee drapeau....et puis le sang d'un noir ou d'un blanc n'ont ils pas la même couleur????
il se trouve que mon grand père a servi dans un RTS régiment décimé par Rommel hommes passé au lance flammes son cousin servait dans un autre a 100km de la surla Somme en 1940 soldat Noirs fusillés officiers blancs exécutés (8 au moins pour le même regiment 24eRTS) idem a Lyon au Tata de Chasselay Montluzin les officiers sont morts avec leurs hommes.
je redége un mémoire sur l'engagement de "sénégalais" lors en mai juin 40 j'ai trouvé plusieurs témoins européens soldats appelés rappelés ou de carrière et des archives fiables recheerche témoignage de tirailleurs pourla période 39-40 et indochie
merci
a vous lire
jef
 

Juin 40 : massacres de tirailleurs sénégalais

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: HISTOIRE-HISTORY :: TIRAILLEURS SENEGALAIS-ANCIENS COMBATTANTS AFRICAINS-
Sauter vers: