MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Yann Moix dénonce une censure à la cinémathèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

08062006
MessageYann Moix dénonce une censure à la cinémathèque

Yann Moix dénonce une censure à la cinémathèque


NOUVELOBS.COM | 07.06.06 | 18:35

L'écrivain Yann Moix dénonce un acte de censure de la cinémathèque
française, qui a déprogrammé un film de propagande du Hezbollah
libanais initialement prévu pour son cycle "résistance, terrorisme,
activisme, le cinéma de la violence révolutionnaire", organisé de
mai à juillet 2006.


Comment avez-vous appris la déprogrammation d'un film de propagande
du Hezbollah libanais dans le cycle "résistance, terrorisme,
activisme, le cinéma de la violence révolutionnaire" de la
cinémathèque française ?

- Je suis un inconditionnel de la cinémathèque. J'adore
leurs "cycles" et j'ai tous les programmes le jour de leur parution.
Ce cycle intitulé "résistance, terrorisme, activisme, le cinéma de
la violence révolutionnaire" m'intéressait tout particulièrement. En
mai, j'ai vu, par exemple, un film sur les Black Panthers de 1969 et
un autre sur le Weather underground, un mouvement armé d'étudiants
américains des années 1970.
A la sortie d'une séance, j'ai pris le programme des films à venir
et j'en ai repéré un, programmé le vendredi 30 juin. Le thème de
cette soirée, indiqué sur le programme, était "la guérilla de
l'autre côté".
Deux films étaient annoncés : l'un, très court, contenant
d'"insoutenables images" de l'exécution de l'américain Nick Berg,
assassiné en Irak, et un autre, un film de propagande du Hezbollah
libanais.
Quelques jours plus tard, je suis retourné à la cinémathèque. La
personne qui m'accompagnait a alors pris un programme et à la page
du 30 juin, nous avons retrouvé… un carré blanc! Plus de trace de la
soirée "la guérilla de l'autre côté" et aucune explication, rien.



Qu'avez vous fait lorsque vous vous êtes rendu compte de cette
déprogrammation "sauvage" ?

- Je suis immédiatement allé voir les personnes qui assuraient
l'accueil de la cinémathèque ce jour là pour avoir des explications.
Il m'ont confirmé le fait que les deux films avaient été "sucrés".
Cela m'a beaucoup choqué, la cinémathèque est un endroit où l'on
peut tout montrer, du film d'horreur au film porno. Cela est
d'autant plus possible que l'on peut faire précéder chaque
diffusion, d'une présentation orale et prendre ainsi le temps de
replacer le film dans son contexte.
Et puis, il est tout de même insensé de faire le tri entre les films
de propagande! Des films de propagande nazie ou fascistes ont déjà
été diffusés. Ils nous renseignent les uns, comme les autres, sur
l'humanité. Alors, au nom de quoi les spectateurs ne pourraient-ils
pas voir un film de propagande du Hezbollah ?



Mais vous, comment interprétez-vous cette déprogrammation ?

- C'est un acte de censure. Il est évident que ce film devait
violemment critiquer Israël. D'ailleurs, la cinémathèque a choisi de
se taire. Pourtant, en temps normal, de la perte de bobine, à un
problème de sous-titrages, on a toujours des informations sur les
raisons du report ou de la déprogrammation d'un film. Là, il est
évident que le sujet était trop périlleux.
Mais la programmation de ces films n'aurait pas servi les deux ou
trois fanatiques du hezbollah libanais présents sur le territoire!
Elle aurait, au contraire, été utile à tous ceux qui souhaitent en
savoir plus sur cette organisation. Surtout dans un cycle, qui
cadre, encadre, neutralise.


Propos recueillis par Laure Gnagbé
(Le mercredi 7 juin 2006)


Joint par téléphone, le directeur de la cinémathèque française Serge
Toubiana a affirmé avoir découvert la programmation des films de la
soirée "La guérilla de l'autre côté" en lisant le programme. "Opposé
à leur diffusion, j'ai dû prendre la décision a posteriori de les
annuler", a-t-il déclaré au Quotidien Permanent nouvelobs.com,
mercredi. Pour lui, cette programmation aurait pu apparaître
comme "une pure provocation dans le contexte actuel". Serge Toubiana
a précisé qu'il craignait également que leur diffusion entraîne "des
conflits dans le public".


Source :
http://permanent.nouvelobs.com/culture/20060607.OBS0827.html

_________________
Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour, dit le sage Haoussa
Ma devise:
se SURPASSER ,ne JAMAIS ABDIQUER,TOUJOURS RESTER HUMBLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» Exposition Metropolis à la cinémathèque française
» Tim Burton en dédicace à la cinémathèque
» CH - La Cinémathèque de Himgadril
» Cinéman
» Soirée western italien à la Cinémathèque jeudi 30 décembre 2010+RDV western maniac
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Yann Moix dénonce une censure à la cinémathèque :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Yann Moix dénonce une censure à la cinémathèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: