MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» MISSION DE SOLIDARITE INTERNATIONAL
Mar 20 Fév - 3:52 par maria0033

» Hello ...
Mar 20 Fév - 3:50 par maria0033

» Communauté
Mar 20 Fév - 3:48 par maria0033

» Salut tout le monde !
Mar 20 Fév - 3:45 par maria0033

» Bonjour a vous !
Mar 20 Fév - 3:43 par maria0033

» Salut tout le monde !
Mar 20 Fév - 3:42 par maria0033

» Type de forum
Mar 20 Fév - 3:39 par maria0033

» Page d'accueil
Mar 20 Fév - 3:38 par maria0033

» Demande de Partenariat : Communauté Francophone
Mar 20 Fév - 3:36 par maria0033

» PRESENTATION ET INVITATION
Mar 20 Fév - 3:35 par maria0033

» Règlement du forum:Avertissements préalables
Mar 20 Fév - 3:33 par maria0033

» Règles d'utilisation des forums
Mar 20 Fév - 3:30 par maria0033

» Règles de convivialités et usages
Mar 20 Fév - 3:26 par maria0033

» Africamaat à Gwada du 23 au 30 mai 2006
Jeu 14 Déc - 6:15 par maria0033

» Cybernégrothérapie, les fils et filles de Cham...
Jeu 14 Déc - 6:14 par maria0033

Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 les dérives eugénistes par Aziz Salmone Fall 6

Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

21032006
Messageles dérives eugénistes par Aziz Salmone Fall 6

«- L'être humain a moins de bagage génétique qu'un grain de riz; Les Européens modernes descendraient d'un groupe d'à peine quelques centaines d'africains; les Suédois descendraient des Nigérians; Les humains sont identiques à 99.9%; Il n'y a pas de différence statistique entre les peuples – il y a plus de différences génétiques entre deux frères québécois (même père et même mère) qu'entre le peuple québécois d'un côté et le peuple haïtien de l'autre; La différence entre blancs, jaunes et noirs n'est pas génétique (ils ont les mêmes gènes pour la couleur); L'expression de la couleur est soumise à l'influence d'un jeu d'enzymes; Une chatte de couleur foncée a donné naissance par clonage à un chaton blanc»[41].



Mais bien qu'ayant considérablement relativisé l'enjeu du débat entre inné et acquis au niveau de l'intelligence et démystifier l'idée de race, l'avancée biogénétique offre de nouvelles perspectives à l'eugénisme qui s'essouflait.

Il y eut d'abord un pic noté par la parution de l'ouvrage post eugénique de Charles Murray[42] et Richard Hernstein « The Bell Curve » (la courbe en cloche) 1994. Autant que les recherches de Burt et Howard, Holzinger sur les QI[43] et le génotype intellectuel, il ne construit pas un modèle la dominance génotypique.



Le controversé ouvrage, s'articule principalement sur les travaux d'extrême droite de Arthur Jensen, John Hunter, Frank Schmidt, Malcom Ree. Au-delà des préjugés qu'il tente de conforter, il apporte surtout des développements sur la fiabilité du QI. Le QI comme indicateur de corrélation sociale d'abord. Il révèle le fait que la société américaine est depuis cinquante ans structurée sur la base du QI[44] qui dorénavant la hiérarchise. C'est donc davantage un ouvrage politique qui sous-entend la localisation du facteur g comme siège de l'intelligence.



L'étude se fonde sur une base de données (The National Longitudinal Study Youth) pour procéder à une analyse régressive. La base est considérée fiable sans preuve, alors qu'elle est principalement constituée de questionnaires d'entrée à l'armée, alliant des questions de formation générales ou de mathématiques rébarbatives pour des jeunes faiblement scolarisés. La courbe en cloche soutient que l'intelligence est innée (le QI aussi[45]) et que qu'il vaudrait mieux ne pas gaspiller tant d'argent à soutenir les politiques socio-économiques de discriminations positives à l'endroit des noirs, et des moins intelligents. Ils sont de plus en plus marginalisés par le fossé technologique sous la houlette de l'élite cognitive (celle qu'il faut encourager pour maintenir la croissance capitaliste), et argue le fait que la force de travail est de moins en moins requise dans les systèmes productifs.

Les noirs seraient donc les moins intelligents et de surcroît affaiblissent le niveau moyen de la population. Avec force statistique, est illustré combien les Noirs auraient un QI moins élevé que la moyenne de la population, ce qui justifierait le pourquoi de leur statut économique et social (il montre aussi que les blancs pauvres sont ceux qui ont un faible QI.). On insiste pour dire qu'il est vain de tenter de relever le QI d'enfants issus génétiquement de parents ayant un faible QI. Le glissement sur la condition pauvre, résultant de leur infériorité intellectuelle et génératrice de criminalité, n'a de cesse de revenir dans les proclamations racistes. A l'instar de la récente déclaration du Sénateur William Bennett «Si vous voulez réduire le crime, vous pourriez faire avorter chaque bébé noir de ce pays et faire chuter ainsi le taux de criminalité»[46]! Dans le contexte du criminel retard dans l'assistance aux victimes pauvres et noirs de l'ouragan Katrina, ces propos ont eu un écho terrible aux USA, et ont dû être désavoués même par les faucons de la droite!



Plusieurs écrits ont tenté de démontrer les fins politiques suprémacistes derrière La courbe en cloche, dont les auteurs sont proches du Mankind Quaterly et du Pionner Fund Cette dernière finança Rushton, le canadien d'origine sud Africaine, autre raciste académique, notoirement connu pour ses recherches sur «la petitesse du cerveau des noirs et la longueur de leur pénis» . Il est désormais Président du Pionner Fund. Est-ce Murray, Rushton ou Suzuki et Gutkin que le Professeur Larrivée de Montréal a suggéré en lecture à Mailloux, pour qu'il profère ces insanités? Peu importe.

«…le test d'intelligence n'est pas une simple opération de mesure, ni l'intelligence une simple grandeur mesurable, comme l'admet le «bon sens« positiviste, mais qu'ils sont tous deux, bien plus profondément, un rapport social. Rapport qui n'a donc pas plus de chance d'être compris en dernière analyse à partir de la génétique que la valeur de la monnaie ne peut l'être à partir de l'analyse chimique des métaux précieux»[47]

Howard Gardner, professeur en science de l'éducation à Harvard retient que le quotient intellectuel ne peut traduire l'intelligence. Sans endosser sa classification, je considère qu'on peut démultiplier ces catégories. Où classer le chaman, le féticheur, le chasseur dans celle-ci..etc.. Ainsi pour Gardner «chaque individu possèderait, à des degrés divers, sept formes d'intelligence qu'il convient de mesurer séparément :

L'intelligence musicale qui prédispose à la musique ;
L'intelligence du geste notamment chez les danseurs et les sportifs ;
L'intelligence logico-mathématiques mesurée par les tests de QI ;
L'intelligence linguistique des poètes et des écrivains ;
L'intelligence spatiale qui permet de se repérer dans l'espace ;
L'intelligence interpersonnelle qui est l'apanage des personnes intuitives ;
L'intelligence intra personnelle qui permet de mieux se connaître soi-même.»[48]

Les eugénistes reviennent récemment à la charge. Le problème avec les énoncés de La courbe en cloche, ou ouvrages du même acabit, est leur volonté de rendre singulière l'intelligence qui par essence est multiple, autant dans ces sièges cérébraux que ses manifestations. De nouveaux développements apparaissent. Ainsi en juin dernier l'ontarien Rushton et le psychologue Arthur Jensen de l' Université de Californie lancent une étude dans Psychology, Public Policy and Law, où ils présentent 10 catégories de preuves axées sur des tests militaires et académiques, la taille des cerveaux et des études sur l'adoption, prouvant que les Est-asiatiques ont génétiquement bénéficié de l'évolution par rapport aux blancs, que ces derniers le sont par rapport aux noirs. 50 à 80% du fossé dans le QI seraient redevables à la génétique (l'étude sous estime l'environnement les facteurs du milieu, l'alimentation, l'éducation familiale et sociale etc..)

Rushton dans une entrevue déclare:

«You absolutely have to accept that Chinese people are going to be under-represented on the basketball team, and that black people are going to be under-represented in high school graduates».

Il va falloir que Rushton lise l'étude de l'université Mc Gill qui fait des jeunes noirs la catégorie la plus diplômée au Québec. L'étude de statistique Canada vient démontrer l'importance des facteurs environnementaux dans l'accès à l'emploi, le niveau de revenu, malgré le haut niveau de scolarité des «minorité visibles»[49] (en passant, ce terme est en soi une forme latente de racisme). Les chances sociales sont déterminantes dans la croissance intellectuelle des enfants. Demandez le à James Meredith, qui en 1962, sous le président Kennedy dût franchir l'entrée de l'université protégé par la garde républicaine contre la horde de racistes qui s'y opposaient!

Cover image, Cell, December 29, 2004; illustrator, Sean Gould
La recherche récente soutient que le cerveau continue de se transformer. Différenciation complexe du cerveau d'abord entre primates et rongeurs. Évolution encore plus marquée dans le groupe de gènes responsables de tout le système nerveux. L'évolution phénotypique du cerveau dans l'origine de l'homo sapiens est notée par une progression moléculaire marquée dit l'équipe du Dr Bruce Lahn, de l'université de Chicago. Elle observe deux gènes (« Les 2 gènes seraient : la variante microcéphale apparue lors de l'émergence de la musique, de l'art, des pratiques religieuses et des outils plus sophistiqués ; l'autre, appelée variante ASPM, serait apparue au moment de l'émergence de l'agriculture et des villes, de même que des langues écrites[50]»)

«Based on the analysis of human polymorphism patterns, we found evidence that some of these genes are experiencing ongoing positive selection in modern humans, suggesting that the human brain is still evolving actively toward new and more adaptive forms»[51].



La même sélection naturelle qui a permis de favoriser la séparation entre l'humain et les simiens, se poursuivrait au niveau des séquences d'ADN de ces 2 gènes. Pour sonder la fréquence de l'haplotype D entre groupes humains, un échantillon de 1000 personnes révèle des variations présentent chez 30%, soit la même distribution d'haplogroupes dans l'humanité. La microcéphale de l'haplogroupe D serait apparue autour de 37 000 ans dans l'humanité, coïncidant avec les premières formes culturelles. L'ASPM autour de 5800 ans, coïncidant avec la diffusion de l'agriculture et les premières agglomération et l'écriture. La question est de savoir si les gènes qui contribuent à réguler la taille du cerveau concourent à ces connaissances en étant la cause de ces développements culturels, ou si il y a influence réciproque. L'équipe spécule sur la distribution des haplogroupes présente davantage dans les autres groupes humains qu'en Afrique, sans pour l'instant tomber dans les élucubrations racistes. D'ailleurs, l'équipe de Lahn mentionne qu'il serait incorrecte d' interpréter les résultats comme l'illustration de l'évolution d'un groupe plus qu'un autre, et que les différence notées entre groupes humains sont infinitésimales comparée aux grandes différences de caractères d'intelligence au sein d'un même groupe :

«One can make guesses, but our study doesn't reveal how these positively selected variants arrived" … "They may have arisen in Europe or the Middle East and spread more readily east and west due to human migrations, as opposed to south to Africa because of geographic barriers. Or, they could have arisen in Africa, and increased in frequency once early humans migrated out of Africa."..

Le grand problème est qu'il faudra expliquer historiquement comment la domestification des plantes et les première traces de pratiques agraires comme de villes (les nomes) et d'écriture naissent en Afrique, bien avant que dans le reste du monde, malgré cette faible représentation d'haplogroupe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/

 Sujets similaires

-
» Les dérives de la "Revolution"...
» Salut les artistes moi c'est Aziz.
» Aziz, lumière!
» Bétonnage des rives des lacs. Par ici le pognon!
» Carnaval des deux rives 2009 (Bordeaux)
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

les dérives eugénistes par Aziz Salmone Fall 6 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

les dérives eugénistes par Aziz Salmone Fall 6

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: EDUCATION :: REVEIL ET CONSCIENTISATION-ENLIGHTMENT-
Sauter vers: