MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 José Bové propose une primaire à une gauche du PS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

12102006
MessageJosé Bové propose une primaire à une gauche du PS

BOVE ET MORALES
José Bové propose une primaire à une gauche du PS qui n'en veut pas
LE MONDE | 12.10.06 | 15h37 • Mis à jour le 12.10.06 | 15h37


Le mail a été envoyé de Montredon (Aveyron) à 23 h 38, mardi 10 octobre, aux
militants des collectifs issus de la campagne du non à la Constitution
européenne. Juste après la fin de la réunion de la direction de ce mouvement, le
Collectif national pour un rassemblement antilibéral. José Bové en était absent,
en partance pour Bamako, au Mali, avant de rejoindre son "ami" le président Evo
Morales à La Paz, en Bolivie.

Dans son courrier, l'ex-leader de la Confédération paysanne, qui entend porter
les couleurs de la gauche radicale en 2007, propose d'organiser des primaires,
qu'il appelle "vote citoyen" pour sortir du cafouillage dû à la multiplication
des candidatures. Ils sont en effet six postulants à vouloir représenter ce
"pôle antilibéral" à l'élection présidentielle de 2007 : Marie-George Buffet,
secrétaire nationale du PCF, Yves Salesse, président "en congé" de la fondation
Copernic, Clémentine Autain, adjointe apparentée communiste au maire de Paris,
Patrick Braouezec, député communiste de Seine-Saint-Denis, et José Bové
lui-même. Sans compter les offres spontanées de service de quelques militants
inconnus.
Soucieux que la gauche radicale montre sa "conception novatrice de l'action
politique" par "la simplicité du processus de désignation" de son ou sa
candidate, José Bové estime urgent de "clarifier" la situation. A ses yeux, le
schéma retenu jusqu'alors - un accord au consensus à la fois entre courants
politiques et dans les collectifs locaux - n'est pas opérationnel. "Il paraît
difficilement gérable", et surtout, risque d'aboutir à "des vetos inacceptables
de tel ou tel courant sur telle ou telle candidature", écrit-il.
En clair, José Bové craint un "niet" du parti communiste s'il était préféré
par les militants des collectifs. Le PCF a en effet prévu de refaire voter ses
militants après la décision prévue fin novembre. "Cela donne un poids symbolique
plus important aux communistes", remarque la Verte Francine Bavay. Devant le
scepticisme sur la faisabilité d'un vote "ouvert aux citoyens", ses partisans
expliquent qu'il suffirait de faire voter les "gens en accord avec le
programme", ou ceux passant dans les meetings.
La proposition a été fraîchement accueillie par les différentes composantes du
Collectif national. Seuls les Alternatifs et la minorité des Verts la
soutiennent. "Je suis hostile à une procédure qui prévaut dans les organisations
avec une majorité et une minorité", rétorque Yves Salesse. "Arrêtons la
fébrilité et laissons les collectifs discuter. Nous ne voulons pas de
compétition entre candidats comme au PS et un vote est la meilleure manière d'y
parvenir !", juge Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même refus devant
"cette fausse bonne idée" du rénovateur Pierre Zarka : "Avec un vote, c'est la
prime à la force la plus grosse", prévient-il.
L'idée de primaires, déjà lancée en juin, avait été écartée par le Collectif
national, précisent les différents partenaires. "Bové aurait dû être plus
attentif à nos discussions. Les collectifs ne veulent pas d'une personnalisation
de la campagne", prévient Christian Picquet, chef de fil des minoritaires de la
LCR.

Reste à organiser le "consensus" que chacun s'efforce de défendre. Pour
contrer la proposition Bové, Yves Salesse a imaginé que les collectifs dressent
une liste de préférence entre candidats. Ou propose de repousser la décision
pour "laisser décanter". Une remise en question du calendrier qui prévoyait la
désignation du candidat fin novembre déjà retoquée par le PCF. Autant d'éléments
de "cuisine interne" que les délégués des collectifs seront amenés à trancher
les 14 et 15 octobre à Nanterre.

Sylvia Zappi

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» picoo xl vortex tourne a gauche
» Vortex XL (déplacement lattéral vers la gauche)
» L´artiste comédien Muyombe gauche
» vèhicule qui tire a gauche
» Site qui propose des chaînes TV
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

José Bové propose une primaire à une gauche du PS :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

José Bové propose une primaire à une gauche du PS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: