MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Les deux visages du Hamas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

18042006
MessageLes deux visages du Hamas

Les deux visages du Hamas

Gruda, Agnès

Kalkiliya - Le Hamas, mouvement intégriste affilié aux Frères musulmans égyptiens, vient de former son premier gouvernement. Faut-il en avoir peur?

Il y a quelques semaines, Hashem El Masri, maire de Kalkiliya, se baladait dans cette petite ville du nord de la Cisjordanie quand il a aperçu un trottoir jonché de détritus.

De retour à l'hôtel de ville, il a brandi sa chaussure au nez du responsable de l'entretien municipal. " Je veux pouvoir marcher sur les trottoirs sans souliers et garder mes chaussettes propres ", a-t-il exigé.

Cette anecdote à faire frémir les cols bleus de Montréal a causé une commotion à l'hôtel de ville de Kalkiliya, peu habitué à un tel contrôle administratif. Mais Hashem El Masri n'en démord pas: il a bel et bien l'intention de mettre de l'ordre dans sa ville.

À vrai dire, Hashem El Masri a été élu au poste de maire adjoint aux municipales de mai 2005. Mais le candidat à la mairie avait fait campagne de la prison israélienne où il reste incarcéré. En son absence, son adjoint a donc pris les commandes de la ville.

Veston sombre, cravate à rayures dorées, Hashem El Masri est un homme qui soigne son apparence. C'est aussi un membre actif du Hamas- le mouvement radical qui a envoyé des dizaines de kamikazes se faire exploser parmi les civils israéliens.

Après avoir boycotté les législatives palestiniennes en 1996, le Hamas a accepté de jouer le jeu démocratique dès les premières élections locales palestiniennes, en décembre 2004. Sa popularité s'est confirmée de scrutin en scrutin, jusqu'à son triomphe aux législatives de janvier.

À quoi peut-on s'attendre de la part d'un parti qui ne jure que par la charia, refuse de reconnaître Israël et de désarmer ses groupes militaires?

À Kalkiliya, les 15 conseillers municipaux ont tous été élus sous la bannière du Hamas. Le nouveau maire avait donc les coudées franches pour administrer la ville à sa manière. Le bilan, 10 mois plus tard: une gestion plus moderne... et des politiques plus conservatrices.

" À notre arrivée, nous avons découvert que la ville fonctionnait n'importe comment. Nous avons tout restructuré, nous avons précisé les tâches de tous nos employés ", énumère le nouveau maire.

Les passants croisés au centre-ville de Kalkiliya, entre les étals de menthe et d'amandes fraîches, ne perçoivent pas encore les bienfaits de cette réforme bureaucratique. Mais un récent rapport de l'International Crisis Group constate que les villes administrées par le Hamas sont plus propres et moins corrompues qu'elles ne l'étaient sous le règne du Fatah- le parti de Yasser Arafat.

Coupez la musique

En revanche, les électeurs de Kalkiliya ont rapidement vu de quel bois se chauffait la nouvelle mairie côté moeurs. La ville a peu de distractions à offrir à ses 42 000 habitants. Un zoo où quelques lions s'entassent dans des cages trop petites. Et un stade gazonné, le seul de toute la Cisjordanie. C'est là que devait avoir lieu l'été dernier un concert populaire alternant artistes locaux et bands européens.

Dès son arrivée au pouvoir, le nouveau conseil a interdit l'événement. Pourquoi? Parce que l'assistance serait mixte. Hommes et femmes ensemble.

" Kalkiliya est une ville très conservatrice ", explique le conseiller municipal Moayed Shrein qui avait vu le même spectacle à Ramallah et avait été offusqué de voir des femmes " à moitié nues " se déhancher sur scène.

" Nous n'avons rien contre l'art, tient-il à préciser. Mais nous encourageons l'art avec un but, les chants nationaux, l'éveil de la conscience des masses. Pas l'art où l'on mélange les deux sexes. "

Étonnamment, son message est reçu positivement par de nombreux jeunes de Kalkiliya. Dans cette ville, toutes les femmes ont le visage encerclé par un hidjab qui ne laisse pas s'échapper le moindre cheveu. Elles portent des manteaux sombres qui descendent jusqu'aux chevilles.

" Je suis content que la ville ait interdit le festival, il était contraire à nos traditions ", lance un jeune homme au chandail vert fluo, qui estime que les pique-nique en famille constituent un meilleur divertissement qu'un concert en plein air. " Je dis oui aux festivals, mais pas quand ils sont mixtes ", opine une jeune femme. Une apparente unanimité règne parmi les jeunes qui envahissent la ville à l'heure de la sortie des classes. Mais il y a des brèches dans ce consensus.

Une bataille perdue?

Khaled Jeber, du Forum culturel de Kalkiliya, a publiquement soutenu le projet de festival. " La ville m'a puni en m'interdisant par la suite d'organiser un débat public dans un immeuble municipal ", affirme-t-il. Plus que ça: Khaled Jeber organise des camps d'été pour les jeunes. Et l'administration municipale a fait beaucoup de pressions pour le forcer à y séparer les filles des garçons. Khaled Jeber est inquiet. " Bientôt, ils vont bannir toute activité mixte à Kalkiliya. "

Nedal Hamayen est un fonctionnaire municipal membre du Front populaire de libération de la Palestine. Lui aussi trouve que l'interdiction du festival était une mauvaise décision.

Nedal Hamayen imagine que la démocratie fera son oeuvre et qu'après quatre ans de Hamas, les habitants de Kalkiliya chasseront ce parti de l'hôtel de ville. Déjà, Kalkiliya est la seule région urbaine à n'avoir élu aucun député du Hamas aux législatives de janvier.

Est-ce parce qu'elle a déjà trop goûté à la médecine islamiste? Certains le croient. D'autres facteurs expliquent peut-être cette apparente désaffection. Un groupe encore plus radical que le Hamas, le Mouvement de libération islamique, qui juge que les élections sont contraires aux préceptes de l'islam, a fait une campagne féroce dans les mosquées pour inciter les gens à ne pas voter aux législatives de janvier.

Et puis, la gestion du Hamas lui a peut-être aliéné des électeurs. La nouvelle administration a colmaté des fuites budgétaires, collecté les taxes pour les services municipaux, haussé les tarifs d'électricité.


Encadré(s) :

Le Hamas sous pression
AFP

Le mouvement radical Hamas, qui s'apprête à gouverner les territoires occupés, était soumis hier à des pressions croissantes pour assouplir ses positions. Un sondage publié au lendemain de la présentation du gouvernement Hamas au président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas indique que pas moins de 75% des Palestiniens estiment que le mouvement islamiste devrait engager des négociations de paix avec Israël. Le Hamas prône la lutte armée et refuse toute négociation avec Israël. L'Occident menace d'interrompre l'aide aux Palestiniens si le Hamas ne reconnaît pas Israël et les accords israélo-palestiniens passés et renonce à la violence. Israël, de son côté, a persisté dans son refus d'avoir un contact avec un gouvernement dirigé par le Hamas, qu'il considère comme un groupe terroriste.

Illustration(s) :

Les femmes voilées sont de plus en plus présentes dans les rues de la ville cisjordanienne de Kalkiliya, dirigée depuis mai dernier par des représentants du Hamas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» Les Deux Visages du Dr Jeckill(1958)
» Scalado PhotoFusion
» Série "Arsène Lupin"
» [3x16] Les deux visages
» Au secours ID d' une monnaie à deux visages
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Les deux visages du Hamas :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Les deux visages du Hamas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: