MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Afrique Education assigne France Télévision en justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

25102006
MessageAfrique Education assigne France Télévision en justice

TV : Représentation des minorités
19/10/2006


Afrique Education assigne France Télévision en justice



Par Capucine Légelle



Le siège de France Television




Le magazine Afrique Education vient d’assigner France Télévision en Justice pour non respect du décret 94-813 mis en place par Edouard Balladur en 1994 et portant sur les cahiers de mission et de charge des chaînes France 2 et 3, censées représenter « tous les citoyens ».

Monsieur Jean Paul Tedga d’Afrique Education avait rencontré en mai 2005 messieurs Pellet et Belingard, représentant France Télévision. Ceux-ci se seraient engagés à procéder à des modifications pour septembre 2006 : estimant les changements insuffisants, Afrique Education porte l’affaire devant le Tribunal de Grande Instance de Paris.

Joint par téléphone, Monsieur Edouard Pellet chargé de mission pour l’Intégration au sein de la présidence du groupe France Télévision, n’a pas souhaité répondre à nos questions concernant ce dossier.

Il nous précise cependant la volonté du groupe France Télévision d’œuvrer pour la visibilité des minorités, notamment grâce au PAPI, Plan d’Action Positive pour l’Intégration lancé en janvier 2004 avec le but de « refléter la diversité de la société française au sein des chaînes, mais aussi sur les écrans ». Notre interlocuteur ajoute travailler conjointement avec le CRAN et Collectif DOM dans le cadre de ce programme.

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel avait en décembre 2005 consacré un dossier à "La représentation de la diversité des origines à la télévision".


Publicité

Afrique Education : Jean Paul Tedga répond à nos questions

Dans quelle mesure la non-représentation des minorités dans les mass médias influence-t-elle la société française aujourd’hui ?
Dans la mesure où la France se définit comme une société multiculturelle qui prône la diversité. Voilà du moins ce que dit le discours officiel.

Mais dans la réalité, les minorités n’ont aucune place en dehors du sport et de la musique où elles se sont imposées par leur talent inégalé. Dans les autres secteurs de la vie nationale où il ne suffit pas d’avoir le simple talent pour s’imposer, on ne veut pas leur donner une chance.

Dans les mass-médias, cette situation est pire. La télévision publique –au moins elle – devrait logiquement jouer entre autres rôles celui de favoriser l’intégration et la cohésion sociale. Ce n’est pas le cas : on constate que les images de cette télévision ne vont pas dans le sens de la politique d’intégration que prônent les pouvoirs publics. Si l’ancien premier ministre Edouard Balladur, par exemple, en est arrivé à prendre un décret pour imposer des mesures qui vont dans ce sens, c’est après avoir constaté l’inertie de la société française à donner une petite place aux minorités visibles ou non.

La télévision publique est monocolore (blanche) alors que la société française est multicolore (bleu-blanc-rouge).Un tel déphasage ne peut plus continuer car il a fini par engendrer des incompréhensions pour ne pas dire la violence.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à cette action en justice ?
C’est après avoir constaté que rien ne bougera jamais si nous continuons à attendre que les choses puissent changer toutes seules.

Nous avons donné du temps à la direction de France Télévisions pour qu’elle se conforme aux dispositions du décret du 16 septembre 1994. Entre le 9 mars 2005, date de notre première mise en demeure et ce mois d’octobre 2006, nous avions réellement cru que France Télévisions allait faire des efforts. Que non !

C’est plutôt TF1, chaîne privée, à qui rien n’est demandé qui essaie de bouger dans ce domaine en donnant sa chance aux noirs. France Télévisions dont c’est la mission fait comme si ses responsables avaient carrément classé le décret de Balladur dans un tiroir.

Ce sera donc à la justice de dire ce qu’il faut exactement faire, et nous tenons à dire que nous serons vigilants : plus question que cette chaîne publique gagne du temps.

Qu’attendez-vous exactement du procès ?
Que la justice donne d’abord tort à France Télévisions.

Il faut qu’elle constate le manque de volonté politique de cette chaîne d’appliquer les dispositions du décret du 16 septembre 1994. Il faut que la justice condamne France Télévisions à respecter scrupuleusement ce décret.

Afrique Education demande que France Télévisions engage des dizaines de journalistes et présentateurs noirs qui soient programmés à des heures de grande écoute. Afrique Education demande aussi à France Télévisions de permettre l’émergence de sociétés de production appartenant à des noirs.

Que pensez-vous de la création de « France Ô », considérée par beaucoup comme une chaîne « ghetto » ?
C’est une chaîne ghetto parce qu’elle manque de moyens. D’autre part, elle est très peu accessible. Les noirs, à mon avis, méritent mieux au regard des richesses qu’ils apportent à la société française.

Si France Télévision vous écoutait, quelles propositions concrètes feriez-vous afin d’améliorer la visibilité des minorités ?
Beaucoup de choses : d’abord de la considération.

La devise française, c’est : liberté, égalité, fraternité. Dans les faits, ce n’est pas vrai. A France Télévisions de rendre sa rédaction et ses différents services (programmes et autres) multicolores.
D’autre part, les postes de direction et d’encadrement doivent aussi être confiés à des noirs car il en existe de très compétents dans tous les domaines à condition d’en vouloir.

Il faut que les noirs (journalistes et présentateurs) soient visibles dans chaque émission de France 2 et France 3 24h/24 et que leur prestation soit vraiment éloquente. Il faut fixer cela comme règle sinon les plus malins de cette Chaîne publique arriveront toujours à contourner le décret.
http://grioo.com/info8194.html

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» La famille nombreuse en Afrique!
» Education et Liberté
» Lignes Maritimes d'Afrique Equatoriale
» TP MAZEMBE CHAMPION D'AFRIQUE DE CLUB1
» 50 personnalités qui comptent en RDC selon Jeune Afrique
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Afrique Education assigne France Télévision en justice :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Afrique Education assigne France Télévision en justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: