MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Nicolas Sarkozy, une candidature ethnique judéocentrique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

13022007
MessageNicolas Sarkozy, une candidature ethnique judéocentrique ?

Communautarisme : Nicolas Sarkozy, une candidature ethnique judéocentrique ?
04/02/2007

«Je suis un ami d’Israël, je l’ai été même lorsque les autres ne l’étaient pas et je continuerai de l’être», déclarait Nicolas Sarkozy à l’occasion de sa rencontre avec le Premier ministre israélien Ehoud Olmert, selon «Guysen Israel news [16.06.06]». Abonné à plein temps aux médias de grande écoute, le candidat UMP à la présidence de la république française, d’ascendance juive par sa mère originaire d’une famille juive de Salonique, est connu pour ses rapports privilégiés avec la communauté israélite de France et du monde influent.



C’est un politique décomplexé qui se laisse décrire par ses proches comme le «candidat naturel des électeurs juifs de France», ainsi que le claironnait au journal israélien Haaretz en novembre 2006 Christian Estrosi ministre de l’Aménagement du territoire. (Source Libération). Fait quasiment unique dans l’histoire de la république française, un candidat à la charge la plus éminente de la république se vante ostensiblement de ses rapports étroits avec une communauté ethnique et religieuse particulière, recevant en tant que maire ou ministre les responsables d’associations juives, participant aux fêtes à la synagogue et célébrations de mariages juifs, se montrant surréactif à chaque acte réel ou hypothétique -avant toute enquête policière- d’antisémitisme. Une telle préoccupation contre l’antisémitisme établi ou supposé a valu au ministre français d’origine hongroise distinctions et reconnaissance dans toute la diaspora juive. En 2004 il se faisait adouber par l’influent American Jewish Commitee dont le directeur louait les qualités. Il faut dire que le ministre de l’Intérieur avait reçu en 2003 le prix Simon Wiesenthal pour son combat contre l’antisémitisme. C’est à sa demande qu’une mission de la Police Nationale française s’était rendue au Centre Simon Wiesenthal de Los Angeles pour y suivre un stage de sensibilisation aux manifestations de l’antisémitisme.

Ceci explique probablement l’accueil on ne peut plus fervent dont bénéficie Nicolas Sarkozy au dîner annuel du Crif [Conseil représentatif des institutions juives de France]. Au point que le président de la Licra, ligue en principe dédiée à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, Patrick Gaubert député européen UMP, anti-Durban frénétique qui avait aidé le régime congolais à enterrer judiciairement le procès des Disparus du Beach à Brazzaville, n’hésite pas à le qualifier de «véritable star chez les Juifs de France» (Source : www.liberaition.fr, 04.12.06).



Apparemment il n’y va pas que de la proximité relationnelle et communautaire. Même s’il on peut noter au passage que hormis un articulet du quotidien Libération*, aucun média ne hurle au communautarisme comme sait d’ordinaire le faire la nébuleuse bien-pensante aux aguets. Politiquement, il est rarissime qu’un ministre-candidat prenne en matière de diplomatie des positions opposées à celles du gouvernement dont il est membre, et en particulier à celles du président de la république, allant jusqu’à nouer des contacts directs non neutres avec des dirigeants étrangers ! C’est pourtant ce que n’a cessé de faire Nicolas Sarkozy s’alignant systématiquement sur les positions américano-israéliennes dans le conflit colonial du Proche-Orient, dans toutes ses façades irakienne, palestinienne, libanaise et ses ramifications internationales. Un précédent. Une attitude d’une gravité que là encore peu relèvent à sa juste valeur quand on sait l’importance du ministère de l’Intérieur en matière de renseignement. Car en fait de rupture, s’il devait y en avoir une, ce serait bien celle-là. Nicolas Sarkozy est favorable à l’abandon de la parole spécifique de la France [Au Proche-Orient au moins], parole qui avait soufflé au général de Gaulle cette «certaine idée» de son pays, à la racine des politiques arabe, africaine, européenne, nettement visible et distanciée par rapport aux positions atlantistes revendiquées par le candidat de la droite majoritaire UMP. Bref la fin du gaullisme.

Pas la fin de la Françafrique pour autant, les relations du candidat UMP via Bouygues, Elf, … et le financement de la classe politique à l’époque de Balladur au moins n’ayant aucune vocation exprimée à changer dans l’état actuel des choses. Un des proches de Nicolas Sarkozy, Patrick Gaubert s’y connaissant en Françafrique congolaise … pour ne citer que ces maillons triviaux.



L’investissement communautariste judéo-centré de Nicolas Sarkozy expliquerait peut-être les ralliements et annonces de ralliements spectaculaires de personnalités réputées pour d’aucunes de gauche et membres de la communauté juive, comme le philosophe André Glucksmann, Finkielkraut négrophobe patenté, Bernard Kouchner french doctor ayant sévi au Biafra et pas très regardant sur la conception gazière des droits de l’homme de la multinationale Total, Roger Hanin avocat de la présence française en colonies et autres Bruckner.



La meilleure tactique de cette candidature communautariste semble reposer sur des nominations alibis à la veille des échéances électorales, connaissant l’intérêt de la communauté noire pour la question de la promotion des minorités. Le 31 janvier 2007 le premier préfet d’origine africaine sortait ainsi de la boîte à bibelots du candidat UMP, qui s’est démené pour rendre public son impulsion dans la nomination de l’universitaire Pierre Ngahane comme préfet à l’égalité des chances dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Le même activisme avait déjà été de mise lors de la nomination d’Harry Roselmack au journal télévisé le plus regardé de France sur TF1. Les compétences de l’un et de l’autre se trouvent ici instrumentalisées devenant les éCRANs d’une stratégie ethnique et politique pro-israélienne, et atlantiste. Ces écrans ont pourtant déjà viré au ridicule avec la présence fort médiatisée dans l’équipe de soutiens de Nicolas Sarkozy de l’ex-rappeur Doc Gynéco, en perte totale de vitesse et de crédibilité, qui a contraint le Sarkoland à jouer les … soigneurs urgentistes face aux plaies fiscales, incivilités et bourdes d’un nègre de service doublé d’une erreur de casting …





Lire : «Sarkozy, candidat naturel des électeurs Juifs», Antoine Guiral, Libération, le lundi 04.12.06, http://www.liberation.fr/actualite/evenement/evenement2/221033.FR.php
http://www.afrikara.com/index.php?page=contenu&art=1607&PHPSESSID=ed47ef8939c3b28c4136645b8d8d0db0

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» L’étrange discours sur la Culture de Nicolas Sarkozy
» Nicolas Sarkozy au petit journal
» Nouvelle Marianne de Nicolas Sarkozy
» Lettre de Démission de Nicolas Sarkozy
» Nicolas Sarkozy - menteur professionnel
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Nicolas Sarkozy, une candidature ethnique judéocentrique ? :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Nicolas Sarkozy, une candidature ethnique judéocentrique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: