MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 (C.M.D.P.): PLAINTE POUR LA REPARATION (suite3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

04062005
Message(C.M.D.P.): PLAINTE POUR LA REPARATION (suite3)

COLLECTIF DE REALISATION DE L’ENCYCLOPEDIE ET DU MEMORANDUM
CONSEIL MONDIAL DE LA DIASPORA PANAFRICAINE
85, Bd Saint – Michel – 75005 Paris - tel/fax : 01.43.25.80.50.
site Internet : « Mémoire d’Afrique » http://africa.smol.org



**COLLECTIF DE REALISATON DE L’ENCYCLOPEDIE ET DU MEMORANDUM**


AIDE MEMOIRE DE LA PARTIE CIVILE
AU PROCES INTERNATIONAL DE CHRISTOPHE COLOMB contre la traite négrière et la responsabilité de l’Occident, du Vatican et du Moyen Orient arabe esclavagistes à la marge de la Célébration par l’Occident de 1492, date soi-disant de la découverte de l’Amérique par C. Colomb.
Procès organisé par le Cercle Frantz FANON, les 10, 11 et 12 décembre 1993,
à Fort-de-France (Martinique)

1. Pourquoi le besoin d’un procès de Christophe Colomb, aujourd’hui, cinq siècles après ?

- Christophe COLOMB est le symbole par lequel les peuples noirs, indiens et juifs accusent l’Europe, le Moyen Orient arabe et les Etats Unis d’Amérique du Nord de crimes, de génocides contre l’Humanité pour l’esclavage, la traite négrière, l’extermination et le massacre collectif d’êtres humains.

- Christophe COLOMB étant ainsi considéré – d’une part comme le pionnier de la piraterie du monde esclavagiste, - d’autre part comme l’inspirateur de constructions navales et de tout autre moyen de transport maritime approprié au trafic et commerce d’êtres humains, que sont les négriers. C’est en effet, à l’aide des négriers que furent transportés pendant de longs siècles les esclaves transformés en produits de vente ou de transactions entre européens, arabes et les ségrégationnistes nord – américains.

- Disons d’entrée, que le procès de Christophe COLOMB criminel, cinq siècles après, ne peut être qu’un procès contre l’oubli de l’Histoire, un procès pour une nouvelle pédagogie de l’Histoire Universelle, un procès de réhabilitation des peuples juifs, des indiens et africains victimes et marginalisés. En dernière analyse, réaffirmons que c’est un procès contre les commanditaires ou les continuateurs des actes criminels de Christophe COLOMB. En effet, l’histoire révèle que les inspirateurs, les bénéficiaires, les continuateurs répondant des actes de Christophe COLOMB sont les nations européennes, arabes moyen- orientales qui se sont livrées à la colonisation, à la domination de peuples entiers transformés en champs d’exploitation et de pillage pour leur propre enrichissement.

- Un procès, enfin, pour que réparation soit faite et qu’un Nouvel Ordre Mondial, fondé sur la liberté, la justice et la paix, s’instaure parmi tous les êtres humains réconciliés. En définitive, un procès de réconciliation et de renaissance universelle.

- C’est pourquoi, aujourd’hui, cinq siècles après, nous sommes davantage fondés à dire que Christophe COLOMB a été, sinon est devenu, l’envoyé spécial de ses commanditaires européens, arabes moyen- orientaux et ségrégationnistes nord – américains.

- Il n’y a pas évidemment pas de preuve plus crédible d’imputation des responsabilités que celle qui consiste, aujourd’hui, à commémorer par les nations esclavagistes et coloniales les exploits criminels de Christophe COLOMB, inaugurant çà et là des expositions presque universelles ou internationales, parce que sous l’égide de l’UNESCO pour certaines (les anneaux de la mémoire à Nantes et autres mascarades). Ainsi, comme on le constate, les « exploits » de Christophe COLOMB sont l’occasion de grandes réjouissances commémoratives pour les nations bénéficiaires des richesses pillées accumulées. La conscience de l’Humanité est fondée à s’interroger sur les conséquences atrocement douloureuses de cet événement. Conséquences gravissimes qui ne peuvent être imputables autrement qu’aux bénéficiaires de l’acte générateur.

2. Quels sont les actes ?

- la découverte du Nouveau Monde,
- le commerce des êtres humains (1),
- le massacre collectif de ces mêmes êtres humains (1),
- la ségrégation raciale,
- le racisme,
- l’apartheid,
- la colonisation,
- la néo –colonisation,
- la domination politique,
- la domination économique,
- la domination culturelle,
- la domination spirituelle et religieuse par évangélisation forcée,
- l’occupation militaire.

3. Quels sont les auteurs de ces actes criminels ?
- Christophe COLOMB l’explorateur, le navigateur, le transporteur d’esclaves,
- Les nations européennes, arabes moyen –orientales, les Etats Unies d’Amérique du Nord,
- L’église romaine, d’où le pardon du Pape.

4. Quelles sont les victimes ?
- Le monde noir, les Africains, les Juifs, les Indiens,
- La conscience humaine universelle blessée et indignée,
- L’enseignement de l’Histoire Universelle volontairement déformée, falsifiée, par les nations esclavagistes.

1) « Dès son second voyage, Christophe COLOMB amène une cargaison d’esclaves sur le continent américain… Redoutée, redoutable, la traversée de l’Atlantique sur le navire mérite sa réputation … Les chiffres parlent d’eux-mêmes : sur douze à quinze millions de Noirs « traversés » pendant la traite, de un et demie millions sont morts en cours de route… Plusieurs mois de voyage dans des conditions de surpopulation et d’hygiène épouvantables… » Extrait tiré de l’ouvrage : Esclaves et négriers de Jean MEYER. Editions La Découverte. 1993.




5. Que doit faire l’Humanité devant cette ignominie générale ?

- Réécrire l’Histoire de l’Humanité, celle des cinq continents pour « dédamniser » et démarginaliser les peuples victimes : Juifs, Noirs, Indiens, Aborigènes d’Australie etc.
- Réorganiser un Ordre Mondial plus juste et équilibré :

- refondre les Institutions de l’ONU pour une représentativité plus réelle des grandes régions du monde notamment :

- refonte du Conseil de Sécurité devant fonctionner sur la base de cinq membres dont un par continent, démarginalisant ainsi l’Afrique et l’Australie actuellement absentes de la structure de cet organe,

- création d’une Commission Internationale sous l’égide des Nations Unies pour une réécriture de l’histoire générale de l’Humanité,

- création d’une Commission Internationale d’Indemnisation et de Réparation aux victimes des crimes et des génocides contre l’Humanité ainsi perpétrés par Christophe COLOMB et perpétués par ses commanditaires et continuateurs,

- reconnaissance par les Nations Unies de l’esclavage, de la colonisation, du néocolonialisme, du racisme, de la ségrégation raciale, de l’Apartheid, de l’antisémitisme comme crimes contre l’Humanité complétant ainsi le procès de NUREMBERG, condamnant le nazisme,

- demande, sous l’égide des Nations Unies, par toutes les nations colonisatrices et autres acteurs des faits de l’esclavage et du racisme, du pardon aux nations victimes pour les avoir colonisées, exploitées et humiliées,

- enregistrement à titre d’exemple dans les Archives des Nations Unies et insertion dans les manuels d’enseignement de l’Histoire Universelle du pardon du Pape Jean Paul II, au nom de l’église romaine et au nom de l’Humanité à l’adresse des peuples victimes de l’ignominie de l’esclavage,

- restitution, sous l’égide des Nations Unies des objets d’art volés aux peuples spoliés pour la reconstruction de leur patrimoine culturel national,

- décolonisation du paysage culturel et spirituel des peuples victimes.
Ainsi, sera conjuré à jamais le quadruple défi de l’esclavage, de la traite d’êtres humains, de la colonisation et du néocolonialisme.

Professeur Kapet de BANA

COLLECTIF DE REALISATION DE L’ENCYCLOPEDIE ET DU MEMORANDUM
Professeur Kapet de BANA : 85, BD Saint-Michel – 75005 PARIS –
Tél/Fax : (+33) 143.258.050.
Site Internet : http://africa.smol.org



COLLECTIF DE REALISATION DE L’ENCYCLOPEDIE ET DU MEMORANDUM
CONSEIL MONDIAL DE LA DIASPORA PANAFRICAINE
85, BD Saint-Michel – 75005 PARIS – Tél/Fax : (+33) 143.258.050.
Site Internet : http://africa.smol.org mail : africa@smol.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» porter plainte pour escroquerie
» Baby Einstien : Suite à plainte pour tromperie, Disney propose le remboursement
» Plainte pour discrimination contre Disneyland Paris
» recherche moteur pour un som 35
» Un client porte plainte contre un vigile de Disneyland
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

(C.M.D.P.): PLAINTE POUR LA REPARATION (suite3) :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

(C.M.D.P.): PLAINTE POUR LA REPARATION (suite3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: HISTOIRE-HISTORY :: TRAITE NEGRIERE-
Sauter vers: