MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Une histoire poreuse et un peu tronquée de la circoncision

Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

20042007
MessageUne histoire poreuse et un peu tronquée de la circoncision


Une histoire poreuse et un peu tronquée de la circoncision


19/04/2007






Depuis
l’année 2005 au plus tard les organisations internationales de santé
publique comme l’OMS ont rendu publique la relative protection conférée
par la circoncision dans le domaine très sensible de la transmission du
Sida. Résultats sur lesquels une communication nuancée et soignée
devrait toutefois éviter les erreurs d’interprétation conduisant au
retour des conduites sexuelles à risque. L’ablation partielle ou totale
du prépuce, la circoncision connaît un regain d’intérêt, sur les bases
prophylactiques, médicales et hygiéniques selon les lieux de sa
réappropriation. Il s’agit là pourtant d’une vieille, antédiluvienne
pratique humaine dont la restitution historienne suit la logique des
grands faits de civilisation observés en toute antériorité en Afrique
pharaonique.




Il
est frappant de constater que la plupart des analystes qui en réfèrent
à l’histoire à défaut de l’origine de la circoncision reviennent
irrémédiablement si ce n’est aux temps préhistoriques, à l’Egypte
pharaonique, tant cette civilisation négro-africaine en a laissé les
traces indélébiles. Des attestations hiéroglyphiques sur des tombeaux
et l’art rupestre témoignant permettent de faire reculer cette pratique
au moins à 2300 ans avant l’ère contemporaine au pays des Pharaons. Les
historiens s’accordent pour la voir pratiquée sur des adolescents, sans
trancher définitivement sur le sens que ces sociétés lui conféraient.
Toutefois, il semble qu’elle ait été d’abord probablement réservée aux
prêtres, représentant une espèce de rite initiatique. Pour Hérodote qui
en attribue la paternité aux Egyptiens, elle aurait des justifications
hygiéniques.



Sur
les traces historiques de la circoncision partie (connue avec
certitude) apparemment d’Egypte, aussi longtemps que l’on remonte dans
le temps, la plupart des historiens et analystes abordent ensuite le
judaïsme puis l’islam comme cadres religieux de cette pratique répandue
dans le monde sous l’effet des facteurs de diffusion sus cités. Ce
serait au premier des Hébreux que les Juifs devraient la circoncision.
Abraham devait en être l’inaugurateur, suivant les prescriptions
divines et marquant son alliance, celle de son peuple, avec son Dieu.

En
terres d’Islam, le fait que la circoncision soit liée à la religion est
patent. Mais qu’elle provienne directement du Coran est moins évident.
Elle serait davantage un legs préislamique, tiré de certains Hadiths
-actes du prophète Mohammed-, et enracinée dans la coutume par l’usage,
la pression sociale, religieuse. A la différence du judaïsme où elle se
fait le 8ème jour après la naissance du petit garçon, dans les sociétés islamiques elle se pratique à partir du 7ème et jusqu’à 13 ans à peu près.

Le
christianisme, tout en reconnaissant la circoncision judaïque de Jésus
n’a jamais vraiment intégré cette pratique pour tous ses fidèles,
malgré des tentatives réitérées comme en Angleterre. Il y a des
exceptions pourtant.

A
ces origines assez consensuelles sur l’Egypte et … l’Orient, l’Afrique
noire semble n’intervenir que dans les sociétés contemporaines, soit
par l’entrée de l‘«animisme» soit par celle de la «tradition» ou de la
«coutume» pour lesquels la circoncision revêt un caractère de rite
initiatique, de passage à l’age adulte. Le profond enracinement, même
inégalement partagé, la répartition spatiale, les taux de circoncision
atteignant et dépassant les 80% dans bien des régions ne laissent
supposer un berceau, une antériorité. Le fait que certains pays, à
l’instar du Swaziland ne reproduisent plus que rarement la circoncision
devrait inciter à comprendre les exceptions en confortant le bassin
continental d’une pratique entièrement immergée en Afrique, en partant
du continuum historico-culturel égypto-africain. En effet,
historiquement les Swazis relatent que c’est au XIXè siècle qu’un roi
interdit cette pratique parce que le temps de la guérison, de la
cicatrisation qu’elle requérait, était trop long et immobilisait les
guerriers !

Le
cas des coptes chrétiens d’Egypte et Ethiopie est également intéressant
puisque ce sont quasiment les seuls chrétiens qui pratiquent
systématiquement la circoncision depuis des temps immémoriaux, et ce
sont des Négro-Africains.



Faute
de remettre à sa place dans l’histoire [égyptienne] l’Afrique
subsaharienne, qui dispose aussi de matériaux historiographiques comme
l’art rupestre dogon renseignant sur l’histoire de la circoncision, les
historiens s’exposent au risque de l’absence de continuité spatiale et
même temporelle d’une pratique qui s’est perpétuée depuis la
préhistoire.



Des
vertus nouvelles ayant été découvertes, prophylactiques, hygiéniques
particulièrement appréciées aux USA qui comptaient dans les années 70
près de 80% de circoncis parmi les nouveaux-nés, et qui ont entraîné
leurs zones géopolitiques d’influence comme les Philippines [à partir
du substrat de la culture préhispanique], la pratique perdrait de plus
en plus de son africanité. Le fait que même les groupes ethniques
africains d’Humains de petite taille, couramment appelés pygmées soient
circoncis, et que l’on ne doute pas de leur primo arrivée en forêt ne
change pas les habitudes de voir l’Afrique. Exclue a priori du fait
civilisateur révélé, responsable attitrée du contraire. La circoncision
pourrait devenir un terrain d’application de cette vérité …
scientifique.

Akam Akamayong


http://www.afrikara.com/index.php?page=contenu&art=1725


(
20 Avril 2007 06H37 )



Très
bon article sur l'origine kamite de la circoncision en égyptien SeBe,
SeBi (couper), en kikongo ZaBu (couper) en pende SaBu (couper), en fang
SeP (couper)la même racine se retrouve toujours chez nous. Cette
circoncision était pratiquée en Egypte par le HeM-KA prononcer
KaMKA(serviteur de l'énergie vitale = Prêtre)c'est ce mot qui donna en
zone bantu le mot NGaNGA (KaM < NGaN et KA < GA)comme nous le
constatons sur les hiéroglyphes de la représentation de la tombe
d'AnkhMahor présentée dans cet article c'est la même réalité toujours
vivante chez nous. Il sera difficile aux imposteurs de nous voler notre
héritage kamite trop pharaonique pour eux....

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Annie Pietri, l'Histoire pour la jeunesse...
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Une histoire poreuse et un peu tronquée de la circoncision :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Une histoire poreuse et un peu tronquée de la circoncision

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: HISTOIRE-HISTORY :: CIVILISATIONS-
Sauter vers: