MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» MISSION DE SOLIDARITE INTERNATIONAL
Mar 20 Fév - 3:52 par maria0033

» Hello ...
Mar 20 Fév - 3:50 par maria0033

» Communauté
Mar 20 Fév - 3:48 par maria0033

» Salut tout le monde !
Mar 20 Fév - 3:45 par maria0033

» Bonjour a vous !
Mar 20 Fév - 3:43 par maria0033

» Salut tout le monde !
Mar 20 Fév - 3:42 par maria0033

» Type de forum
Mar 20 Fév - 3:39 par maria0033

» Page d'accueil
Mar 20 Fév - 3:38 par maria0033

» Demande de Partenariat : Communauté Francophone
Mar 20 Fév - 3:36 par maria0033

» PRESENTATION ET INVITATION
Mar 20 Fév - 3:35 par maria0033

» Règlement du forum:Avertissements préalables
Mar 20 Fév - 3:33 par maria0033

» Règles d'utilisation des forums
Mar 20 Fév - 3:30 par maria0033

» Règles de convivialités et usages
Mar 20 Fév - 3:26 par maria0033

» Africamaat à Gwada du 23 au 30 mai 2006
Jeu 14 Déc - 6:15 par maria0033

» Cybernégrothérapie, les fils et filles de Cham...
Jeu 14 Déc - 6:14 par maria0033

Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Faire de la diaspora la 6ème région du continent africain

Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

29072006
MessageFaire de la diaspora la 6ème région du continent africain

Faire de la diaspora la 6ème région du continent africain
Une proposition qui fait son chemin
http://grioo.com/info7309.html#
Presque unanimement rejetée par l'Afrique lorsqu'elle avait été émise par le Sénégal en 2000, l'idée de faire officiellement

de la diaspora africaine la sixième région du continent s'affirme de plus en plus et pourrait finir par s'imposer dans les faits

comme dans les esprits.

Cette conviction a été réaffirmée jeudi à Salvador de Bahia, au Brésil, par le ministre d'Etat, ministre sénégalais des

Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, au cours d'un entretien en marge des travaux de la deuxième Conférence

d'intellectuels d'Afrique et de la diaspora (CIAD II).

Prenant en marche le train de l'Union africaine (UA) alors en constitution, le régime arrivé au pouvoir au Sénégal en 2000

avait constaté que le mot "diaspora" était absent de l'Acte constitutif de l'organisation et avait suggéré de combler cette

lacune en en faisant la sixième région du continent.

"Ce qui est amusant, c'est que le jour où le Sénégal a présenté le projet d'amendement à l'Acte constitutif de l'UA pour que

la diaspora soit intégrée comme sixième région du continent, certains en avaient ri et d'autres avaient trouvé que c'était une

proposition bizarre", a rappelé M. Gadio.



Le Brésil où s'est déroulé la 2eme conférence des intellectuels de l'Afrique et de la diaspora
© lonely planet



Ils ne comprenaient pas que la diaspora puisse être considérée comme une sixième région, mais aujourd'hui ce sont ceux qui

s'étaient opposés de façon véhémente à cette idée qui font le tour des pays de la diaspora pour dire qu'ils ont proposé à

l'UA l'adoption de l'idée d'en faire la sixième région, ajoute-t-il sans vouloir citer de nom.

"Lorsqu'on m'a demandé ce que je pensais d'une telle attitude, j'ai répondu que le Sénégal ne se lancerait jamais dans une

guerre de paternité", dit-il, considérant que "c'est une très bonne chose que les pays en question aient rallié la cause de la

diaspora comme sixième région".

Notant que l'image écornée et tout à fait déséquilibrée que l'on présente de la réalité de l'Afrique contribue à la

démoralisation des peuples d'origine africaine, il estime que si la diaspora est intégrée comme sixième région, les pays du

continent ne pourront qu'y gagner.

En effet, il évoque cette diaspora qui a un immense potentiel économique comme au Brésil, un immense potentiel intellectuel et

scientifique comme aux Etats- Unis et dans les Caraïbes et qui, si les liaisons aériennes commerciales s'étendent entre les

deux entités, se sentira naturellement intégrée, créant notamment un important espace économique.




"Si les millions d'Africains qui vivent en Europe, en Australie et partout dans le monde acceptent de se considérer comme

membres du continent africain quelle que soit leur localisation géographique, apportent leur contribution, viennent donner

des cours dans nos universités et font des prestations dans nos hôpitaux, cela prendra de la cohérence que de parler de

sixième région et ce sera d'un apport extraordinaire pour notre continent", a ajouté M. Gadio.

En outre si cela se fait, le problème constitué par le démembrement qui a eu lieu, c'est-à-dire la mutilation qui a fait qu'une

partie de l'Afrique a été déportée, s'en trouvera du coup résolu au triple point de vue historique, psychologique et humain,

estime encore le ministre sénégalais.

"Donc aujourd'hui ce combat avance", a-t-il affirmé, confiant avoir entendu le président nigérian, Olusegun Obasanjo, alors

président en exercice de l'UA, dire devant l'intelligentsia africaine-américaine, réunie à New York, qu'il a été proposé à

l'organisation panafricaine de faire de la diaspora la sixième région africaine.

Estimant qu'il s'agit aujourd'hui d'une idée assez acceptée, qui peut même être considérée comme acquise, M. Gadio juge que

malgré les réticences du début des uns et des autres, avec ces CIAD qui se multiplient et deviennent une tradition, on

comprendra l'urgence d'aller vers les grands ensembles comme les Etats-Unis d'Afrique.


Au fait, se demande-t-il enfin, pourquoi l'Afrique ne serait-elle pas fière d'avoir des démembrements comme la Jamaïque,

Trinidad et Tobago et de fortes communautés nationales aux Etats-Unis, au Brésil et au Canada qui la soutiennent comme la

diaspora indienne en Grande-Bretagne ou à Maurice soutient et appuie l'Inde pour faire avancer la cause de ce pays ?

La suggestion du Sénégal visait à ajouter la diaspora aux cinq régions
naturelles du continent que sont l'Afrique du Nord, l'Afrique de l'Ouest, l'Afrique de l'Est, l'Afrique centrale et l'Afrique

australe.
Mais la résolution adoptée en fin de compte se contente d'inviter et
d'encourager "la pleine participation de la diaspora africaine à l'édification de l'Union africaine en tant que composante

importante" du continent.

Une chose à dire
EMA ( Vendredi 14 Juillet 2006 15h19 )

Je n'ai qu'une chose à dire ce n'est pas l'idée de Mr Cheikh Tidiane Gadio. Et en plus il l'a pervertie. C'est l'idée en tout cas

chez les francophones des intellectuels afro africain et afro-caraïbéen comme Tcheick Anta Diop et Aimé Césaire qui

avaient depuis bien longtemps pensé à cette prolongation de l'unité africaine au dela des mers. Qui était presque qu'un état

de fait pour eux au niveau culturel, historique, économique et politique. Mais je ne pense pas qu'ils voyaient cette diaspora

comme une région (terme par trop minimaliste, réducteur de la grandeur et du combat de la diaspora), mais comme une

civilisation africaine nouvelle, une civilisation afro. Une extension territoriale de l'Afrique qui dépasse largement le mot

région. Des afros américains tel Malcolm X avaient déjà porté cette demande au sein de l'OUA à l'époque; ce qui n'avait bien

sur pas enthousiasmé les dirigents de l'époque qui ont besoin de tout sauf d'une unité des peuples noirs. Et je dirais même qui

ont surtout besoin de division des peuples noirs!

Donc que tout cela finisse par une simple promesse écrite d'y songer et commence par des fous rires. Rien d'étonnant!!! Ils

sont juste obligés de faire face de plus en plus à l'unité effective, la communication effective des diasporas et des africains

qui se rendent de plus en plus compte de la nécessité d'une unité globale aussi bien spirituellement pour calmer nos ancêtres

des fonds des mers (Marcus Garvey), que culturellement, économiquement et politiquement. De notre connaissance de plus en

plus profonde de l'histoire et des grands résistants des Amériques à l'Afrique. De même que notre maitrise de plus en plus

forte de l'espace de communication!

Dans tous les cas, on attend rien de vous à part des faux semblants au grand maximum. Messieurs les dirigeants!

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [TUTO] Faire un cadre dégradé avec Photoshop
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Faire de la diaspora la 6ème région du continent africain :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Faire de la diaspora la 6ème région du continent africain

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: EDUCATION :: REVEIL ET CONSCIENTISATION-ENLIGHTMENT-
Sauter vers: