MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Kanesatake: un rapport critique la gestion de James Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tite Prout
Maître de Cérémonie du forum
avatar

Nombre de messages : 1737
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 01/06/2005

17102006
MessageKanesatake: un rapport critique la gestion de James Gabriel

Enregistrer sous… Imprimer ce document Plein écran

Le Devoir
LES ACTUALITÉS, mardi 17 octobre 2006, p. a8

Kanesatake: un rapport critique la gestion de James Gabriel

PC

Un rapport préliminaire dont Radio-Canada a obtenu copie jette de sérieux doutes sur la gestion des fonds attribués par le fédéral au Conseil de bande de Kanesatake pour assurer la sécurité sur le territoire entre 2003 et 2005.

Selon le rapport du ministère fédéral de la Sécurité publique, l'ancien chef du conseil James Gabriel n'a pas exercé une gestion financière prudente, transparente et efficace tandis que s'envenimait la crise politique, après l'échec de son opération policière contre le crime organisé le 12 janvier 2004.

Le rapport soutient que certains policiers embauchés par James Gabriel pour l'opération ont facturé leur salaire et leurs dépenses deux fois pour la même journée. De plus, ces mêmes policiers ont vu leur taux horaire doubler en l'espace de quatre mois.

Par ailleurs, le chef de police nommé par James Gabriel, Terry Isaac, a touché un salaire de 197 914 $ pour 11 mois de travail et a reçu, à plusieurs reprises, deux chèques pour la même semaine de travail. En outre, M. Issac a pu acheter pour une somme insignifiante trois véhicules appartenant à l'ancien corps policier de Kanesatake après sa dissolution en novembre 2005.

L'enquête révèle aussi que, parmi l'importante quantité d'armes achetées au moment de la crise pour armer les policiers autochtones travaillant à Kanesatake, on retrouve de l'équipement non conforme, comme des silencieux. Une partie des armes aurait depuis disparu.

Le document révèle également l'existence d'une corporation fantôme qui aurait permis à James Gabriel de faire certaines dépenses sans que ses opposants au Conseil de bande ne le sachent.

Enfin, le rapport soulève des questions sur la gestion financière exercée par la firme PricewaterhouseCoopers, fiduciaire du Conseil de bande, sous tutelle administrative depuis 2003.

L'ancien chef James Gabriel se défend de toute malversation et soutient que le ministère de la Sécurité publique a approuvé chaque facture qu'il lui a fait parvenir. Le Grand chef actuel de Kanesatake, Steven Bonspill, est outré par ce qu'il a lu dans le rapport. «On a besoin d'une enquête pour trouver la vérité sur ce qui s'est passé de 2003 à 2005 concernant les événements de janvier 2004», affirme-t-il.

Le rapport final est présentement entre les mains des avocats des ministères fédéraux des Affaires indiennes et de la Sécurité publique qui en étudient toutes les implications. Des procédures judiciaires pourraient être engagées contre certains individus.

En tout, Québec et Ottawa ont dépensé depuis janvier 2004 près de 34 millions $ pour assurer la sécurité à Kanesatake, où vivent 1300 habitants. La grande partie de cette somme, plus de 25 millions $, a été déboursée par la Sûreté du Québec.

Catégorie : Actualités
Sujet(s) uniforme(s) : Autochtones et amérindiens; Relations autochtones/gouvernement
Type(s) d'article : Article
Édition : 2
Taille : Moyen, 328 mots

© 2006 Le Devoir. Tous droits réservés.

Doc. : news·20061017·LE·120627
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» [James Barclay] Les Elfes, tome 2 : La Révolte des TaiGethens
» VERITE de Peter James
» James Norton, un acteur "classique" audacieux
» Mario Puzo
» Rapport sur la valorisation du patrimoine
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Kanesatake: un rapport critique la gestion de James Gabriel :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Kanesatake: un rapport critique la gestion de James Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: MONDE-GEOPOLITIQUE/WORLD-GEOPOLITICS :: AMERIQUE DU NORD/NORTH AMERICA-
Sauter vers: