MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE

Ce Forum MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE est lieu d'échange, d'apprentissage et d'ouverture sur le monde.IL EXISTE MILLE MANIERES DE MENTIR, MAIS UNE SEULE DE DIRE LA VERITE.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE sur votre site de social bookmarking
MON BLOGUE-MY BLOG
QUOI DE NEUF SUR NOTRE PLANETE
 
LA FRANCE NON RECONNAISSANTE
Ephémerides

Partagez | 
 

 A ECOUTER

Aller en bas 
AuteurMessage
mihou
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8069
Localisation : Washington D.C.
Date d'inscription : 28/05/2005

MessageSujet: A ECOUTER   Lun 27 Fév - 0:26

ONLY BUILT FOR CUBAN LINX du chef Raekwon
Mos Def et Talib Kweli BlackStar

1. "Voodoo",+ "BROWN SUGAR" - D'Angelo

2. "Scenes from my life", Richard Bona
3. "Babylon by bus", Bob Marley
tout de Franco et ok jazz

Kind of Blue, Miles Davis
Hot Stuff From Brazil, de Kenny Dorham et son groupe des
Jazz Prophets de la Bebop.

It Takes A Nation Of Millions To Hold Us Back, Public Enemy
Mississippi Goddam (Nina Simone)
Eboa Lotin: best of / vol.2
Les Black Styl's: "Souvenirs"
Abeti Masikini, best of
Herbie HANCOCK, Mwandishi, double CD
Fela Kuti, The Best of Fela Kuti
COMMON (Rap/Hip Hop), Like Water For Chocolate
Marvin GAYE, I want You
wu tang clan "enter the 36 chambers"
Grace Decca "doi la mulema".
Rubén Blades
MC Janik
Maïka Munan

Saul Wiliams
Fela Black President


-Bad Brains
www.badbrains.com

-Fishbone
www.fishbone.net

Hed-P.e.
www.hedrocks.com

-Living Colour
www.livingcolour.com

-24/7 Spyz
www.24-7spyz.com

-E.X. VORTEX
http://exvortex.indiegroup.com/index.html

-D-FE
www.DFE6000.com

Mais je me casse la tête alors qu'il y a une liste bien complète sur ce site :

http://blackrock.vze.com/

Prince Nico mbarga and the Rocafil Jazz


Prince One Nite Alone...Live!

je cite Aretha. Ce choix représente toutes les divas de la soul, d'Aretha, Candi Staton, Lynn "Female Preacher" Collins qui nous a quitté le mois dernier, à Jill Scott, Angie Stone aujourd'hui.
la jeune scène sur Paris, j'ai envie de citer le groupe Equation
et Gasandji







Babylon System, la Mystique Révolutionnaire de Bob Marley : We Refuse to Be What You Want Us to Be
08/02/2005

Pur génie évadé des hautes galaxies idéelles pour délivrer un fulgurant message libérateur, démocratisé et musicalisé, Bob Marley [1945-1981] à ce jour probablement inégalé dans la puissance révolutionnaire et prolifique de l’art musical est une source nutritionnelle à se ré-administrer souvent. Question de s’imprégner d’une thérapeutique curato-affranchissante dont la pertinence a suspendu le temps.

Œuvre pour soi et altruiste simultanément, écriture généreuse et efficace, pensée fertile et dévastatrice, la musique de Bob Marley est une virulente et sensible esthétique de la parole, du dire la paix. L’acuité du verbe, l’empathie qui prédispose le verbe inimitable à une infinité de réceptions de par le monde, la simplicité déconcertante de l’expression toujours transversale à l’humain, ne sont-ce pas là quelques caractères indélébiles de l’essence marleysienne ?

L’habitacle de cette cosmogonie particulière, mystique de Jah et militante révolutionnaire, rebelle par culture, n’est autre qu’un reggae servi dans une enveloppe protégée, le rastafarisme, philosophie de vie, de survie, d’outre-vie. Les apports du reggae des Wailers et des artisans des premières heures tels que Peter Tosh ont fait brusquement passer ce genre musical lent et hypnotique d’une audience caribéenne limitée à une reconnaissance mondiale phénoménale. A coups d’albums, de tubes et de compositions de génie, d’actions d’éclats et une réputation sulfureuse de rude boys, les rastas ont réussi ce que presque aucun contemporain n’avait approché avant eux. Imposer aux mégalopoles des pays riches un son authentiquement planétaire et indémodable, à partir d’une petite île pauvre, peuplée majoritairement d’Afro-descendants. Une musique d’Africains ainsi que se définissaient -et se définissent- les Rastas et Bob Marley en premier.

Tour de force encore plus méritoire classant le reggae, largement au dessus de toute concurrence dans le concert des variétés musicales apparues au 20ème siècle, le caractère révolutionnaire consubstantiel à ce son venu de très loin. Au point qu’être reggae man et développer une thématique rebelle n’ont fait qu’un, nonobstant les effets corrosifs des contraintes de production et de chiffres de l’industrie musicale globalisée…

Bob Marley a excellé dans cet art musical et oratoire, cette faculté à dire pour les autres, imaginer pour eux et pour lui-même les mots, les situations, les phrases rebelles immortelles, celles pour lesquelles la postérité lui saura gré. Le titre culte Babylon system s’inscrit dans le chapelet de ces chefs-d’œuvre proprement révolutionnaires à la lisière de la mystique. Le génie jamaïcain ici sublime par la justesse des mots, l’osmose du dire et du chanter, l’idéal musico-transcendantal de la révolution, du refus de l’aliénation, de la lutte de liberté. Le tout rendu avec une quintessence époustouflante.

Et le prophète de scander : We refuse to be What you wanted us to be; We are what we are: That's the way (way) it's going to be. You don't know! Traduisez, nous refusons d’être, ce que vous voulez que nous soyons, nous sommes ce que nous sommes, les choses sont ainsi faites et le resteront. Pureté que cette salve de défi à l’aliénation et à la conquête des corps et des âmes des Africains -au sens Rastas d’originaires d’Afrique. D’une lame tranchante, le prêtre vient de couper la gorge pleine à l’insatiable volonté impérialiste de réification totalisante, spirituelle et matérielle.

Mais Bob entreprend, passé les rappels d’oppression et d’esclavisation, de décrire la mécanique sociologique de Babylone, du système de domination leucoderme : Babylon system is the vampire, yea! (vampire) Suckin' the children day by day, yeah! Me say: de Babylon system is the vampire, falling empire, Suckin' the blood of the sufferers, yea - ea - ea - ea - e - ah! Building church and university, wo - o - ooh, yeah! - Deceiving the people continually, yea - ea! Me say them graduatin' thieves and murderers; Look out now: they suckin' the blood of the sufferers (sufferers). Yea - ea - ea! (sufferers) Le système de Babylone, l’oppression blanche est un vampire qui vide les enfants jour après jour, empire décadent qui suce le sang de ceux qui souffrent, construisant des églises et des universités, trompant le peuple continuellement, faisant la promotion des voleurs et des tueurs…

Bob est plus vrai que la réalité de l’oppression, de la promotion des destructeurs, il termine son long réquisitoire en assenant Tell the children the truth, eh oui ! Dites donc la vérité aux enfants ! Il faut se rebeller, maintenant nous savons que la seule chose que nous devons faire est de nous rebeller… Babylon System de Bob Marley, suc extrait de l’inoubliable album (Black) Survival, une référence parmi les plus précieuses perles d’un insoumis génial.

Ze Belinga

Clinton's tunes
My One and Only Love - John Coltrane
Harlem Nocturne - David Sandborn
My Funny Valentine - Miles Davis
The Town I Loved So Well - Phil Coulter
Summertime - Zoot Sims
Chelsea Morning - Judy Collins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vuesdumonde.forumactif.com/
 
A ECOUTER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Ecouter ses MP3 sur autoradio bluetooth
» [SOFT] RADIO RIP : Ecouter et enregistrer de la radio [Gratuit/Payant]
» [REQUETE] comment peut on ecouter une radio en streaming ??
» [SOFT] MUSIC ONLINE : Ecouter de la musique en streaming [Payant]
» [REQUETE] Ecouter de la musique, ou la radio avec l'oreillette Bluetooth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MONDE-HISTOIRE-CULTURE GENERALE :: DETENTE/EASING OFF :: MUSIQUE/MUSIC-
Sauter vers: