MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Censure et invectives remplacent le débat sur Israël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

24102006
MessageCensure et invectives remplacent le débat sur Israël

Tribunes et décryptages - 27 février 2004
Censure et invectives remplacent le débat sur Israël

Décryptage

Un humoriste français, Dieudonné, qui symbolise depuis une décennie la lutte
contre l’intolérance et s’était présenté à des élections locales contre le Front
national, est brusquement accusé d’antisémitisme et ostracisé. À ce propos, le
professeur Jean Bricmont s’interroge, dans Le Courrier de Genève, sur la défense
sélective de la liberté d’expression. Il dénonce la censure insidieuse qui
permet aujourd’hui d’empêcher l’humoriste de donner ses spectacles et le public
de penser. Au passage, il déplore le sketch controversé de Dieudonné mettant en
scène un rabbin nazi, non qu’il conteste ce mode d’expression, mais parce que
l’évocation du nazisme (comme celle de l’antisémitisme) est un mode de
diabolisation ultime qui interdit tout débat.

L’ancien militant des Brigades rouges, Cesare Battisti, a été incarcéré en vue
de son extradition. Comme 150 de ses camarades, il bénéficiait de l’asile
français dans le cadre d’un règlement global des crimes commis pendant les "
années de plomb " italiennes. Sous la pression des États-Unis, cet accord, et la
garantie que la France avait apportée à son application, est aujourd’hui remis
en cause dans le contexte de la lutte contre le terrorisme et de la mise en
place du mandat d’arrêt européen. Le Figaro, qui a accusé François Hollande de
proximité avec le " terroriste ", lui ouvre ses colonnes. Le premier secrétaire
du Parti socialiste indique ne pas se prononcer sur le fond des accusations,
mais veiller au respect de la parole de la France.

Trois juristes de la Fondation Soros, James A. Goldston, Chidi Anselm Odinkalu
et Jeremiah Smith Jr., se félicitent, dans l’International Herald Tribune, de la
première plainte déposée par un chef d’État devant la Cour pénale
internationale. Il s’agit en l’occurrence d’un procès intenté par le président
ougandais, Yoweri Museveni, contre l’Armée de libération du Seigneur. Cependant,
notent-ils, la crédibilité de la Cour dépend de sa capacité à juger aussi des
exactions commises par l’armée régulière.

Judea Pearl, convaincu que l’assassinat de son fils Daniel est imputable à
l’antisémitisme de fanatiques musulmans, a créé une fondation pour le
rapprochement entre juifs et musulmans avec l’aide notamment d’Elie Wiesel et de
George Soros. Deux ans après le drame, il présente son analyse de la situation
et le bilan de son action dans le Jerusalem Post. Il reprend à son compte les
théories de Daniel Pipes sur les " militants de l’islam " et assimile l’ensemble
du monde musulman à la situation très particulière du Pakistan. Cette
connaissance parcellaire de la réalité le conduit à accumuler les erreurs
d’interprétation.

Ainsi, il est persuadé qu ’aucun décret religieux (fatwa) n’a condamné les
attentats du 11 septembre et que la plupart des musulmans s’en réjouissent peu
ou prou.
Enfin, le journaliste Greg Chamberlain assure dans le Los Angeles Times que la
crise haïtienne est imputable à l’embourgeoisement du président Aristide. Le
prêtre des pauvres se serait trop bien intégré à la bourgeoisie mulâtre et
aurait ainsi perdu sa légitimité. L’opposition ne vaudrait guère mieux et
représenterait, elle aussi, les mêmes intérêts. Mais on ne comprend pas très
bien, si une telle analyse se révélait exacte, pourquoi il faudrait donc chasser
le président élu et le remplacer par des clones non-élus




http://www.voltairenet.org/article12688.html

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» Censure des livres populaires
» Censure.............1942
» Censure à tous les étages
» Censure de la danse
» Attention à la censure...
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Censure et invectives remplacent le débat sur Israël :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Censure et invectives remplacent le débat sur Israël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: