MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Rama Yade la jeune pousse de l'UMP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

09032007
MessageRama Yade la jeune pousse de l'UMP

Rama Yade la jeune pousse de l'UMP


D'origine sénégalaise, la jeune femme se dit déçue par une gauche dont
elle attendait beaucoup. Secrétaire nationale chargée de la francophonie à
l'UMP, elle fait partie de ces minorités visibles que Nicolas Sarkozy veut
promouvoir
Elle a cette manière très chic d'empoigner les grandes causes en lâchant
soudain un rire de gamine. Cette manière de froncer les sourcils pour étayer ses
convictions tout en vous recevant pieds nus, sous un poster du boxeur Mohammed
Ali, dans son studio parisien à la Mimi Pinson. Rama Yade a tout juste 30 ans.
Elle est haut fonctionnaire. Elle est belle. Elle est brillante. Elle est noire.
Une émanation des " minorités visibles " dont Nicolas Sarkozy a décidé de faire
d'emblée une des plus gradées de l'appareil UMP : secrétaire nationale chargée
de la francophonie.
Il la tutoie, elle l'appelle " Monsieur le ministre ". Inutile d'aller
chercher sur les murs une photo de Nicolas Sarkozy, Rama n'est pas du genre à
entrer en dévotion. " Je ne suis pas inquiet, dit joliment son mari, Joseph
Zimet, qui est fils d'un chanteur yiddish et est inscrit... au Parti socialiste.
Elle n'est pas impressionnée, elle garde son indépendance et sa liberté de ton.
Elle est de droite, mais révolutionnaire. "
Le 3 janvier, elle entrait dans le bureau du ministre de l'intérieur avec,
comme elle dit, " un dossier de râlerie ". La veille avait eu lieu une rencontre
entre Nicolas Sarkozy et un groupe de Français d'origine afro-antillaise. Comme
toujours, elle n'a pas pris de pincettes. " Quand vous leur avez dit : "Ayant
toujours été minoritaire, je vous comprends", vous avez trouvé les mots justes.
Mais quand vous avez évoqué le port de l'habit traditionnel comme "un signe de
rejet des valeurs de la France", là, c'est une erreur d'interprétation. Plus
généralement, quand vous distinguez "la France qui se lève tôt et celle qui se
lève tard", c'est trop rapide. "
En bras de chemise, Nicolas Sarkozy fait les cent pas en tirant sur son
cigare. " Un côté parrain sympathique ", s'amuse-t-elle. Sur l'habit
traditionnel, il reconnaît ses torts. Et demande à Rama de venir parler le 14
janvier au congrès où il sera investi candidat officiel à la présidentielle. "
Je voudrais montrer qu'il y a des jeunes pousses à l'UMP, lui dit-il. Et que
notre formation politique ressemble à la France. Dis ce que tu veux. " La
franchise de Rama, " Sarko adore ", note un conseiller.
A l'applaudimètre des militants, le discours de Rama fait un tabac. Elle
réussit pourtant à glisser, sur le chapitre de l'immigration, un conseil à
valeur de pique. Nicolas Sarkozy devrait, selon elle, " toujours accompagner son
action d'humanisme. Toujours y associer le coeur. Car il est toujours plus
efficace de mettre les formes, notamment à l'égard de populations issues de
civilisations de l'oral, pour qui les mots sont importants ". Allusion à
quelques formules favorites du ministre : " passer - la cité> au Kärcher " ou "
la France, on l'aime ou on la quitte ".
Pourquoi Rama Yade n'est-elle pas au Parti socialiste ? Un cadre du PS issu de
l'immigration n'est pas seul à s'en désoler. " Son discours au congrès de l'UMP,
dit-il, j'en ai tremblé. Rama fait l'unanimité à gauche. Le paradoxe, c'est
qu'elle n'existerait pas au Parti socialiste. Les gens de talent et d'expérience
appartenant aux minorités sont nombreux au PS, mais ils ne sont pas mis en
avant. Sous prétexte de ne pas vouloir la discrimination positive, on ne sait
pas représenter la diversité du pays. La droite, si. "
Rama Yade est entrée en politique sur une indignation : l'incendie, en août
2005, de l'immeuble du 13e arrondissement de Paris occupé par des familles
africaines. Ulcérée que les occupants soient présentés comme des " sans-papiers
" et des " Africains " alors qu'ils étaient en situation régulière, voire
français, elle écrit sa colère sous le pseudonyme d'Aminata Fall, dans Le Monde.
Pour que la nation cesse " de regarder ses enfants comme des gens d'ailleurs et
les reconnaisse enfin comme les siens ". Suivra un livre, Noirs de France
(Calmann-Lévy, 254 p., 16 ¤).
Son histoire personnelle aurait dû la porter vers la gauche. Née au Sénégal,
elle y mène une enfance heureuse, incitée à la réussite scolaire par une mère
professeur et un père secrétaire particulier du président socialiste Léopold
Sédar Senghor. Musulmans, les parents préfèrent pour leurs enfants la discipline
de l'école catholique. Quand le père devenu diplomate fait émigrer la famille en
France, ils s'installent dans un quartier résidentiel de Colombes
(Hauts-de-Seine).
Puis le père s'en va. La mère et les quatre enfants restent. Rama a 14 ans.
Déménagement de l'autre côté de la ligne de démarcation, dans une cité de
Colombes. La mère rogne sur la nourriture pour maintenir ses enfants à l'école
catholique. Grâce aux " vieilles dames actives " du Secours populaire, émanation
du Parti communiste, Rama part en vacances, visite la France profonde. Elle en
garde un grand respect envers " ce communisme de proximité, non idéologique mais
humaniste ". Et emmène désormais les enfants à la mer, pour le Secours
populaire. " Quand on est née ailleurs et que l'on émigre dans une nation
constituée, dit-elle, on se sent instinctivement attirée par les idées de
gauche. Les notions d'égalité, de tolérance, de justice sociale, ça parle. La
droite incarne un modèle national figé qui ne favorise pas les nouveaux
arrivants. "
Diplômée de Sciences Po Paris, entrée dans une administration d'Etat dont elle
doit taire le nom, Rama commence à fréquenter des clubs de réflexion politique
(XXIe siècle, Averroès) pour élites issues de l'immigration. Elle n'est pas
encartée, vote souvent blanc, déçue par une gauche dont elle attendait tant.
Rama, pur produit du modèle républicain, est paradoxalement séduite par le thème
sarkozien de la discrimination positive. " Parce que je suis noire, on s'étonne
que je ne sois pas de gauche. Mais Sarkozy fait bouger les lignes. Le
conservatisme est passé à gauche et les valeurs d'intégration à droite ",
affirme-t-elle.
L'UMP voulait en faire une candidate pour les prochaines législatives. Rama a
décliné la proposition, estimant qu'elle devait faire ses preuves localement au
lieu d'être parachutée. Pareil tempérament ne sera jamais acquis à un parti, et
Nicolas Sarkozy devra veiller à ne pas le décevoir. " Notre rôle à nous, les
minorités visibles de l'UMP, dit-elle, est de tirer notre candidat vers le
centre. " Elle vient d'obtenir quelques victoires comme la nomination d'un
préfet noir (délégué dans les Bouches-du-Rhône), Pierre Ngahane, sur sa
proposition. " Sarkozy m'écoute, constate-t-elle. Après, il suit ou il ne suit
pas. Si un jour je ne suis vraiment pas d'accord, je m'en irai. "

Marion Van Renterghem

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» jeune pousse
» quiche aux jeunes pousses d'épinards
» Je suis une jeune pousse...
» IL FAUT SAUVER LA SOLDATE RAMA YADE
» Jeune fille cheveux bleus
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Rama Yade la jeune pousse de l'UMP :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Rama Yade la jeune pousse de l'UMP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: