MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Trop noirs pour être de vrais coqs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

25112006
MessageTrop noirs pour être de vrais coqs

Trop noirs pour être de vrais coqs


Gérard Dreyfus
(Photo RFI)

«Dans cette équipe, il y a neuf blacks sur onze. La normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais là, s'il y en a autant, c'est parce que les blancs sont nuls», a déclaré Georges Frêche, député socialiste, président en exercice de la région Languedoc-Roussillon. Ses propos tenus quelques heures après le match France-Grèce, il y a dix jours, ont, sur le moment fait scandale avant que les cris d’orfraie se perdent brusquement dans une sorte de silence entendu. Les a-t-il dit vraiment prononcés ? Vous le connaissez, c’est un personnage un peu farfelu, habitué des écarts de langage, volontiers provocateur, auteur de saillies pittoresques dit Jean-Marie Le Pen, expert s’il en est. Mais c’est un bon président de la région Languedoc-Roussillon.

Un correctif d’abord. Monsieur Frêche n’a pas bien vu le match. Ce ne sont pas neuf joueurs noirs mais douze qui ont évolué ce soir-là au stade de France, compte tenu des remplacements effectués par Raymond Domenech. Neuf Blacks nés en France et trois en Afrique. Pas Français ou pas tout à fait Français. C’est insoutenable. Nés en France, ils sont Français. Droit du sol et pas droit du sang. Ils ont un passeport français, comme leurs camarades d’origine africaine. Je ne vous apprends pas non plus que ceux qui sont nés dans les DOM-TOM, départements et territoires d’outre-mer sont bien des Français à moins que ces bouts de territoire français soient devenus indépendants sans que personne ne le sache.

Insupportables sont de tels propos qui témoignent la lepénisation des esprits dans la classe politique. Les Français acceptent ce qu’ils n’auraient jamais conçu avant, dans la bouche d’un autre que Jean-Marie Le Pen, le leader du Front national. Si le député Frêche connaissait un tant soit peu l’histoire du sport français, il saurait quel a été l’apport des champions venus des Antilles, de la Guyane, de la Réunion ou de Nouvelle-Calédonie.

Si le député Frêche connaissait un tant soit peu l’histoire du football français, il saurait que Raymond Kopa est né Kopazewski, fils d’ouvrier polonais, que Michel Platini est petit-fils d’ouvrier italien, que Zinedine Zidane est fils d’ouvrier algérien et qu’ils ont été, tour à tour, les incomparables chefs d’orchestre des Bleus. Il saurait que l’une des plus belles défenses centrales jamais alignées par le onze tricolore était formée de Marius Trésor et de Jean-Pierre Adams, surnommés affectueusement et respectueusement «la garde noire».
Trop noirs pour être de vrais coqs. Foutaise ! S’ils sont aussi nombreux dans le football français, c’est que le vivier des joueurs se trouve dans les couches les plus modestes de la société, les moins favorisées, qu’ils soient noirs ou blancs de peau. Parce que les plus doués ont plus de chance d’y faire carrière et de s’élever dans la hiérarchie sociale qu’en ayant un diplôme universitaire. Ce qui se conçoit mal et s’énonce clairement fait scandale. A juste raison.

par Gérard Dreyfus

[25/11/2006]
http://www.rfi.fr/actufr/articles/083/article_47736.asp

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» La vie est trop courte pour lire de mauvais livres
» TROP JEUNE POUR MOURIR de Perrine Huon
» Un baiser trop profond pour être honnête
» Trop beau pour être vrai?
» Trop tard pour les héros - Too Late the Hero - 1970 - Robert Aldrich
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Trop noirs pour être de vrais coqs :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Trop noirs pour être de vrais coqs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: