MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Opera classique (18ème siècle)

Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

MessageSujet: Opera classique (18ème siècle)   Jeu 4 Mai - 1:57

Opera classique (18ème siècle)


Mozart
Wolfgang Amadeus Mozart, 1756-1791, Autrichien. Né à Salsbourg d'un père compositeur, i joue du piano dès 3 ans ! A 6 ans, il accompagne son père en tournée à travers toute l'Europe, avec sa soeur Nannerl. Il devient partout le virtuose que tout le monde admire. A 14 ans, il publie un opéra, "Minthridate, Re di Ponto", qui triomphe à Milan. Des commandes affluent des cours d'Europe, et à 17 ans, il a déjà composé 200 oeuvres. Il quitte Salzbourg, où il s'ennuie, pour rejoindre la cour de l'empereur à Vienne, où il présente "L'enlèvement au Sérail ", fable païenne qui emporte un vif succès. Puis il rejoint la franc-maçonnerie en 1784. "Les noces de Figaro", en 1786, sont boudées par le public, qui n'apprécie pas son style de vie, et Mozart rencontre des difficultés financières. Il compose beaucoup, devient professeur, écrit le "Requiem" et meurt pauvre et épuisé le 5 décembre 1791.
Indispensable : Airs sacrés (Barbara Hndricks), concerto pour flûte et harpe, concertos pour piano Nos 9 20 21 23 et 27 (réunis en un disque), Cosi fan tutte, concertos pour violon 1 à 7, Don Giovanni, grande messe en ut mineur, La flûte Enchantée, les noces de Figaro, Messe du couronnement et vèpres, musique maçonnique, quatuors 14 à 23, symphonies 21 à 25, symphonies 35 à 41, requiem.


Beethoven
Ludwig van Beethoven, 1770-1827, Allemand. Né à Bonn d'un père musicien et très autoritaire, il est forcé à apprendre et jouer de la musique. Il devient organiste dans sa ville natale, puis rejoint Vienne et prend des cours auprès de Haydn. Il devient vite un virtuose du piano, puis s'installe à Vienne en 1796 et fait des tournées en Europe. En 1798, il devient sourd. Amoureux d'un amour impossible avec son neveu Carl, il devient dépressif et paranoïaque. Il se réfugiait dans ses compositions, qu'il n'entendait pas, pour trouver le réconfort sentimental qu'il ne trouvait pas ailleurs. Il compose son seul opéra, "Fidélio". Atteint d'une pneumonie en 1825, il meurt 2 ans plus tard.
Indispensable : les derniers quatuors, Missa Solemnis, concertos pour piano 4 et 5, triple concertosonates 8 14 21 et 23 (réunis sur un seul disque), sonates pour violon 5 et 9 par Yehudi Menuhin, symphonie No 3 "héroïque", symphonies 5 et 7, symphonie 6 "pastorale" 8 et 9.

http://dilbert.free.fr/art_musique/opera-classique.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/
 
Opera classique (18ème siècle)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guerrier Moghol 17-18ème siècle 75mm - Terminé
» [AIDE] Soucis avec le navigateur Opera Mobile classic
» Pirates anglais, 18ème siècle, partie 2 au 1/72.
» les Cie de danses baroques
» Cartouche, bandit au grand coeur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: DETENTE/EASING OFF :: MUSIQUE/MUSIC-
Sauter vers: