MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Interrogations sur la signification de la censure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Delugio
Membre confirmé
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 29/05/2005

11062006
MessageInterrogations sur la signification de la censure

Le blog que je tiens sur NouvelObs.com (ouvert le 30 novembre 2004, intitulé "Une vingtaine" : http://blogs.nouvelobs.com/Delugio/) est régulièrement censuré. J’y ai déjà tenté des analyses de ce phénomène et de ses raisons. Il se trouve que la censure porte essentiellement sur ce qui remet en cause des pratiques françaises actuelles aux… colonies — pratiques qui soulèveraient le scandale si elles avaient lieu en France.

Des deux dernières chroniques censurées, l’une signale qu’il y a enquête sur les événements de Bouaké qui avaient entraîné la destruction des moyens militaires ivoiriens suite à une décision unilatérale de la France (présentée à l’époque comme d’initiative présidentielle — depuis on a tenté dans les médias d’attribuer cela au Gal Poncet) — puis des tirs sur la foule ivoirienne par l’armée française. Les enquêtes ivoirienne et française s’orientent de plus en plus précisément vers les responsables du pouvoir français. Autant de faits qu’on peut savoir par les médias ivoiriens de même que par les médias français (comme l’AFP Afrique) dirigés sur l’Afrique — où il ne peuvent manifestement pas rester silencieux. Mais on n’en a quasiment aucun écho en métropole (à ce stade, on va le voir, il est de moins en moins anachronique de parler de colonies et de métropole — sans guillemets). Cf. http://vuesdumonde.forumactif.com/ftopic3536.Question-persistante-que-sest-il-passe-a-Bouake-le-61104.htm .

L’autre chronique censurée récemment signale que la tentative de la coopération française de déstabiliser les médias ivoiriens proches du pouvoir et les médias togolais de l’opposition a fait long feu en Afrique — où le continent fait de plus en plus bloc contre l’ex-puissance tutélaire. La chronique de mon blog rapportant les faits a été censurée, et fait nouveau, la chronique signalant les liens a été censurée aussi ! Cf. http://vuesdumonde.forumactif.com/ftopic3534.L-aide-francaise-aux-medias-africains.htm .

On ne peut que s’étonner de ce silence entretenu concernant l’œuvre française en Afrique en 2006 ! Et l’on ne peut que constater le parallèle avec la description qui se fait actuellement au plan historien et universitaire du dualisme qui prévalait aux temps officiellement coloniaux entre la République métropolitaine et ses excroissances impériales.

«Liberté égalité fraternité» de fait, ou au moins de principe, pour les Blancs en France et dans l’Empire, soumission et absence de citoyenneté pour les non-Européens de l’Empire. Liberté de la presse et droit qui l’accompagnait en métropole, total arbitraire ailleurs. Cf. le livre de Nicolas Bancel, Pascal Blanchard, Françoise Vergès, La république coloniale, coll. Pluriel Histoire, Hachette Littératures, Albin Michel, 2003. Ou le livre d’Alain Ruscio, Le credo de l’Homme blanc, éd. Complexe, 2002.

Le parallèle entre des pratiques avérées en ces temps, et celles qui persistent de fait de nos jours — ne serait-ce que dans le dualisme entre ce qui se fait en Afrique aujourd’hui sous l’égide de la France d’un côté et ce qui se dit en France et ce qui doit y être tu de l’autre (serait-ce des faits reconnus par des médias français internationaux comme l’AFP) — voilà qui est frappant, qui devrait interroger les citoyens français, d’autant plus que ce dualisme de traitement entre la métropole et l’Empire n’est pas sans expliquer la si évidente ouverture du corps électoral français à la «lepénisation des esprits».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unevingtaine.hautetfort.com/

 Sujets similaires

-
» Censure des livres populaires
» signification de...
» Censure.............1942
» Censure à tous les étages
» La signification des chansons
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Interrogations sur la signification de la censure :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Interrogations sur la signification de la censure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: