MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 Illusionnisme et opportunisme du gouvernement français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

31032006
MessageIllusionnisme et opportunisme du gouvernement français

Illusionnisme et opportunisme du gouvernement français

Révoltes contre l’emploi au rabais


Vous appréciez notre site :
aidez-nous à en maintenir la gratuité.
Soutenez-nous, abonnez-vous.


Le contrat première embauche (CPE) n’est pas une foucade du premier ministre Dominique de Villepin et de son gouvernement. Avec, en apparence, les jeunes pour seule cible, il s’inscrit dans la droite ligne de la « stratégie de Lisbonne » de l’Union européenne, entérinée en mars 2000 par le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement et récemment réactivée. Les protestations populaires en France menacent cette architecture.



Frédéric Lebaron
Professeur à l’université d’Amiens. Coauteur du Décembre des intellectuels français, Liber - Raisons d’agir, Paris, 1998.


Gérard Mauger
Sociologue, directeur de recherches au CNRS, membres de l’association Raisons d’agir.






Si l’on considère l’éducation populaire, en général, et la formation politique accélérée des jeunes générations, en particulier, le contrat première embauche (CPE) du gouvernement Villepin-Sarkozy a le mérite d’être un véritable cas d’école.

La nouvelle rhétorique réactionnaire, loin de se présenter en France comme une figure inversée de la rhétorique progressiste, reprend à son compte le lexique de l’adversaire (1). Les prophètes du néolibéralisme, leurs exécutants politiques et leurs thuriféraires médiatiques veulent apparaître comme des « modernisateurs », courageux novateurs décidés à surmonter les « pesanteurs », les « blocages », les « immobilismes », les « tabous » de la société française ; comme des « réformateurs », adversaires indomptables de tout « conservatisme » ; comme de fervents partisans de l’« égalité des chances » déterminés à lutter contre les « privilèges des nantis » (à commencer par ceux des fonctionnaires et, par extension, de tous ceux qui ont l’aubaine de « bénéficier » d’un emploi stable) ; comme des « réalistes », capables de se confronter pragmatiquement au monde tel qu’il est (2) et aux chimères des défenseurs attardés d’un passé dépassé ; comme des adversaires résolus du chômage (n’ont-ils pas « tout essayé » ?), défenseurs des « exclus » (les « out »), contre les corporatismes frileux et les égoïsmes hexagonaux (les « in » qui bénéficient d’un « emploi à vie ») ; comme des internationalistes, « ouverts », adversaires inflexibles des « fermetures », des « protections » et des « replis souverainistes », etc.

Interrogé sur LCI, le président de la Banque centrale européenne (BCE), M. Jean-Claude Trichet, plaide ainsi pour « plus de souplesse » sur le marché du travail pour lutter contre le « chômage de masse » (3). Si « la BCE ne se substitue pas aux gouvernements, aux Parlements des douze pays membres de la zone euro, aux partenaires sociaux, explique-t-il, nous les encourageons à aller vers plus de souplesse. (...) Les économies (...)

Retrouvez la version intégrale de cet article dans Le Monde diplomatique actuellement en kiosque.


Frédéric Lebaron et Gérard Mauger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» "Je Suis Allé Dans le Donbass & J'Accuse Le Gouvernement Français ..."
» Jacques Bouveresse, philosophe français, refuse publiquement la légion d'honneur
» WERRASON ALELI NAMONOKO YA MBOKA ! LE GOUVERNEMENT DOIT NEGOCIER AVEC LES COMBATTANTS POUR SAUVER LA MUSIQUE ET LA CULTURE CONGOLAISE
» Doublage des films : québécois vs français
» les voix française des personnages
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Illusionnisme et opportunisme du gouvernement français :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Illusionnisme et opportunisme du gouvernement français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: SOCIETE-SOCIETY :: DEBATS ET OPINIONS/DISCUSSIONS AND VIEWS-
Sauter vers: