MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» MISSION DE SOLIDARITE INTERNATIONAL
Mar 20 Fév - 3:52 par maria0033

» Hello ...
Mar 20 Fév - 3:50 par maria0033

» Communauté
Mar 20 Fév - 3:48 par maria0033

» Salut tout le monde !
Mar 20 Fév - 3:45 par maria0033

» Bonjour a vous !
Mar 20 Fév - 3:43 par maria0033

» Salut tout le monde !
Mar 20 Fév - 3:42 par maria0033

» Type de forum
Mar 20 Fév - 3:39 par maria0033

» Page d'accueil
Mar 20 Fév - 3:38 par maria0033

» Demande de Partenariat : Communauté Francophone
Mar 20 Fév - 3:36 par maria0033

» PRESENTATION ET INVITATION
Mar 20 Fév - 3:35 par maria0033

» Règlement du forum:Avertissements préalables
Mar 20 Fév - 3:33 par maria0033

» Règles d'utilisation des forums
Mar 20 Fév - 3:30 par maria0033

» Règles de convivialités et usages
Mar 20 Fév - 3:26 par maria0033

» Africamaat à Gwada du 23 au 30 mai 2006
Jeu 14 Déc - 6:15 par maria0033

» Cybernégrothérapie, les fils et filles de Cham...
Jeu 14 Déc - 6:14 par maria0033

Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 L'Angola pour la préservation des archives sur la traite

Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

31082006
MessageL'Angola pour la préservation des archives sur la traite

L'Angola pour la préservation des archives sur la traite
Le comité "Rota do Escravo" revitalisé
Par PANAPRESS



L'Angola
© edison.com



Le ministre angolais de la Culture, Boaventura Cardoso, a annoncé, à Luanda, la révitalisation du Comité "Rota do Escravo" (Route de l'esclave) en vue de préserver les archives de la traite d'esclaves noirs.

M. Cardoso, qui s'exprimait à l'occasion de la journée internationale de la traite d'esclaves commémorée mercredi, a fait savoir que le programme du Comité "Route de l'Esclave" comprenait des conférences, la promotion et la vulgarisation des ouvrages littéraires et scientifiques, la publication de catalogues bibliographiques, la projection de films, des spectacles et des concours pour enfants.

Le ministre angolais a demandé aux Angolais de réfléchir à cette date en souvenir de près de cinq millions de compatriotes emmenés de force à Cafundo (Brésil), à San Basilio de Palenque (Colombie), à Kwilu (Panama), à Matanzas (Cuba), à Veja Beja (Porto Rico), à Sea Island (États-Unis) et à Sao Joao dos Angolares (Sao Tomé et Principe).

La journée internationale de la traite d'esclaves a été proclamée par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en hommage à l'insurrection des esclaves contre leurs seigneurs le 22 août 1791 à Sao Domingos, l'actuel Haïti.

La proclamation de cette date vise à perpétuer dans la mémoire de l'humanité, le plus grand mouvement organisé de déportation de l'histoire et dans lequel ont été impliqués des millions d'enfants, de femmes et d'hommes originaires des régions cotières de l'Afrique de l'ouest.

En Angola, la traite des Noirs a touché les royaumes de Kongo- Dia-Ntotela, de Benguela, de Ndongo, de Kissama et l'Empire Lunda, dont les esclaves ont été emmenés principalement en Amérique et en Europe pour servir de main-d'oeuvre moins chère dans les plantations ou dans les champs agricoles, ainsi que dans les travaux de construction des chemins de fer, des routes, des édifices et dans d'autres travaux forcés.

En 1331, les premiers esclaves noirs sont arrivés en Amérique où ils développeront des travaux champêtres.

Le processus ayant abouti à l'abolition de l'esclavage s'est déclenché durant les premières décennies du 19ème siècle par une campagne internationale lancée par la Grande-Bretagne pour mette fin à la traite des Noirs dans les pays colonisés.

Même si, officiellement, à partir de 1836, ce commerce inhumain avait apparemment pris fin, l'on continuait d'assister à sa pratique clandestine le long de la côte atlantique de l'Afrique, en particulier en Angola, avant de disparaître définitivement en 1950.

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» Pétition pour le maintien des archives diplomatiques à Nantes
» Bureau Central des Archives Administratives Militaires
» Avis de marché - Accord cadre - Conseil Général de l'Oise (60) - Restauration de documents graphiques pour les besoins des archives Départementales de l'oise
» Avis de marché - Marseille (13) - archives municipales - restauration d'ouvrages reliés cuits et demi-cuir XVI° au XX° siècle
» Coffret de Réservation FNAC : HARRY POTTER Répliques de la mort Partie 2
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

L'Angola pour la préservation des archives sur la traite :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

L'Angola pour la préservation des archives sur la traite

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: HISTOIRE-HISTORY :: TRAITE NEGRIERE-
Sauter vers: