MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Les autochtones victimes de discrimination en prison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tite Prout
Maître de Cérémonie du forum
avatar

Nombre de messages : 1737
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 01/06/2005

17102006
MessageLes autochtones victimes de discrimination en prison

Le Devoir
LES ACTUALITÉS, mardi 17 octobre 2006, p. a2

Rapport de l'enquêteur correctionnel
Les autochtones victimes de discrimination en prison
Le ministre de la Sécurité publique rejette l'accusation

Myles, Brian

Les autochtones sont victimes d'une «discrimination systémique» dans les pénitenciers fédéraux qui dure depuis trop longtemps, déplore l'enquêteur correctionnel du Canada, Howard Sapers, dans son rapport annuel. Le gouvernement conservateur est resté de glace devant ses appels en faveur d'une intervention d'urgence.

Selon l'examen de M. Sapers, les autochtones - et les femmes en particulier - sont victimes de cette discrimination larvée à toutes les étapes de leur détention. Les délinquants issus des Premières Nations sont classés à des niveaux de sécurité plus élevés que le reste de la population carcérale. Ils sont placés en isolement plus souvent qu'à leur tour. Ils sont libérés plus tardivement que les autres détenus. Et lorsqu'ils le sont, leur libération conditionnelle est révoquée plus facilement que les autres, souvent pour des raisons techniques. Il y a peu ou pas de programmes et services de réinsertion pour eux. Dans les rares cas où il y a de l'aide, les autochtones attendent plus longtemps que les autres groupes de détenus avant d'être traités.

«Le taux de récidive élevé chez les délinquants autochtones est dû en partie à l'incapacité du Service correctionnel de gérer ces derniers d'une façon non discriminatoire et adaptée à [leur] culture», observe M. Sapers.

Le ministre de la Sécurité publique, Stockwell Day, a nié l'existence même de cette discrimination systémique lorsqu'il a pris connaissance du rapport.

La surreprésentation des autochtones en milieu carcéral est pourtant largement documentée. Bien qu'ils forment 2,7 % de la population canadienne, les membres des Premières Nations représentent 18,5 % de la clientèle carcérale. Leur taux d'incarcération (1024 adultes par tranche de 100 000 habitants) est neuf fois pire que dans le reste du pays.

L'ombudsman des Services correctionnels du Canada (SCC) est alarmé par la croissance du nombre d'autochtones dans les pénitenciers. Dans l'ensemble, la population de délinquants a chuté de 12,5 % entre 1996 et 2004. La présence autochtone derrière les barreaux a bondi quant à elle de 21,7 % durant la même période. Si rien n'est fait à court terme, les écarts observés entre les autochtones et le reste des canadiens vont s'accentuer, estime l'ombudsman des SCC. Les Premières Nations pourraient former, d'ici ans, le quart des détenus fédéraux.

M. Sapers accorde un délai d'un an aux SCC pour revoir le mode de classement des détenus, qui a pour effet de pénaliser les autochtones. Dans un pénitencier à sécurité maximale, il y a moins de programmes de réinsertion adaptés aux besoins des Premières Nations. Les femmes autochtones, qui forment déjà le tiers de la clientèle féminine dans les pénitenciers, sont les plus stigmatisées par les incohérences de ce système de classement qui ne tient pas compte de leur identité culturelle. Elles ont presque une chance sur deux de se retrouver dans un établissement à sécurité maximale.

L'ombudsman souhaite qu'un plus grand nombre d'autochtones soient confiés à des établissements à sécurité minimale, et que des programmes de réinsertion adaptés à leur culture leur soient offerts plus rapidement. M. Sapers comprend mal comment il se fait que les méthodes de guérison traditionnelles soient si peu utilisées en milieu carcéral. Il y a présentement «huit loges de guérison» dans les pénitenciers du pays. C'est trop peu, estime-t-il.

L'Assemblée des Premières Nations a rappelé que le coeur du problème autochtone se résume à une pauvreté abjecte, avec comme corollaire la sous-scolarisation, le chômage, l'abus de substances, la violence et autres maux sociaux. «Tous ces facteurs sont générateurs de conflits entre les autochtones, particulièrement les femmes autochtones, et la justice», a expliqué la présidente de l'Association des femmes autochtones du Canada, Beverley Jacobs.

«L'entassement de jeunes hommes et de femmes autochtones dans nos prisons nuit aux intérêts véritables des familles et des communautés autochtones et nuit au maintien d'une économie concurrentielle et prospère», a ajouté pour sa part la présidente de l'Association nationale des centres d'amitié autochtones, Vera Pawis Tabobondung.

Catégorie : Actualités
Sujet(s) uniforme(s) : Autochtones et amérindiens; Prisons et détenus
Type(s) d'article : Article
Taille : Moyen, 496 mots

© 2006 Le Devoir. Tous droits réservés.

Doc. : news·20061017·LE·120580
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» [Guest] Un maton de Prison Break dans "Buffy" ^^
» Prison Break S3 (spoiler inside)
» Punjabi Prison Playset !
» Les Britanniques victimes de leur courtoisie
» Prison Break
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Les autochtones victimes de discrimination en prison :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Les autochtones victimes de discrimination en prison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: MONDE-GEOPOLITIQUE/WORLD-GEOPOLITICS :: AMERIQUE DU NORD/NORTH AMERICA-
Sauter vers: