MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Les Israéliens fustigent l'" incurie " du gouverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

23082006
MessageLes Israéliens fustigent l'" incurie " du gouverne

Les Israéliens fustigent l'" incurie " du gouvernement (Le Monde 19-8-06)

La population du Nord, qui a subi les tirs du Hezbollah, l'exode et la
paralysie économique, se voit proposer une assistance jugée largement
insuffisante



Mercredi 16 août, le ministre des finances israélien, Avraham Hirshsohn,
présentait à la presse, à Haïfa, le programme du gouvernement pour venir en aide
aux 71 000 commerçants et artisans du Nord du pays qui ont dû fermer boutique
durant les trente-trois jours de la guerre au Liban. Puis il est sorti du
bâtiment par une porte dérobée, pour éviter de se retrouver face à des
manifestants en colère qui scandaient : " Olmert ! Hirshsohn ! On n'abandonne
pas l'arrière ! ", " Nous voulons des indemnités, pas des prêts bancaires ! "

Dans les débats qui agitent l'opinion, un second front s'est ouvert. A la
" faillite " militaire et politique de la guerre s'ajoute " l'incurie " des
autorités qui ont " délaissé " la population civile touchée par cette guerre. "
Une commission d'enquête, déclare au Monde Israël Hasson, numéro deux du parti
populiste Israël Beitenou (Israël Notre Maison), devra certes investiguer tous
les aspects militaires, mais aussi l'incroyable abandon dans lequel ont été
laissés nos concitoyens du Nord. " Lui ne décolère pas : " A aucun moment le
gouvernement n'a songé à désigner un ministre chargé de régler les urgences. A
aucun moment, il n'a actionné les infrastructures existantes pour venir en aide
aux gens. "

Certes, les dégâts causés par les tirs du Hezbollah sur Israël sont sans
commune mesure avec les destructions massives qu'ont connues les Libanais. Mais
ils ne sont pas insignifiants. Le directeur du fisc israélien, Jacky Matza, a
estimé à 8 000 le nombre de bâtiments ayant subi des dommages à l'issue des 3
790 tirs de missiles et de roquettes qui ont causé la mort de 42 civils. A
Kyriat Chmonah, 3 000 appartements et plusieurs centaines de véhicules ont été
endommagés. A Nahariya, 159 appartements ou commerces ont été déclarés "
inhabitables ".

Gestionnaire d'un bureau de poste, Shaul Feldman habite Necher, une
banlieue proche de Haïfa. Quand les premières salves sont tombées, il a envoyé
ses enfants chez une tante, au sud. Le 23 juillet à 11 heures, un missile Sagger
a frappé l'appartement du dessus, puis traversé le sien pour s'écraser dans
l'appartement en dessous. Aujourd'hui, il dénonce " le cynisme et l'indifférence
du gouvernement dans la prise en charge des civils ". " Même la fameuse
solidarité des Israéliens en a pris un coup, ajoute-t-il. A Tel-Aviv, après
l'afflux des premiers réfugiés, des hôtels ont augmenté leurs tarifs. "

La guerre finie, il a fallu d'" indignes négociations ", estime-t-il, pour
que le ministère des finances accepte que les habitants de Haïfa, " la ville qui
compte le plus grand nombre de victimes civiles ", mais où la vie a
partiellement continué durant la guerre, aient droit à la même aide que ceux des
lieux où la population a vécu dans les abris.

Au-delà des dégâts physiques, toute l'activité du Nord du pays a été
désorganisée cinq semaines durant : administrations, banques, entreprises,
commerces fonctionnaient au ralenti, ou pas du tout. Résident à Tivon, près de
Haïfa, le député Israël Hasson a passé toute la période à sillonner la région.
Aujourd'hui, il dénonce : " Le plus grave, c'est que la population s'est divisée
en deux. Ceux qui avaient les moyens de partir au sud, et les autres, les
pauvres, les handicapés, les vieux isolés, qu'on a laissés coincés là, sans
aide. "

Pour tous, en particulier pour les commerçants et petits entrepreneurs qui
ont été privés de revenus, les lendemains s'annoncent amers. Dans un premier
temps, le ministère des finances a annoncé qu'ils bénéficieraient de " prêts
bonifiés et garantis par l'Etat à hauteur de 75 % ". D'où la réaction furieuse
des intéressés, qui exigent d'être indemnisés, et non obligés d'emprunter, même
à des conditions avantageuses, pour faire face à leur déboires.

L'Etat a depuis annoncé la mise en place d'un fonds d'aide d'urgence, jugé
par beaucoup trop minimaliste. Actuellement, M. Feldman et sa famille habitent
chez des amis. Son appartement ne sera pas réhabilité avant six mois. Il craint
que, dans l'estimation des coûts, " les inspecteurs du ministère se comportent
en fonctionnaires des finances habituels ".

Aujourd'hui, Arkadi Gaydamak - un entrepreneur russo-franco-israélien
poursuivi à Paris pour participation dans un trafic d'armes illégal en direction
de l'Angola, et installé depuis à Tel-Aviv - est le nouveau " roi d'Israël ".
Sur ses fonds personnels, il a ouvert après le début des hostilités un " camp
d'accueil des réfugiés " les plus nécessiteux à Nitsanim, dans le sud du pays. "
Pendant ce temps, demande l'homme de la rue, que faisait notre gouvernement ?
Rien. " Ce dernier devrait bientôt annoncer la création d'un fonds de 4
milliards de shekels (735 millions d'euros) pour le développement de la Galilée,
dont 1,5 milliard serait recueilli dans les communautés juives à l'étranger.

Sylvain Cypel

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» Livres - "La poupée sanglante" / "La machine à assassiner" de Gaston Leroux
» [THEME] LASKARTHEME V2 "Black","Blue","Green" and "Transparent"
» "La fille qui voulait être Jane Austen" ("Enthusiasm") de Polly Shulman
» [BUG] Problème pour "Editer"/"Supprimer"
» ferrari daytona "pozzi" "carrefour"
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Les Israéliens fustigent l'" incurie " du gouverne :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Les Israéliens fustigent l'" incurie " du gouverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: