MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 à propos de France Culture et du lynchage radiophonique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

18122006
Messageà propos de France Culture et du lynchage radiophonique

à propos de France Culture et du lynchage radiophonique
Date: Mon, 18 Dec 2006 21:58:23 +0100

Courrier adressé par le Collectif Dom

A M. David Kessler, directeur de France Culture



Paris, 18 décembre 2006

Monsieur le Directeur,





Une émission proposée par Julie Clarini et Brice Couturier sous le titre Du grain à Moudre a été diffusée aujourd’hui 18 décembre en direct à 17 heures sur le thème « Qui sont les Innommables ? » avec la participation de MM. Abdoulaye Barro, Michel Giraud et Louis-Georges Tin. http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/grain/

Cette émission était présentée par Julie Clarini comme étant consacrée au « cas Confiant », mais en l’absence de l’intéressé. « Nous nous passerons de Raphaël Confiant » notait d’emblée, avec une satisfaction à peine dissimulée, Brice Couturier tout en reconnaissant qu’à France Culture «On est un petit peu loin des Antilles».

Force est de constater que le plateau, tel qu’il a été composé par les responsables de l’émission, ne garantissait pas, comme annoncé, une «émission contradictoire». Sous l’alibi de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme dans laquelle le Collectif Dom est très clairement inscrit, les trois protagonistes de l’émission étaient, de leur propre aveu, venus participer à ce qu’il faut bien appeler un lynchage radiophonique. Leur haine pour Raphaël Confiant n’était pas dissimulée et l’insulte, entre deux ricanements de connivence, leur a souvent tenu lieu d’argument. On a même prêté à Raphaël Confiant des propos émanant d’un communiqué du Collectif Dom. Une rectification habile permettait de faire l’amalgame. J’ai par ailleurs relevé avec stupeur en écoutant ce programme un certain nombre de propos déplaisants. On y opposait constamment « blancs» et «noirs» de même que l’on y opposait « ici en France » avec « là bas ». L’outre mer, selon les collaborateurs de France Culture, ne serait donc plus la France ? L’évocation de son histoire ne pourrait être envisagée autrement que sous l’emballage méprisant de discours « victimaire » ou de « concurrence des mémoires » ? Il y aurait donc un monopole ?

Que l’on apprécie ou non les propos de Raphaël Confiant , ce genre de procédé et ce charabia de café du Commerce ne sont pas dignes de France Culture ni, plus généralement, d’une radio de service public. Et ces dérives ne sont pas rares. J’ai eu l’occasion de vous signaler lors d’un petit déjeuner amical pris avec vous le 25 avril dernier que j’avais été moi-même victime – sans jamais être invité – d’un véritable lynchage sur vos ondes. Quant au Collectif Dom, il a été, au printemps de 2005, cité par M. Pap Ndiaye, qui semble être l’une des références intellectuelles de votre antenne, comme « étant dans les franges de Dieudonné » ! Nous attendons toujours une réponse à la lettre recommandée que nous vous avons adressée en temps utile pour réclamer le droit de réponse prévu par la loi.

En revanche, les heures d’antenne n’ont pas été ménagées depuis un an pour faire, sans doute à votre insu, une véritable promotion du Cran (conseil représentatif des associations noires) et de ses propagandistes attitrés (Patrick Lozès, Louis-Georges Tin et … Pap Ndiaye), ce qui donne parfois le sentiment désagréable qu’un véritable partenariat semble avoir été conclu entre cette association (dont la justice examinera le caractère illicite) et France Culture.

Je n’aurai pas la cruauté de vous rappeler que les déclarations ouvertement racistes d’Alain Finkielkraut illustrant sa vision des Antillais comme autant d’ « assistés» ne semblent pas avoir remis en cause sa collaboration avec France Culture ni seulement occasionné des émissions « contradictoires » consacrées au «cas Finkielkraut».

Allons plus loin : est-il bien convenable de programmer des émissions telles que celle consacrée à l’exécution sommaire d’un écrivain martiniquais alors que France Culture n’est diffusée ni en Martinique, ni en Guadeloupe, ni dans aucun des territoires d’outre mer ? Nous en avons déjà parlé le 25 avril, mais – sauf erreur de ma part – je n’ai pas remarqué que, depuis cette date, la moindre démarche de votre part ait été entreprise pour que cesse cette étrange situation que, certes, vous n’avez pas créée, mais qui n’en est pas moins révoltante. Les Ultramarins, pour reprendre une publicité (un rien familière) vantant votre chaîne, n’auraient-ils rien « entre les oreilles » ?

Grain à moudre annonce une prochaine émission pour le jeudi 21 décembre consacrée à Patrick Sevran. Vous n’ignorez pas que c’est le Collectif Dom qui, le premier, a porté l’affaire en justice et qui a dénoncé les propos de cet animateur qui sont à peu près de la même farine que ceux naguère tenus par votre collaborateur, Alain Finkielkraut. Nous serons particulièrement attentifs à la manière dont le contradictoire sera assuré lors de cette émission. S’il devait s’agit, une fois de plus, d’une promotion des thèses racistes du Cran, ou d’un lynchage des absents, nous en tirerions toutes les conséquences.

Je suis tout à fait prêt à vous revoir pour que vous nous fassiez part de vos projets de nature à assurer la continuité territoriale radiophonique et à garantir la pluralité d’expression sur une chaîne dont je vous rappelle qu’elle est aussi financée par des Ultramarins. Ces Français-là, même lorsqu’ils n’ont pas la chance, comme 80 « happy few », d’être encartés au Cran, ne sont pas forcément antisémites ni homophobes et ils ont le droit, comme leurs compatriotes métropolitains, d’écouter France Culture et peut-être même (je crois vous l’avoir suggéré, mais je ne vous ai pas senti très emballé) de participer à l’élaboration de ses programmes.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de notre considération la meilleure.

Pour le Collectif Dom,

Claude Ribbe ,

Président

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» Collier "Marie", perles de culture hématite
» Excursions pour visiter Paris proposées par les Hôtels Disney
» HOLI 2009 par ASSOCIATION YOGA et CULTURE de L’INDE
» À propos de la saga Twilight
» Condamné pour des propos tenus sur un forum
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

à propos de France Culture et du lynchage radiophonique :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

à propos de France Culture et du lynchage radiophonique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: