MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Opera romantique (19ème siècle)

Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

MessageSujet: Opera romantique (19ème siècle)   Jeu 4 Mai - 1:58

Opera romantique (19ème siècle)
Wagner
Richard Wagner, 1813-1883, Allemand. Né à Leipzig, il se passionne pour la littérature et le théâtre, et vient à la musique par la suite, en autodidacte. Il devient chef d'orchestre à Riga en 1837. Il y présente son opéra "Rienzi" en 1840. Puis il dirige ses oeuvres à Londres et Paris et rentre en Allemagne et devient maître de chapelle à la cour de Dresde. Il y reste 7 ans. Puis il publie un pamphlet politique "L'art et la Révolution" et défile contre le pouvoir de la Prusse. Poursuivi pour terrorisme, il s'enfuit à Weimar, chez Franz List, puis à Zurich. Il y fonde les bases d'un "art nouveau total", et compose ses plus grands opéras. Puis il voyage beaucoup et monte "Tannhauser" à Paris, qui soulève un scandale. Il a des difficultés financières, puis rencontre en 1864 Louis II de Bavière, un roi attardé. Son nouveau mécène lui paye tout ses caprices d'une vie mondaine, allant jusqu'à bâtir son opéra de Bayreuth. Wagner y a vécu jusqu'à sa mort, comptant autant d'admirateurs que d'ennemis.
Indispensable : La Walkyrie, le vaisseau fantôme, ouvertures et préludes, Tristan et Isolde.
Verdi
Giuseppe Verdi, 1813-1901, Italien. Issu d'un milieu très pauvre, il a toutes les peines du monde à accéder à des leçons de musiques et à un public mondain, ce qui lui donne une rancune profonde pour la bourgeoisie. A 15 ans, il compose ses premières oeuvres. Il devient en 1836 claveciniste dans l'orchestre de la Scala de Milan. Il y présente son premier opéra en 1839, "Oberto conte di San Bonifacio", qui remporte un succès relatif. Le deuxième est boudé par le public. Puis sa femme meurt, ainsi que ses 2 enfants. Il connaît une période de déprime, puis remporte un franc succès avec "Nabucodonosor", en 1842. Puis il rencontre Piave, un auteur, avec qui il écrira beaucoup de succès : "Macbeth" en 1847, le "Touvère", "Rigoletto", et la "Traviata", de 1851 à 1853. Puis il travaille aux théories d'un nouvel opéra, change de style, et compose Aïda en 1871. Réfugié dans sa propriété de Sant'Agata, où il compose ses derniers chefs d'oeuvre, également basés sur Schakespeare : "Otello" en 1887 et "Falstaff" en 1893. Toute son oeuvre est vite prébiscitée par le public italien, et est parsemé de messages politiques sociaux.
Indispensable : Requiem, Aïda, Don Carlo, la Traviata, le Trouvère, Otello, oeuvres et préludes.


Puccini
Giacomo Puccini, 1858-1924, Italien. Issu d'une lignée de musiciens, Puccini s'oriente vers l'opéra, après avoir découvert Aïda. Il intègre le Conservatoire de Milan, et écrit "Villi", son premier opéra, en 1884. L'éditeur de musique Ricordi le remarque et le prend sous son aile. Il connaît alors une vie de bohème et des aventures sentimentales nombreuses, notamment avec des femmes mariées. En 1893, il remporte un vif succès avec "Manon Lescaut", puis avec "La Bohème" en 1896 et "Tosca" en 1900. Mais sa vie sentimentale est toujours aussi dissolue, et frisent souvent le drame. Il s'installe à New-York, où il écrit "la fille du Far-West" et un opéra inachevé "Turando". Atteint d'un cancer à la gorge, il rentre d'urgence à Bruxelles pour être opéré, et meurt.
Indispensable : la Bohème, madame Butterfly, Tosca, Turandot.




Gounod
Charles Gounod, 1818-1893, Français. Fils d'un père peintre et d'une mère pianiste. Il étudie au Conservatoire de Paris et part à la Villa Médicis, dirigé par Ingres à Rome, où il obtient le premier prix de fin d'année, en 1839. Il est très intéressé par le foisonnement chez Mozart et le mysticisme chez List. Puis il va à Vienne, sur les traces des compositeurs autrichiens, puis à Leipzig, où il rencontre Mendelssohn. Il envisage d'entrer dans les ordres, mais rencontre la chanteuse Pauline Viardot. Elle réussit à l'arracher à ses crises mystiques et il compose pour elle son premier opéra, "Sapho", en 1851. Il se consacre alors à l'opéra, et compose son chef d'oeuvre, "Faust", en 1859, et "Mireille", en 1864. Puis il divorce et part à la guerre contre l'Allemagne en 1870. Puis il s'installe à Londres et sombre dans la misère. Il rentre à Paris et compose 2 oratorios, et meurt en 1893.
Indispensable : Faust, Messe de Sainte Cécile.

http://dilbert.free.fr/art_musique/opera-romantique.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/
 
Opera romantique (19ème siècle)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Crash Opera 9.7 rev. 35541 suite a fixOperaFlash
» probleme user agent sfr et opera 10 sur pyrana VH5
» [TUTO] gagner de la memoire: deplacer le cache opera!
» [SOFT] Opera 9.7 FR build 35541 du Léo
» [SOFT] Opera Mobile 10 Beta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: DETENTE/EASING OFF :: MUSIQUE/MUSIC-
Sauter vers: