MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 LE CRAN VEUT FOLKLORISER LE 10 MAI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

02052006
MessageLE CRAN VEUT FOLKLORISER LE 10 MAI

LE CRAN VEUT FOLKLORISER LE 10 MAI : LES VRAIES ASSOCIATIONS MILITANTES NOIRES OPPOSENT UN FRONT DU REFUS

Un 10 mai festif ? Ce jour de commémoration arraché au prix de 10 ans d’efforts associatifs, de lutte et de bagarre parlementaires, de négociation et de va-et-vient politiques serait-il réductible à une Pride, une fête de l’hilarité ? C’est ce qui ressort des informations que les associations et militants de la cause noire ont pu obtenir de sources fiables. Et qui est derrière cette infamie sans nom ? Le Cran, l’auto-désigné Conseil représentatif des associations noires de France, constitué d’anonymes et d’inconnus de tous ceux qui depuis 20 ans poussent à la reconnaissance de la cause des Mélanodermes en France.

Ce Cran qui fait écran, constitué dans la pure tradition corrupto-électorale françafricaine, et qui s’attribue des projets culturels qui existaient avant que certains de ses membres n’apprennent en lisant les journaux qu’ils étaient affreusement noirs, discriminés et que cela pouvait finalement servir comme une chaussure ou un diplôme pour travailler, s’apprête à égayer la place de la Bastille par une commémoration festive. Un concert dont l’artiste phare invité serait … Patrick Bruel selon les informations autorisées.

Interrogés par Afrikara.com, les responsables associatifs les plus représentatifs de la lutte contre les discriminations et les différentes formes de négrophobies, le Coffad et le MNH se sont indignées de cette dérive, de cette insulte à la mémoire de nos ancêtres déportés, esclavisés, et enfin raillés par leurs descendants s’offrant en spectacle pour toute forme de travail de mémoire…

«Un coup de cran d’arrêt à la mémoire de nos ancêtres et de nos revendications»

Mme Joby Valente présidente du MNH et vice présidente du Coffad, ancienne membre fondatrice du Capdiv, ancêtre du Cran qu’elle avait quitté de facto, s’est opposée avec véhémence à «une fête de la musique bis», envisageant cette initiative du cran comme «un coup de cran d’arrêt à la mémoire de nos ancêtres et de nos revendications».

Constatant et déplorant que le Cran -appelé krank [malade en allemand] par des esprits pinailleurs- tente de «rendre ce qui est inacceptable acceptable par le rire», la militante anti-raciste a affirmé que «l’importante somme allouée au Cran pour le 10 mai pourrait être répartie entre associations ayant des projets intéressants et sérieux». En fait de somme, des fuites parlent d’un pactole allant de 300 000 euros jusqu’à son double.

Le président du Coffad, M. Fassassi, vétéran des procès anti-racistes et des mobilisations de tous les Afrodescendants, s’est déclaré sur la même longueur d’onde que Mme Joby Valente. Il a martelé «qu’en aucun cas le 10 mai ne pouvait être une manifestation festive », mais «une journée de mémoire, de souvenir, de recueillement, dans un esprit de solidarité, de réflexion et d’action». Se voulant plus précis, M. Assani Fassassi a révélé avoir signifié personnellement son désaccord sur le projet d’une manifestation festive au président consort du Cran qui l’a appelé à cet effet, M. Lozes, puis au secrétaire générale de cette association M. Pambou.

Le Coffad a sa propre proposition de programme pour le 10 mai, l’association a réservé depuis plusieurs mois la Place de la Nation et la Bourse du travail pour les rencontres et échanges constructifs entre acteurs de la mémoire négrière et grand public.

L’indignation monte et se trouve bientôt à son paroxysme, l’animateur radio-télé emblématique de la cause noire en France, Claudy Siar a pris position dans le sens d’une commémoration digne, d’autres associations font entendre leur désaccord total.

Parmi elles, l’agence de veille le Collectif Alerte2Neg qui a fait un exposé des motifs sans concession contre le Cran écran, cran d’arrêt, cran sans cran.

« Nous pensons en particulier à ce projet ubuesque dans lequel le CRAN, le 10 Mai prochain, avec le soutien scandaleux des pouvoirs publics, de personnalités du show-biz et d’associations dites antiracistes, entend profiter de l’abolition de l’esclavage, sur un ton festif, pour aussi bien célébrer la fraternité et les victoires des abolitionnistes que la libération des Noirs, sur fond de musique techno parade, chars arc-en ciel, ambiance « touche pas à mon pote » et cotillons . Rien que ça ! »

Interpellant directement les noceurs du 10 mai, le Collectif prévient « Nous ne pouvons admettre que, à travers votre grotesque « commémoration » de la Bastille, vous vous permettiez d’aborder notre Histoire sous un angle folklorique et vulgaire, et ce en ayant recours à d’illustres anonymes regroupés dans un groupuscule ne disposant d’aucune assise populaire, ce qui démo ntre tout le dédain que vous inspire cet hommage aux victimes d’un Crime contre l’Humanité unique dans les annales de l’Histoire. ».[Cf Lettre ouverte au Cran et aux profanateurs associés de la mémoire des victimes de la traite négrière transatlantique]

L’imitation est la première forme d’intelligence dit-on. Il est donc a priori évident et visible que les manifestations des communautés ayant eu une histoire traumatique comparable à celle des Noirs se gardent bien d’en faire des commémorations paillettes : Juifs, Arméniens notamment. Etait-ce si difficile que cela d’observer ?

En tout état de cause le parti d’une commémoration festive rencontre un front de refus catégorique de la part des principales associations de défense des droits des Noirs et de la part des militants reconnus. Ces acteurs alternatifs devraient rapidement ficeler un programme en phase avec une optique de commémoration dans la dignité, le respect des ancêtres, des douleurs accumulées et crimes, et des moyens de faire retrouver l’espoir.

Afrikara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» [AIDE] Application SFR TV ne veut plus se mettre en grand écran
» Icone répondeur qui ne veut pas s'enlever
» [Résolu]Comment gerrer l'orientation de l'écran Portrait/Paysage quand on veut ?
» [resolu] mon fond d'ecran ne veut plus se changer
» Le cinoche, ok... Mais quid du petit écran?
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

LE CRAN VEUT FOLKLORISER LE 10 MAI :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

LE CRAN VEUT FOLKLORISER LE 10 MAI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: HISTOIRE-HISTORY :: TRAITE NEGRIERE-
Sauter vers: