MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 SÄRKÖZY Y NAGY BOCSA SE PAYE UNE TETE DE NEGRE: KEMI SEBA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

12022007
MessageSÄRKÖZY Y NAGY BOCSA SE PAYE UNE TETE DE NEGRE: KEMI SEBA

SÄRKÖZY Y NAGY BOCSA SE PAYE UNE TETE DE NEGRE: KEMI SEBA EN PRISON !
Photo

Kemi Seba, fondateur du groupuscule noir « extrémiste » Tribu Ka, dissous fin juillet 2006 à la demande express du ministre de l’intérieur,a été condamné par le tribunal correctionnel de Chartres (Eure-et-Loir) à cinq mois de prison dont trois avec sursis, pour outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique, en l'occurence le directeur de la sécurité publique d'Eure-et-Loir, Erick Degas. Le procès s'est déroulé dans le cadre d'une comparution immédiate. Kemi Seba avait été placé en garde à vue jeudi soir, et présenté vendredi après-midi au parquet après des altercations avec la police.Deux autres membres du GKS (Groupe Kemi Seba) ont été également condamnés: Cyrille Kamdem, 26 ans, a écopé de deux mois de prison dont un avec sursis pour outrage et rébellion. Quant à Yédé Awo, 28 ans, il a été condamné à 3 mois de prison dont deux avec sursis. Cet épisode de plus dans le bras de fer qui oppose depuis quelques mois le ministre-candidat au leader de la Tribu Ka , intervient dans un contexte politique particulier, où ce dernier fait monter les enchères en se déclarant prochainement candidat aux prochaines municipales à Sarcelles (2008), ce qui provoque beaucoup de perplexité chez le maire de Sarcelles, François Puponi, et les responsables de la communauté juive.

On peut être en accord ou en désaccord avec les positions du Groupe de kemi Seba,ex-Tribu Ka, mais il n’empêche que cette nouvelle affaire Sarkozy versus Kemi Seba soulève des questions fondamentales sur les dérives de la République.

D ’une part, comme le démontre le document vidéo ( ci-dessous), il n’y a aucune violence commise par les membres de la Tribu Ka. A qui va t-on faire croire qu'une douzaine de gaillards est parvenu à provoquer des émeutes, sachant qu'un comité d'accueil très spécial avait été préparé par le ministre-candidat? Que recherchent les médias en parlant de propos racistes proférés par les membres du groupuscule qu’ils qualifient « violent », « raciste » et « extrêmiste ». A qui profite la désinformation autour de l’incarcération du leader de la Tribu Ka et ses amis? Qui pourra encore penser à une arrestation dénuée d'arrières pensées politiques, notamment en cette période électorale? Kemi Seba n'est-il pas condamné pour son militantisme politique? Si c'est le cas, comme le laisse à penser son arrestation sans réel motif sérieux, il devient de fait un prisonnier politique. Cela n'est pas acceptable dans un pays démocratique. Les plus hautes autorités de l'Etat devront s'expliquer sur cette condamnation pour délit d'opinion.



D’autre part, ce qui interpelle dans cette condamnation à de la prison ferme, c’est la procédure expéditive en raison d’un « outrage » sur personne dépositaire de l'autorité publique, en l'occurence le directeur de la sécurité publique d'Eure-et-Loir, Erick Degas. N’est pas prendre les français pour des cons ? Le document vidéo ( ci-dessous) démontre tout au plus des échanges vifs entre kemi Seba et les forces de l’ordre, qui se terminent, comme l’on pouvait s’y attendre, dans la confusion, ce qui arrive très souvent lorsqu'il y a un début de résistance aux forces de l'ordre, mais surtout par son interpellation et sa mise en garde à vue. Pourquoi cet abus de pouvoir de la part du directeur de la sécurité publique, Erick Degas, et ses hommes? Jamais, il n’y a eu ces violences dénoncées à l’unisson par la police et les médias. Dire que la justice a été plus que partiale et expéditive dans cette affaire relève de l’évidence. Il convient plus que jamais de dénoncer les agissements autoritaires du ministre de l’intérieur et du ministre de la justice. Cela pose un grave problème, celui de la séparation des pouvoirs dans un Etat démocratique. La preuve est faite, un fois encore, que Särközy y Nagy Bocsa exploite les moyens de l'Etat à des fins partisanes et sectaires.


Enfin, l’emprisonnement abusif du Leader de la Tribu Ka et de ses « complices », comme l’on qualifié complaisamment les médias aux ordres, met en relief une justice à deux vitesses. Que dire des agresseurs de l'humoriste Dieudonné qui, non contents de l'avoir suivi jusqu'aux Antilles, à la Martinique, l'ont lynché à coups d'insultes racistes ? Faut-il rappeler que ces lâches agresseurs, malgré la préméditation de leur basse besogne,n'ont écopé, eux, que d'un mois d'emprisonnement ferme ? Comment expliquer que d'un côté, la justice donne dans la complaisance face aux agresseurs de l'humoriste , tandis que de l'autre, elle sanctionne sans discernement le leader de la Tribu Ka? Que sont devenus Pascal Sevran alias "BITE DES NOIRS" et Georges Frêche alias "TROP DE NOIRS DANS L’EQUIPE DE FRANCE" ? Faut-il préciser que ces derniers ne sont pas incarcérés alors qu’ils sont reconnus coupables, eux, d'avoir incité à la haine raciale ? Aussi, que dire de la justice qui agit pour plaire aux responsables de la communauté juive de sarcelles ? Il y aura-t-il bientôt en France une justice coutumière, en fonction de son appartenance ethnique, confessionnelle ou de ses pratiques sexuelles ? La laïcité est-elle un vain mot, voire un paillasson sur lequel Särközy y Nagy Bocsa essuie ses pieds au nom de ses ambitions déplacées? Les Français ne rêvent pas de ce modèle de société à l'américaine, c'est ce qu'ils se chargeront de lui notifier par la voie des urnes.En attendant, jugez par vous-mêmes, vidéo à l’appui, que l’affaire Kemi Seba est une grossière manipulation de l’opinion publique, ce que la République ne peut accepter ( vidéo ci-dessous)



A2N



www.dailymotion.com/video/x16gwb_interpellationdekemi8seba





Chronique de l’ emprisonnement annoncé de KEMI SEBA!

C’est une première : Arrestation et emprisonnement politique, dictée par une gouvernance très soucieuse de donner des leçons de morale, d’éthique,de liberté, « de droits de l’homme » au reste du monde, et parallèlement,en politique intérieure, tel un renard, elle s’ingénie à ruser avec ses lois, ses principes fondamentaux afin de mieux perpétuer son apartheid de façon occulte.

BREF RAPPEL DES FAITS PAR LE PORTE PAROLE DE LA TRIBU KA :

CHAPITRE 1 : Suite à une ratonnade de « noirs » en marge de la manifestation pour Ilan Halimi, Kemi Seba et la tribu ka sont descendus,rue des rosiers, quartier juif de Paris, afin de demander des explications à la ligue de défense juive.

Bilan : Couverture médiatique hallucinante car les commerçants ont été terrorisés à la seule vue d’un groupe de manifestants noirs disciplinés mais déterminés à défendre les droits des leurs. Aucuns délits commis et pourtant garde à vue de la Tribu Ka suivit d’une dissolution supersonique , unique dans les annales, sans jeu de mots, de la République. Dissolution initiée par Sarkozy à la demande du CRIF.(www.alert2neg.com/article-5187212.html)

CHAPITRE 2 : Kemi Seba déclare qu’il s’asseoit sur cette dissolution : rien,ni personne, ne l’empêchera de propager son message à titre personnel cette fois.De Villiers et Sarkozy demande sa déchéance de nationalité Française et son emprisonnement car il constituerait un danger pour la république : La France, tu l’aimes ou tu la quittes. Question : La France est elle leur propriété ? Est ce la France , qu’il n’aime pas ou plutôt leurs « élites de décideurs préhistorique» ? Les révolutionnaires de 1789, Les étudiants de 1968, n’aimaient ils pas la France ? Et très récemment, pourquoi, n’ont ils pas énoncé ce slogan à projection raciale, alors que les étudiants manifestaient violemment contre le CPE de De Villepin ?Parce que à chaque fois, il s’agissait de manifestation majoritairement blanche.


CHAPITRE 3 : Kemi Seba, lance le mouvement G K S (Generation kemi
seba),clin d’œil à D S K (Dominique strauss khan), afin de « prendre », en 2008, la mairie de Sarcelles par « les urnes ou par les armes ». Stop aux constats misérabiliste : Il est en effet impératif pour les noirs de ce pays de prendre leur destin en main afin de ne plus se contenter des miettes de la république. La ville de Sarcelle est peuplée de 70 % d’Afro-antillais et de 15 % de Juifs. Panique au sein de la communauté Juive !

CHAPITRE 4 : Deux éboueurs Africains, en plein labeur pour le compte de la municipalité, se font violemment agresser, précisément rue des rosiers par une dizaine de jeunes juifs. Deux personnes sont interpellées mais rapidement libérées sous contrôle judiciaire. Kemi Seba et quelques sympathisants descendent au commissariat de police afin de demander des explications sur ce deux poids, deux mesures criant.(www.alert2neg.com/article-5445231.html)

CHAPITRE 5 : Le mouvement GKS essaime dans toute la France. Kemi seba organise un meeting à Chartres. Les forces de l’ordre lui empêchent de s’exprimer. Kemi seba, leur dit qu’ils sont aux ordres du CRIF, qu’il ne s’agit pas de police républicaine mais sioniste et que cela lui donne envie de gerber …Trop, c’est trop, ordre est donné de les embarquer en garde à vue, comparution immédiate le lendemain pour une « justice » expéditive, cinq mois d’emprisonnement, dont trois avec sursis.La discrétion de la diffusion de cette information en dit long sur l’arbitraire de pareille condamnation.

http://www.alert2neg.com/article-5594601.html

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» UPC Cablecom se paye la tête des romands (Nat Geo Wild)
» PAYE TON ARMÉE !
» on dit aussi : c'est la paye aujourd'hui ?
» Petit travail a temps très partiel, mais qui paye bien!
» Logiciel Paye Ligne 30 sur PC
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

SÄRKÖZY Y NAGY BOCSA SE PAYE UNE TETE DE NEGRE: KEMI SEBA :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

SÄRKÖZY Y NAGY BOCSA SE PAYE UNE TETE DE NEGRE: KEMI SEBA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: